samedi 11 juin 2016

La saga Waterfire T3, Dark Tide de Jennifer Donnelly

Hachette Romans, 24 février 2016 - Grand Format 432 pages
Disponible en eBook

La princesse Serafina a bien changé. Elle qui était une jeune sirène orpheline, perdue et timide, est aujourd’hui pleine d’assurance, à la tête de la Résistance des Nageoires Noires. Alors qu’elle élabore un plan de sabotage contre l’ennemi, ses amies sirènes doivent elles aussi faire face à de grands dangers pour mener à bien leur mission. Ling se retrouve prisonnière du filet d’un chalutier géant, tandis que Becca rencontre Astrid et apprend que celle-ci cache un secret honteux. Quant à Ava, elle est menacée par une troupe de cavaliers de la mort… Pire encore : il est de plus en plus difficile pour Mahdi, le fiancé de Serafina, de faire semblant qu’il est amoureux de Lucia Valerno. Or si les parents de Lucia venaient à avoir le moindre doute, la vie de Mahdi serait menacée et tous les espoirs de Serafina détruits…

 Comme pour mes précédentes chroniques, je ne ferais pas de résumer de ce tome, celui de l'éditeur suffit amplement.

Dans ce nouveau tome l'action démarre dès les premières pages. Nous sommes immédiatement happés par l'intrigue, ou devrais-je dire les intrigues, puisque nous suivons plusieurs personnages. 

La surprise de ce tome est très certainement Astrid qui, en retrait dans les précédents volets, a ici une part belle dans l'histoire. J'ai beaucoup aimé en apprendre plus à son sujet. Cette tête brûlée qui cache un secret qui la ronge depuis tant d'années a su m'attendrir. 
Sera, elle, est le personnage qui a le plus évolué. En trois tomes, elle est devenue une "guerrière" et sa transformation est impressionnante. 
Malgré tout, je ne trouve toujours pas que les personnages, pourtant nombreux, soient le point fort du récit. Même si je dois reconnaître que, cette fois-ci, j'ai frémi et tremblé plus d'une fois pour nos sirènes. Entre Becca et Astrid, ou encore Ling dont l'histoire est palpitante ! rien ne nous est épargné. Et Puis, il ne faut pas oublier Lucia qui nous colle des sueurs froides et se révèle bien plus machiavel et retors que je l'avais imaginée. 

J'ai trouvé ce troisième opus plus riche et complet que les précédents. Il se passe beaucoup de choses et on n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer. Le rythme est soutenu et intense et ce, jusqu'aux dernières pages. 
La fin, quant à elle, est frustrante au possible et nous promet une suite explosive ! 

En bref ? Un tome qui, dans son ensemble, est mieux que les deux précédents volets. Il est plus abouti et plus rythmé. Il se passe plein de choses dans ce tome et même si, parfois, l'action prime sur les personnages et les émotions, j'en ressors globalement satisfaite.
Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes