vendredi 8 juillet 2016

Les ensorceleuses de Chloé Varin

Michel Lafon, 09 juin 2016 - Grand Format 223 pages
Disponible en eBook

Clémentine est française. Flavie est canadienne. Un océan les sépare et pourtant, le temps d'un été, elles ont été inséparables et ont partagé tous leurs secrets. 
L'un de leurs mauvais tours a eu des conséquences dramatiques et Grégoire, le garçon qu'elles aimaient toutes les deux, en a été marqué à vie. Depuis, elles ne se sont plus jamais revues. 
Deux ans plus tard, coincées respectivement en région parisienne et à Montréal, elles vont tout faire pour se rejoindre au cœur de la Provence, là où tout a basculé au cours d'un été ensorcelé... Mais jusqu'où seront-elles prêtes à aller pour réparer le mal qu'elles ont fait ?

**Merci à Camille et aux Éditions Michel Lafon pour ce roman**

Mon avis sur ce roman va être bref, car je n'ai pas grand chose à dire, si ce n'est que je n'ai pas aimé. 
Je suis passée totalement à côté de récit ! J'aimerais dire que telle ou telle chose m'a plu, mais ce serait mentir. Ni l'histoire ni les personnages ne m'ont séduite. 

Alors oui, c'est bien écrit et je n'ai rien à redire sur la forme... nous suivons par le biais d'une narration à deux voix, celle de Clémentine Joubert, la lyonnaise et Flavie Dupré, la québécoise (surnommée le Caribou), une histoire d'amitié avortée, en raison d'un événement mystérieux survenu l'été passé dans la petite bourgade de Lourmarin, en France. Un événement dramatique où il est question de magie noire et de sortilège qui auraient mal tourné. Au cœur de ce tourment, un garçon : Grégoire, un beau gosse pour qui Clémentine a toujours eu le béguin. 
Clémentine et Flavie vont se retrouver, après deux étés séparés sans se parler, pour essayer de réparer ce qui peut l'être...
Nous n'en savons pas beaucoup plus sur cette histoire, l'auteur fait planer le mystère et en joue brillamment (il faut le reconnaître). Elle nous appâte avec ces secrets, ces non-dits et ces vérités dévoilées seulement qu'à demi-mot. C'est d'ailleurs l'intrigue et ma grande curiosité qui m'ont permise d'aller au bout de ce roman, qui ne m'a pourtant pas emballée, loin de là. Au fil des pages, j'ai décroché du récit, ne trouvant pas d'intérêt concret à cette histoire. J'espérais toutefois que le dénouement apporterait un plus, mais là encore, je reste sur ma faim avec un sentiment de déception. 

En bref ? Malheureusement une lecture qui ne m'a pas emportée, que j'ai trouvé longue (malgré le peu de pages du récit) et ennuyeuse :(