mercredi 20 avril 2016

Driven T3.5, Raced de K. Bromberg

Hugo Roman, 21 avril 2016 - Grand Format 225 pages
Disponible en eBook


Pour Colton, le quotidien ne se conçoit qu'à fond la caisse, mais il a fallu que Rylee Thomas lui enseigne ce que piloter voulait dire. Sauvage, arrogant, blessé, orgueilleux, direct, rebelle, égocentrique, ensorcelé, courbé, imprudent. Tu penses me connaître ? Essaye-encore. 

RACED n'est pas une réécriture complète de la trilogie. Ce récit complémentaire explore les scènes clef de l'histoire ainsi que de nouvelles scènes entièrement inédites,toutes écrites du point de vue de Colton. Voyez ce qu'il pense, partagez ses tourments, riez avec lui dans son aventure alors qu'il l'emporte sur ses démons et accepte ce qu'aimer implique. Ce roman court a été créé pour les lectrices les plus ferventes de la série, mieux vaut le dévorer après avoir lu Driven, Fueled et Crashed.

**Merci aux Éditions Hugo Roman pour cette lecture**

Comme il est expliqué sur la quatrième de couverture, ce tome 3.5 n'est pas une réécriture de la saga, mais il revient sur des scènes-clés des trois derniers volets de Driven, avec cette fois-ci le point de vue de Colton
Ainsi, nous découvrons les pensées de Colton la première fois qu'il a vu Rylee (souvenez-vous dans ce fameux placard à balais) et bien d'autres scènes encore que je vous laisse le soin de découvrir. Et je peux vous dire que c'est assez surprenant. 
J'ai découvert un Colton bien plus arrogant et imbu de lui-même que je ne l'avais imaginé. Grâce à ces points d'éclaircissements, on comprend mieux son cheminement et son évolution incroyable au fil des tomes. On se rend compte que son histoire avec Rylee était loin d'être gagnée !

Toutes ces scènes sur lesquelles revient l'auteur n'ont pas été choisies au hasard, K. Bromberg a écouté ses lecteurs et a pris en compte leurs attentes (chapeau bas l'auteur !), de ce fait, notre curiosité est comblée par ce petit opus. 

J'ai été ravie de retrouver Colton, bien que sincèrement, je le trouve beaucoup trop grossier ! C'est dingue qu'il ne puisse pas proférer une phrase sans la ponctuer d'une insulte ! Je crois que de ce côté-là, il a encore du travail à faire notre Colton lol. Par contre, voir son côté à fleur de peau et torturé et cette fragilité insoupçonnée le rend encore plus attachant et émouvant. 

En bref ? Merci K. Bromberg d'avoir pensé à nous ! Un petit interlude très sympa qui nous permet de comprendre au mieux notre héros. 
Maintenant, il ne me reste plus qu'à plonger dans le tome 4 :)) Enjoy !
Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :