samedi 9 avril 2016

Confess de Colleen Hoover

Éditions Hugo Roman, Broché  360 pages, 7 avril 2016
Disponible en eBook ici


Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin.
Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour un entretien, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry.
Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne pensait.
Elle n'a qu'une solution : s'éloigner d'Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c'est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité...



***Un immense merci à Marie et Hugo Roman pour cette lecture*** 

Dès le prologue, j'ai su que j'étais foutue ! Pas le temps de s'imprégner de l'ambiance, de bien faire connaissance avec les personnages... non ! Colleen Hoover nous coupe le souffle dès les toutes premières pages.

Je ne vous fait pas un long résumé de l'histoire. Et je ne vais pas faire une longue chronique non plus.
Confess n'a pas besoin de beaucoup de mots pour vous faire comprendre à quel point j'ai aimé.
Colleen Hoover - je crois que toutes celles qui l'ont déjà lue seront d'accord avec moi - a un pouvoir, celui de nous plonger en transe pendant la lecture de ses livres.
Confess est un un énorme coup de cœur ! Après chaque révélation, je manquais d'air et j'étais obligée de refermer le livre, pour retrouver un rythme cardiaque normal. Et cela tout au long du récit, pas de temps mort jusqu'à la dernière page !

Auburn Reed a 20 ans, elle est coiffeuse. Elle est toute jeune mais a déjà un passé douloureux derrière elle. Au lieu de baisser les bras devant les difficultés, elle a choisi de se battre pour parvenir à un but ! Un seul...

Owen Gentry a 23 ans, c'est un artiste peintre doué, très doué. Il crée ses tableaux en s'inspirant de confessions que des anonymes lui glissent dans sa boîte à lettres.
Une fois par mois, il ouvre sa galerie au public et vend ses toiles.
Lâché par sa dernière petite amie (et employée) il met une petite annonce à l'entrée de la galerie. C'est là que passe Auburn, qui a un besoin urgent d'un second job.

Je n'en dirais pas plus. J'ai même la sensation d'en avoir trop dit ! Si je devais classer les Colleen Hoover, Confess serait exæquo avec Maybe Someday. Pour vous dire à quel point j'ai adoré !


Parce que deux avis valent mieux qu'un...


Je ne sais pas trop quoi dire après la chronique de Fatima, je suis (encore une fois) parfaitement d'accord avec son ressenti.
Confess n'est pas un livre que se résume ou se raconte, il se lit, il se vit !!

Encore une fois Colleen Hoover a fait mouche.
Tout d'abord en créant de magnifiques personnages. Que ce soit Auburn ou Owen, ils sont tous les deux fabuleux et m'ont touchée à un point inimaginable !
Je ne sais pas trop pourquoi... Pourquoi j'aime autant les personnages créés par cette auteure ? Pourquoi je me sens autant en osmose avec eux ? Pourquoi me touchent-ils aussi profondément et sincèrement ? Pourquoi, à chaque fois que je fais la connaissance d'un de ses nouveaux héros, j'ai l'impression de recevoir une grande claque ?
Peut-être tout simplement en raison de leur grande simplicité justement.
Et si c'était ça le grand secret de Colleen Hoover ? Prendre des héros d'une bouleversante simplicité et les rendre extraordinaires par la magie de ses mots ?
Owen et Auburn m'ont mis les larmes, autant de larmes de tristesse que de larmes de joie et de bonheur. Ils sont vrais, entiers, criant de vérité et de sincérité, et c'est ce qui les rend si exceptionnels.

Après il y a l'histoire tout autour de nos héros.
Dès le prologue, l'auteure donne le ton en nous faisant monter les larmes. Puis très vite, nous sommes complètement pris, emportés, intrigués et envoûtés par le récit. On se pose mille questions sur nos deux protagonistes. Pour Auburn, on se demande pourquoi elle emménage au Texas alors qu'elle déteste cette ville ? Pourquoi n'a-t-elle pas eu le choix ? Pourquoi doit-elle engager un avocat ? Dans quoi est-elle impliquée ?
Quant à Owen, c'est un garçon très mystérieux. On se demande comment il connait déjà Auburn, alors que elle ne semble pas le reconnaître ? Pourquoi ne lui avoue-t-il pas qu'il la connait ? Quels autres secrets lui cache-t-il encore ?
Toutes ces questions font qu'il est impossible pour nous de lâcher ce roman ! Rajoutez à cela un grand huit émotionnel qui nous fait passer du rire aux larmes, une bouleversante et magnifique romance, des héros hors du commun et, pour clore le tout, rajoutez-y de sublimes confessions et de merveilleuses peintures qui ornent ce récit, et vous avez là un orgasme livresque assuré.

En bref ? Colleen Hoover est ma déesse, avec elle, j'ai vraiment l'impression de toucher les étoiles.

Petites infos pratiques :

Nous n'avons pas la BAL d'Owen mais si vous éprouvez le besoin de faire une petite confession, c'est par ici : https://twitter.com/Confess_Toi_

Et le site de l'artiste peintre qui a collaboré avec Colleen sur ce titre est Danny O'Connor.
https : //www.facebook.com/artbydoc/

et son site
http://docart.bigcartel.com/products

Pour acheter  directement votre roman en version eBook, cliquez ici :

 Ce livre est un service presse