mardi 10 mai 2016

Shadowland de Kate Brian

Éditions Bayard Jeunesse, Broché 360 pages, 
6 avril 2016

J'ai ouvert les yeux, et le décor familier de ma chambre s'est précisé peu à peu. C'est alors que j'ai eu un sursaut. J'aurais juré que je n'avais pas fait mon lit ce matin. Pourtant, il était impeccablement fait, les oreillers bien gonflés et les draps pliés au carré, comme à l'hôpital. Et sur le dessus-de-lit en patchwork, une rose rouge. Sur le coup j'ai cru que c'était Christopher qui l'avait déposée en douce. Une petite carte blanche était glissée sous la tige hérissée d'épines. A sa vue, une boule d'angoisse m'a obstrué la gorge. D'une écriture que je ne connaissais que trop bien, les quatre mots suivants, soulignés trois fois, s'étalaient en lettres majuscules : ON SE RETROUVERA BIENTÔT.


***Merci Bayard Jeunesse pour cette lecture***

En choisissant ce livre, je pensais me retrouver avec un bon thriller jeunesse (j'adore) mais au fil des pages, je me suis retrouvée avec bien plus que ça...
 
Rory Miller (ce n'est pas précisé mais j'ai déduit qu'elle avait 16 ans) vit avec son père, professeur de littérature et sa sœur Darcy (là aussi je suppose qu'elle a 18 ans). Sa mère est décédée d'un cancer cinq ans plus tôt. 
Rory est du genre discret, effacée et n'aime pas se mettre en avant à l'inverse de sa sœur Darcy. 
Un jour que Rory prenait un raccourci à travers bois pour rentrer chez elle, elle se fait agresser par un dangereux psychopathe. Elle parvient à lui échapper de justesse et à prévenir la police. 
Le FBI, par précaution puisque le criminel reste introuvable, met la famille sous protection des témoins. Ce qui signifie qu'ils doivent quitter leur foyer, changer de nom et partir vivre dans une nouvelle ville. 
Ils partent seuls, guidés par le GPS, vers une destination inconnue.
J'aurai bien envie de vous en dire plus, mais j'ai peur de trop en dire, alors je m'arrête là.


L'histoire a super bien commencé ! Un sérial killer, hyper intelligent, qui s'attaque à des jeunes adolescentes. Il sévit depuis de nombreuses années et le FBI ne parvient pas à l’arrêter. Je me réjouissais à l'avance de cette lecture. Sauf que... j'ai commencé à trouver bien trop d'incohérences dans les décisions prises par le FBI et je commençais même à me demander si l'auteur était bien informée sur le protocole de la protection des témoins. Puis, en avançant dans ma lecture, je me suis rendue compte que le récit prenait une tournure plus "fantastique" et là, j'ai enfin soufflé et j'ai pu apprécier pleinement l'histoire. 
Comme il y aura une suite, ce tome pose plus de questions qu'il n'y a de réponses et je suis vraiment curieuse de voir où ça nous mène. C'est vraiment très bien joué de la part de l'auteur qui nous a, en quelque sorte, pris dans ses filets. Je veux la suite et enfin, avoir toutes les réponses à mes interrogations.

En bref, un tome 1 qui plante ingénieusement le décor. Des personnages intéressants. Un thriller psychologique/fantastique  habilement amené qui nous rend addicts.



ce livre est un service presse
https://www.facebook.com/BayardJeunesse/?fref=ts