vendredi 17 juin 2016

Une enquête de l'inspecteur Pendergast T4 Les croassements de la nuit de Preston et Child

éditions J'ai Lu, 04 mai 2016, 604 pages, format poche et numérique 
disponible ici


Medicine Creek, localité paisible du Kansas. Quand le shérif Hazen découvre le cadavre dépecé d'une inconnue au milieu d'un champ de maïs, il se demande s'il ne rêve pas : le corps est entouré de flèches indiennes sur lesquelles ont été empalés des corbeaux. 
Oeuvre d'un fou ? Rituel satanique ? Il faut le flair de Pendergast, l'agent du FBI, pour comprendre que cette sinistre mise en scène annonce une suite. L'épouvante saisit les habitants de la petite ville, mais pour Pendergast, il ne fait pas l'ombre d'un doute que le tueur est l'un d'eux...



 Merci aux éditions J'ai Lu pour ce service presse !

Nous voici au coeur d'une petite ville perdue dans le Kansas, Middle Creek. Rien de bien passionnant dans cette ville et la seule chose qui fasse que Middle Creek ne soit pas devenue une ville fantôme est son usine à volaille.
Mais un jour, cette tranquillité va voler en éclat suite à la découverte d'un corps dans un champ de maïs, un crime qui semble satanique.
Pendergast, inspecteur au FBI,qui se révèle être en congé, va s'intéresser à ce mystérieux crime et il va vite arriver à la conclusion que ce meurtre ne sera pas le dernier et que - surtout - le tueur est l'un des habitants de Middle Creek !
Il ne croyait pas si bien dire quoiqu'il ne s'attendait sûrement pas à ce genre d'habitant !

Je ne connaissais pas la série des Alyosius Pendergast avant d'avoir commencé la lecture de ce roman qui est le quatrième de la série, celle-ci comptant à ce jour 15 tomes.
Pourquoi l'avoir choisi me direz-vous ? On ne commence pas une série par le tome 4 !
Je vous explique : le résumé m'avait intriguée et j'ignorais, à ce moment qu'il s'agissait d'une série.
Mais je vous rassure, cela ne nuit aucunement à la découverte de celle-ci.
Bien sûr, lorsque Alyosius (un prénom pareil ne s'invente pas !) fait son apparition, nous sommes un peu déroutés par le personnage. 
Grand, blond presque blanc, des yeux bleus pâles et un teint tout aussi pâle, vêtu d'un costume trois pièces noir et ce malgré une température de 40°, toujours tiré à 4 épingles, raffiné, cultivé, c'est un personnage difficile à cataloguer.
Stoïque, pragmatique, il garde son flegme et sa courtoisie quelles que soient les circonstances. Il a l'esprit vif, aiguisé et une intelligence et une culture ahurissantes.
Ses techniques d'investigations sont parfois un peu spéciales mais il faut bien reconnaitre qu'il est doué, très doué même !

Les personnages ont tous leur importance.
Nous faisons donc tout d'abord connaissance de Pendergast

qui ressemble à tout sauf à un inspecteur du FBI, il a plus l'aspect et le savoir-vivre d'un dandy britannique, a un abord froid et déstabilisant, sa manière de mener son investigation, son sans-gêne sont loin de plaire au shérif Hazen.

Le shérif Hazen 

 est le représentant de la loi à Middle Creek, j'ai éprouvé au départ un peu de sympathie pour cet homme bourru, un peu borné mais qui essaie de faire son job au mieux mais au fil de l'histoire, ses actions, son comportement, son entêtement à ne pas vouloir faire confiance à Pendergast et à tenter de l'évincer par tous les moyens m'ont un peu refroidie.
Corrie
 
l'adolescente gothique, livrée à elle-même, avec une mère alcoolique, bête noire du shérif, qui connait tout sur les habitants de Middel Creek et qui se retrouve propulsée, suite à sa rencontre avec Pendergast, au rang d'assistante. Elle va, grâce à cela, se révéler à elle-même.
Winifred Kraus

la vieille dame si charmante (TROP charmante) qui est la logeuse de Pendergast et qui va s'avérer bien plus que cela.
Et il y en tant d'autres que je ne peux tous vous les citer ici !

Une fois embarqué dans cette lecture, il est impossible de lâcher le roman. Bien qu'il fasse quand même plus de 600 pages, on ne voit pas le temps passer tant nous sommes plongés au coeur de l'intrigue. Il y a une telle pression et une intensité rare que cela en fait une lecture passionnante.

En bref : une enquête palpitante et rondement menée, une intrigue captivante, un suspense absolu, un dénouement inattendu, des morts en cascade (surtout à la fin : une véritable hécatombe), des personnages aux caractères très diversifiés, un Pendergast piquant font de cette lecture un moment tout à fait savoureux.

MAIS je dois cependant vous mettre en garde : la lecture de ce roman risque de provoquer sur les lecteurs un véritable phénomène d'addiction !