samedi 9 juillet 2016

Cette fille c'était mon frère de Julie Anne Peters

Milan Éditions, 13 avril 2016 - Grand Format 379 pages

"Depuis le début, j'avais l'impression d'avoir une grande soeur plus intelligente, plus sympa, plus jolie - du moins, elle l'aurait été si elle avait pu s'habiller en fille..." Regan voudrait juste être une ado comme les autres. Mais comment trouver sa place dans l'ombre d'un frère génial et populaire ? Un frère dont elle est la seule à partager le secret. Un secret qui ne veut plus l'être et qui va tout bouleverser.

**Merci à Élodie et Page/Turners pour ce roman**

J'ai lu ce roman par erreur, c'est-à-dire qu'on me l'a envoyé sans que je le réclame. De moi-même, jamais je ne l'aurais lu, allez savoir pourquoi, mais le thème ne m'attirait pas plus que ça.
Bref, j'ai commencé cette lecture en ronchonnant, persuadée que, de toute façon il ne me plairait pas (ce qu'on peut être bête parfois). 
Comme je partais pessimiste, j'ai mis un certain temps à rentrer dans l'histoire. Mais au fil des pages, cette histoire a su me toucher, bien plus que je ne l'aurais imaginé ! 

Dans ce roman, il n'est pas question d'homosexualité mais d'un sujet bien plus tabou : la transsexualité. 

Regan O'Neill est une adolescente qui aimerait bien être comme les autres, se fondre dans le moule. Malheureusement le secret de son frère, Liam, l'a contrainte à un certain isolement. Dans sa famille, elle est la seule à ouvrir les yeux sur ce que vit (subit) Liam au quotidien. Ses parents ont décidé (volontairement ou non) de se voiler complètement la face et elle se retrouve seule avec ce poids - bien trop lourd pour elle - sur les épaules. Elle est devenue la bouée de sauvetage de son frère dépressif et aux tendances suicidaires... qui n'a, par ailleurs, de frère que l'apparence ! En réalité Liam est une fille. Il se sent fille, bien plus que Regan même. Il elle aime le maquillage, les vêtements féminins et aimerait plus que tout, pouvoir s'assumer et se montrer au grand jour telle qu'il qu'elle est vraiment : Luna, une jolie fille de presque 18 ans, au QI de génie. D'ailleurs, cela aussi pèse sur le moral de Regan. Avoir un surdoué (de surcroît transgenre) dans la famille n'est pas chose aisée et au lycée, avec les professeurs qui s'attendent aux mêmes aptitudes, c'est carrément un calvaire. 
Bref, Regan supporte tant bien que mal la situation de son frère, de sa sœur. On pourra croire que lui seul est dans la tourmente, mais ce n'est pas le cas... elle aussi en souffre et rêve de normalité ! Surtout quand son chemin croise celui de Chris, un nouvel élève qui fait battre plus vite son cœur...

Comme je le disais plus haut, cette romance a su, au fil des pages, me toucher en plein cœur. Ce que j'ai aimé par dessus-tout, c'est que si ce roman nous donne une belle leçon de vie, il n'est en aucun cas moralisateur. Nos héros, que ce soit Regan ou Liam/Luna sont imparfaits... parfaitement imparfaits. Ils ont comme nous tous, des qualités mais aussi de nombreux défauts. Se comportent souvent en égoïstes, peuvent blesser autrui, consciemment ou non... parce qu'il est plus facile de faire face à l'adversité par la colère et la haine. Parce que, parfois, aimer n'est pas chose aisée et qu'il est tellement plus simple de détester. 

C'est une très belle histoire d'amour - d'amour fraternel et d'amour tout court -  et de courage ! 

En bref ? Un roman qui m'a bluffée. Je suis ravie de cette découverte !! 

Achetez ce roman :