lundi 4 avril 2016

Le cauchemar Edgar Poe de Polly Shulman.

Bayard éditions, 26 février 2016, 360 pages, 
disponible au format papier ici


Au lycée, Susannah est surnommée " Sukie la Bizarre ". Il faut dire qu'elle vient d'emménager dans le manoir de sa grand-tante réputé hanté... et qu'elle est constamment suivie par le fantôme de sa soeur Kitty, décédée des suites d'une maladie. Depuis ce drame, ses parents ont perdu leur emploi ; voilà pourquoi ils se sont installés chez la vieille tante Hepzibah et pourquoi le père de Sukie doit vendre des objets au marché aux puces. Un jour où elle l'aide, deux jeunes gens lui réclament un vieux balai qui n'est pas à vendre : il s'agit d'Elizabeth et Andreas, qui travaillent au Dépôt d'Objets Empruntables de la Ville de New York. Cette extraordinaire bibliothèque n'accueille que des objets ayant un jour marqué l'Histoire ou la littérature. Or, Elizabeth est très intéressée par le manoir où vit Sukie, car il a été le théâtre d'une ancienne légende. Peut-être y reste-t-il des choses qui auraient leur place dans l'annexe Edgar Poe, spécialisée dans les romans fantastiques et d'horreur ? Sukie se renseigne sur cette fameuse légende : elle est extrêmement sombre, et il y est question d'un trésor disparu. Voilà qui pourrait régler les problèmes financiers de la famille... à condition que l'histoire ne soit pas fictive. C'est du moins ce que pense Sukie jusqu'à ce qu'elle pénètre dans le Dépôt et découvre que les merveilles qui y sont entreposées ont les mêmes pouvoirs que dans les romans dont elles sont issus... 
Après un tel résumé, pas facile pour moi d'ajouter quelque chose sans trop en dévoiler !
Sukie, comme vous l'aurez compris fait donc partie d'une famille un peu spéciale où fantômes et objets magiques sont monnaie courante.

C'est une jeune fille solitaire pour qui, les objets enchantés, maudits, les légendes et autres bizarreries ne la surprennent pas plus que ça. Il faut dire que le fait d'avoir pour compagnie le fantôme de sa soeur, ça aide !
Elle ne s'étonne même pas de posséder un balai de sorcière, de voir un tapis volant et de se déplacer avec des bottes de sept lieues.
Mais tous ces objets magiques proviennent de romans de fiction fantastique notamment de Nicholas Hawthorne (né à Salem, auteur de nouvelles et de romans sur des événements surnaturels), d'Edgar Poe ( dont les romans et les nouvelles sont plus effrayants, plus sanglants) et même de H.P. Lovecraft, connu pour ses récits d'horreur, de fantastique et de science-fiction. Ce sont des objets d'origine fictive qui ont acquis une réalité dans notre monde.

J'avoue que j'ai été quelque peu larguée dans la partie où l'on nous explique cette notion de choses réelles qui ont une origine fictive et d'objets fictifs qui ont une origine réelle (vous me suivez ?) mais bon, une fois cette notion plus ou moins assimilée, tout baigne !

Il faut bien reconnaître que le dépôt  d'objets empruntables et son annexe Poe regorgent d'objets et surtout de demeures, issus de l'imaginaire des auteurs, mais cependant bien réels. Sans parler de la bibliothèque spectrale qui contient des livres parfois bien dangereux à ne pas mettre entre toutes les mains.

Cole, un ami de Sukie, est aussi fasciné par ce monde inconnu et c'est avec beaucoup d'enthousiasme qu'il va plonger dans l'aventure de la chasse au trésor.
Ils découvriront que certains ancêtres de Sukie et de Cole ont été liés par le passé ce qui va épaissir quelque peu le mystère qui entoure ce fameux trésor.

Je ne peux pas dire que l'histoire m'a transcendée. Au vu du résumé, je m'attendais à un récit plus palpitant, plus rythmé. Il y a tellement d'allusions à des auteurs réels ou fictifs, à leurs romans que c'en est parfois un peu lassant.
Il faut reconnaître que nos amis connaissent beaucoup d'aventures, de voyages à bord de trains imaginaires, de rencontres inattendues mais il manque le petit quelque chose qui m'aurait permis de me plonger à fond dans le récit.
Une lecture jeunesse, mais pas trop, car certaines scènes, descriptions, explications ne sont pas toujours évidentes à comprendre.

Je suis cependant curieuse de découvrir les deux tomes précédents pour découvrir sur quel chemin nous entraîne l'auteur.


http://leblogjeunesse.bayard-editions.com/actus-jeunesse/le-cauchemar-dedgar-poe