jeudi 31 mars 2016

Les aventures improbables de Julie Dumont de Cassandra O'Donnel

éditions Pygmalion 23 mars 2016, 384 pages, 
disponible en format papier et numérique ici


« Il y a des filles qui n ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on n a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu il arrive. Bref, les filles à emmerdes. J appartiens clairement à la deuxième catégorie.Oh, je ne m en glorifie pas. C est un état de fait. J attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m être portée au secours d un type qu on venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu une chose est sûre, si j avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j aurais tourné les talons et poursuivi ma route sans me retourner.Mais, la curiosité est un vilain défaut et, dans le petit bourg de province normand où j ai grandi, les secrets et les drames prolifèrent aussi vite que la gastro et les cancans rattrapent toujours les coupables... » 

Julie est une jeune femme qui a quitté son village natal de Normandie pour Paris afin d'y exercer son métier de journaliste mode au grand dam de ses parents qui comptaient sur elle pour reprendre leur suite dans l'entreprise familiale : les pompes funèbres Dumont.
Mais son emploi est loin de ce qu'elle rêvait, son dernier article : la meilleure méthode d'épilation ! C'est vous dire !
De retour à Neubourg pour l'anniversaire de mariage de ses parents, elle voit, sur la route, un homme balancé d'une voiture. Espérant secrètement qu'il soit mort pour éviter de lui porter secours, elle s'aperçoit qu'il n'est QUE blessé et le conduit, bien à contrecœur à l'hôpital.

Il s'avère que l'inconnu est en fait un journaliste menant une enquête dans la région au sujet d'une mort suspecte et visiblement, cela dérange certaines personnes. Et la voilà, à la demande de Ben (le journaliste blessé) embarquée dans une enquête qui a tôt fait de la plonger dans les ennuis. Sa maladresse et son habitude à attirer les ennuis vont grandement lui compliquer la tâche.
Mais elle pourra compter sur l'aide de Michaël, un (très) charmant inspecteur de police, pour l'aider !

Quoi ??? Je ne vous ai pas parlé de lui ? Vous êtes sûres ? 

En fait, Julie a rencontré Michaël il y a peu et de façon, ma foi, originale : en effet, elle l'a retrouvé dans son lit, un matin, nu comme un ver et malheureusement pour elle, elle ne se souvient de rien !  
Quel dommaaaaaage !!!
Michaël qui aura donc fort à faire pour la tirer des problèmes dans lesquels elle fonce, il faut bien l'admettre, tête baissée.

Je dois reconnaître que j'attendais avec beaucoup d'impatience la sortie de cette nouvelle série de Cassandra, étant en manque de Rebecca Kean, j'avais besoin d'avoir quelque chose à me mettre sous la dent.
Julie Dumont est donc arrivée et elle a bien fait !
C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé la plume de Cassandra et j'ai sauté à pieds joints et en toute confiance dans cette lecture. 
J'ai été conquise par cette nouvelle héroïne, son univers et sa famille. Julie a donc, vous l'aurez compris, le don de s'attirer les ennuis. Elle ne le fait pas exprès, non, non, loin de là ... Mais elle est comme ça ! ^^

Et le fait qu'elle soit parfois, comment dire ?... Cash dans ses commentaires et parfois dans ses attitudes lui joue de mauvais tours.Comme par exemple quand elle rencontre Jojo, qui est une vraie montagne de muscle et d'agressivité, qu'elle traite de grosse brute décérébrée, ce qui ne plait pas du tout au colosse et Julie aura intérêt à courir très vite pour lui échapper !
Mais elle a aussi un grand sens de l'autodérision qui est tout à fait savoureux et qui donne lieu à d'excellentes répliques.

Parlons un peu de sa famille :
- Nous avons d'un côté le père, un homme calme, tempéré, qui aime le tranquillité, essaie d'éviter les ennuis et de se mêler des affaires des autres. Mais malgré sa déception suite à la décision de Julie de ne pas prendre sa suite dans l'entreprise, il adore sa fille.
- Passons maintenant à la mère. Quelle peste !!! (c'est mon avis perso ^^) Elle est trop en tout : dans ses colères, dans ses paroles, dans ses critiques dans son manque total de tact. Je me plains parfois de la mienne mais si j'en avais une pareille, je crois que je pète un câble. Je ne peux qu'admirer le père de Julie et Julie, elle-même, qui, bien souvent, se retient de répondre assez violemment à sa mère. Elle ne veut jamais écouter les autres, tire ses propres conclusions sur tout, est directive. En résumé, elle est H-O-R-R-I-P-I-L-A-N-T-E !
Mais, car oui, il y a un mais... Il faut lui reconnaître une énorme qualité : c'est une excellente cuisinière !!!
- Comme dernier membre de la famille, nous trouvons Papy, le grand-père paternel de Julie. Un vieux monsieur absolument génial ! Il a un humour caustique dont il se sert grandement pour asticoter sa belle-fille. Il a toujours des petites réflexions, des petites piques, des petites phrases qui font mouche ! Un vrai régal !

Michaël, lui, est non seulement très séduisant, mais j'aime bien la façon qu'il a peu à peu de s'immiscer dans la vie (et le lit ^^) de Julie. Il a une patience d'ange avec elle car, il faut bien se l'avouer, elle n'est pas toujours facile à gérer.

En résumé, quelque soit le style de Cassandra, que ce soit de la bit-lit, du roman jeunesse, de la romance historique ou, comme ici, un mélange d'enquête, d'aventures et de romance, tout est toujours aussi passionnant et agréable à lire.
Une nouvelle série qui s'annonce tout aussi addictive que Rebecca Kean bien que, je l'avoue Rebecca reste (pour l'instant) MA série préférée.
Désolée Julie, tu as toutes les cartes en main pour me faire changer d'avis alors, demande un coup de main à Cassandra. ^^
http://editions.flammarion.com/Catalogues_List.cfm?CategID=2966



1 commentaire:

  1. oh la la la la celui la a l'air génial *0* et hop dans la wish !

    RépondreSupprimer