jeudi 28 avril 2016

Dans chacun de mes mots de Tamara Ireland stone

Hugo Roman, Collection New Way - 07 avril 2016 - Grand Format 312 pages
Disponible en eBook



Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d'angoisses et de sombres pensées qu'elle n'arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d'un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l'objet d'un raz-de-marée de critiques. 
Mais un jour, Sam rencontre Caroline... Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l'estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir " normale "... Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

**Merci à Marion et à la Collection New Way pour ce roman**

Samantha McAllistair n'est pas une jeune fille comme les autres. Depuis ses onze ans, elle est atteinte de névroses obsessionnelles et elle n'a qu'une crainte : sombrer définitivement dans la folie. 
Grâce à sa psy et sa famille qui l'entoure, Samantha évite de tomber dans la dépression et  elle arrive à dompter ses pensées noires qui l'accompagnent, même si cela lui demande un effort extraordinaire et menace de la submerger à tout moment. Son seul moment reposant, où son cerveau se déconnecte un tant soit peu, c'est quand elle nage. Mais là encore ses obsessions reviennent vite au galop. Elle vit donc sur fil tendu qui menace de rompre à chaque instant. Surtout qu'en apparence, Sam ne laisse rien transparaître. Avec ses amies, elles forment le groupe des Huit Tarées, ce sont un peu les stars (pimbêches) du lycée, qui aiment se pavaner et critiquer. Bien évidemment, ses amies, même si elles sont ensemble depuis la maternelle, ne connaissent pas son secret. Personne à part sa famille ne le connaît. Et c'est un poids de plus qu'elle doit porter et supporter...
Jusqu'à sa rencontre avec Caroline, une jeune fille de son lycée. Entre elles, le courant passe de suite et leur complicité est immédiate, Sam peut lui faire part de ses peurs, de ses angoisses, de ses secrets... Elle se confie, pour la première fois, sans la crainte d'être jugée. 
Caroline va lui faire découvrir un endroit secret, caché sous le théâtre du lycée : le coin des Poètes. Chaque semaine quelques élèves se réunissent pour réciter leurs poèmes (ou chansons). Cette découverte est une révélation pour Sam. Là-bas, elle se sent à sa place, entière. Seulement voilà, A.J, un des garçons du groupe, ne voit pas du tout sa venue d'un bon œil. Il y est même farouchement opposé et semble en vouloir personnellement à Sam... mais pourquoi ? 

Ce livre parle d'un sujet délicat, surtout à un âge aussi sensible que l'adolescence. La folie de Sam est omniprésente dans le roman, même si ce n'est pas toujours évident de la remarquer. À de nombreuses reprises, j'ai trouvé le récit trop léger et certaines scènes survolées et peu crédibles  - comme la rencontre entre Sam et Caroline qui m'a choquée ! La facilité avec laquelle Sam se confie est déconcertante, mais pas dans le bon sens du terme - bref, j'étais légèrement déçue par la tournure des événements. 
Puis, au fur et à mesure de ma lecture, toutes ces petits couacs qui m'agaçaient et me dérangeaient, ont fini par titiller ma curiosité. On se rend compte assez rapidement que quelque chose ne va pas dans toute cette histoire. Et la moitié du récit, j'ai eu le déclic ! À partir de là, j'ai révisé mon jugement, car , j'ai compris ce qui se passait. 
Alors même si l'on devine rapidement ce qu'il en est (et c'est tant mieux), l'auteur mène cette intrigue habilement et surtout, le sujet principal (les névroses de Sam) est traité ici avec beaucoup d'intelligence. 
Après, concernant la romance, c'est, on va dire, le petit plus du récit, même s'il n'y a pas là de quoi emballer les cœurs. AJ et Sam sont mignons tout plein, mais ce n'est pas ce que je retiendrais de ce roman. 

En bref ? Une romance troublante, souvent déconcertante, où l'on ne comprend qu'à la fin (si on ne l'a pas deviné avant) tous les tenants et les aboutissements. Un sujet difficile, traité avec finesse et intelligence. 

Et parce que deux avis valent mieux qu'un...



***Merci aux éditions Hugo Roman pour cette lecture***


Samantha Mc Allister est une jeune adolescente de 16 ans, en apparence, tout à fait comme les autres. Elle fait partie du groupe des Huit Tarées, les filles les plus populaires du lycée. Elles se connaissent pratiquement toutes depuis la maternelle et leurs passe temps favoris sont, dans l'ordre :

Les mecs
Le shopping
Les soirées
Les ragots

Comme vous pouvez le constater, que des activités très "profondes".  
Sauf que Samantha cache un mal terrible qui la ronge depuis ses 10 ans. Personne n'est au courant, à part sa famille bien sûr et sa psy.
Samantha souffre de névroses obsessionnelles. 
Des angoisses qu'elle n'arrive pas toujours à contrôler.
Ce terrible secret devient chaque jour un peu plus difficile à cacher à ses "meilleures" amies. Samantha aurait trop peur d’être "exclue" du groupe si elles venaient à l'apprendre. Cela serait un drame pour sa vie sociale.

Le jour de la rentrée, Samantha va faire la connaissance de Caroline, 16 ans, une fille un peu quelconque, loin des critères de beauté des Huit. Le courant entre elles deux est immédiat et sans que Samantha ne comprenne pourquoi, elle va se confier à Caroline sur ses névroses.
Cette dernière va lui faire connaître le Coin des Poètes, un groupe de lycéens qui, en secret, déclament des poèmes, des textes ou des chansons, dans une pièce située sous le théâtre du lycée.
Samantha va de suite s'y sentir à sa place et presque "normale" parmi ces jeunes gens qui, eux aussi, souffrent et ont chacun leurs problèmes. Mais celui qui semble être le leader du groupe, A.J le guitariste,  refuse que Samantha fasse partie du Coin des Poètes. Il la connaît, mais Sam ne se souvient pas de lui et ne comprend pas pourquoi il à l'air de lui en vouloir personnellement.


Souffrant moi-même de petites névroses obsessionnelles (très très loin de celles dont souffre Samantha je vous rassure : j'ai un léger souci de chiffres impairs) je comprends très bien Samantha et à quel point c'est douloureux pour elle surtout à son âge où tout est amplifié puissance mille.

Lorsqu'elle rencontre Caroline, j'ai été surprise de la facilité avec laquelle elle lui a confié de suite ses peurs et souffrances. Je me suis dit qu'un "truc" clochait ou alors, l'histoire de Samantha allait être nulle ! Puis, au fil des pages et avec la certitude d'avoir compris le fin mot de l'histoire, j'ai pu apprécier pleinement ce roman. 
À travers ses poèmes, Samantha va enfin comprendre qui elle est vraiment et surtout qui elle veut être. Elle va remettre sa vie en question et revoir ses priorités au sujet de son amitié pour les Huit. 
Et franchement, pour une jeune fille de 16 ans souffrant de névroses je l'ai trouvée hyper forte et courageuse. 
C'est un livre poignant, très bien écrit. Un livre sur l'amitié, l'amour et l'acceptation des différences des autres.


Ce livre est un service presse
https://www.facebook.com/HugoNewWay/?fref=ts

2 commentaires:

  1. Un roman qui m'a l'air pas mal du tout et qui pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ce genre d'histoires. :)

    RépondreSupprimer