vendredi 24 juin 2016

The Memory Book de Lara Avery

Éditions Lumen, Broché 448 pages, 
12 mai 2016


On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t'écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes ! 
Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l'en empêchera - pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu'il lui faut, c'est un nouveau plan.
C'est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu'elle s'envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu'elle vit. C'est là qu'elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier. 
Au détour des pages de The Memory Book, mélange étonnant d'extraits de son journal, de notes personnelles et de messages de son entourage, vous ne pourrez que tomber amoureux de Sam, une fille comme aucune autre qui apprend à vivre sa vie à pleines dents, même si ce n'est pas celle qu'elle avait planifiée.



***Merci aux éditions Lumen pour cette lecture*** 

Oui, je le sais bien. La maladie de Niemann- Pick se divise en trois types -A, B, C - et moi j'ai le type C, communément appelé NPC. Elle est provoquée  par une accumulation de mauvais cholestérol dans le foie et la rate, qui entraîne l'obstruction des cellules nerveuses, en particulier celles du cerveau. Elle perturbe la cognition, les fonctions motrices, la mémoire, le métabolisme... tout. Je n'en suis pas là mais, apparemment, j'ai des symptômes de la maladie depuis près d'un an. C'est drôle , ces noms qui désignent des phénomènes qu'auparavant, je prenais juste pour des tics étranges. Parfois, je me sens un peu engourdie après avoir ri. C'est de la cataplexie. D'autres fois, en voulant attraper la salière, je rate mon coup. C'est de l'ataxie. 
Mais tout ça, ce n'est rien comparé au risque que je cours de perdre la mémoire.

Voilà de quoi est atteinte Samantha Agatha McCoy. Elle va sur ses 18 ans et elle sait qu'elle va mourir avant ses 20 ans. C'est inéluctable...
Mais comme elle est l'un des premiers cas diagnostiqués aussi tardivement, les médecins ne savent pas trop comment la maladie va évoluer et à quelle vitesse.
Les parents de Sam voudraient qu'elle arrête tout, qu'elle reste à la maison, qu'ils puissent profiter d'elle le plus possible, mais Sam ne l'entend pas comme ça. Elle va faire la nique à cette p***** de maladie. 
Elle devait participer au concours national de débats. Sortir major de sa promo. Intégrer l'université de New York et devenir avocate, spécialiste des droits de l'homme. C'était son but ultime, son rêve de toujours et ça l'est encore, même après ce cataclysme de diagnostic. Elle va donc tout faire pour atteindre ses objectifs. Et si en passant elle réussit à sortir avec Stuart Shah, son béguin de toujours, elle prend ! Car Sam l'a décidé ! Elle va prendre tout de la vie et surtout ne pas se laisser bouffer par cette maladie.
Alors, pour éviter de perdre ses souvenirs, elle décide de s'écrire, de prendre des notes. Pour la Samantha du futur.

Cela fait déjà quelques semaines que j'ai fini The Memory Book et j'ai mis du temps à le "digérer"
Il fait partie de ces livres que l'on a du mal à oublier, tant et si bien, que les personnages sont venus hanter mon esprit et je me suis sentie prête à enfin donner un avis sur cette histoire. 
En fait, même si Sam est bouleversante, à aucun moment je ne me suis apitoyée sur son sort. D'ailleurs, l'auteur a trouvé le ton juste et ne fait absolument pas dans la dramatisation. C'est même très drôle parfois. Sam est une héroïne peu commune et elle nous donne une magistrale leçon de vie. Sam va lutter, prendre la vie à bras-le-corps et si elle ne peut pas se débarrasser de sa maladie, elle va l'appréhender autrement. Elle ne peut pas réaliser ses rêves ? Elle en réalisera d'autres. 

Ce livre est un aide-mémoire pour Sam. Un pêle-mêle de notes personnelles, d'extraits de son journal intime, de messages de sa famille, de ses amis et de ses amours.
C'est terrible et pourtant c'est chargé d'espoir.
Un joli coup de cœur car il ne peut en être autrement.




Ce livre est un service presse
https://www.facebook.com/Lumen-%C3%A9ditions-1442843972617842/?fref=ts