vendredi 15 juillet 2016

Jeux insolents de Emma M. Green

Éditions Addictives, 26 mai 2016 - Grand Format 506 pages
Disponible en eBook


Définition de Tristan Quinn : nom masculin évoquant l'arrogance et le sex-appeal poussés à l'extrême. Synonymes : ex-petit copain, mais surtout roi des emmerdeurs. Liv Sawyer et Tristan Quinn se déchirent autant qu'ils s'attirent, et ça fait dix ans que ça dure ! Le fantôme d'Harry, le petit frère mystérieusement disparu des années plus tôt, plane encore sur leur histoire impossible. Alors que Tristan est hanté par ce cauchemar, Liv a tout à prouver en revenant s'installer en Floride pour reprendre l'agence immobilière familiale. Leur amour est interdit, maudit, voué à l'échec... Mais c'était sans compter sur ce fameux contrat qui les lie désormais : pour honorer les dernières volontés de Craig, le père de Liv, ils doivent vivre 365 jours sous le même toit. La passion renaît, les coeurs s'ouvrent à nouveau, plus rien ne saurait interdire leur passion... Et pourtant, le destin n'a pas dit son dernier mot...

**Merci aux Éditions Addictives pour ce roman**

Il est toujours difficile de parler d'une suite d'un roman sans spoiler (donc, je vais spoiler !). Et il est encore plus difficile de parler d'un roman quand les émotions nous ont submergés et nous submergent encore... Or, c'est ce qui m'arrive avec Jeux insolents (donc je serai brève  dans mon ressenti !).


SPOILER tome 1  : Après plus de 6 ans d'absence, Liv revient à Key West. Liv et Tristan ne se sont pas revus depuis toutes ces années. Ils ont tous deux 25 ans (ou presque), les jeunes adolescents ont fait place à des adultes. Liv est devenue une jeune femme accomplie, beaucoup plus assurée qu'avant. Tristan, lui, noyé dans le chagrin de la perte de son frère, s'est perdu. Il est plus sombre que jamais, plus sauvage. Le jeune garçon rebelle qui attirait tout le monde par sa luminosité est devenu ombrageux, auto-destructeur. Il poursuit inlassablement le fantôme de son frère, Harry, et ne peut faire son deuil sans savoir réellement s'il est vivant ou mort. 

Liv et Tristan se retrouvent, mais une nouvelle fois, les conditions ne s'y prêtent pas. Le père de Liv vient d'être enterré et Liv est donc émotionnellement fragilisée. Alors faire face à un Tristan torturé et sauvage n'est peut-être pas le moment idéal. Sauf que le testament de son père va en décider autrement : tous deux vont devoir vivre sous le même toit durant une année (et partager les parties communes). Petit cadeau de papa qui a compris que ces deux-là avaient encore plein de choses à se dire...


Au moment où j'écris ces lignes, je suis encore toute tourneboulée. 
J'aurais voulu que cela dure encore et encore. J'aurais voulu ne jamais quitter nos héros. J'aurais voulu me glisser dans le roman et serrer dans mes bras tour à tour les héros (bon ok, j'aurais peut-être serré un peu plus fort et plus longtemps Tristan dans mes bras et, peut-être, - comprenez obligatoirement - que mes mains auraient... se seraient quelque peu égaré par-ci par-là 😍 😜 ).

Jeux insolents est une magnifique conclusion à cette romance déjà parfaite et qui m'avait déjà fait tant pleurer. Bien évidemment, encore une fois, je n'ai pu retenir mes larmes devant la détresse de Tristan. Pfiou, qu'il est touchant ce garçon ! Tellement brut, intense, passionné... j'en frissonne encore.


En Bref ? Ce tome, comme le précédent, est un magnifique coup de cœur. 


Pour acheter ce roman,cliquez ci-dessous ici : 

Pour accéder à la chronique, cliquez sur l'image :