mercredi 6 juillet 2016

Softly de Tammara Webber

J'ai Lu, 06 juillet 2016 - Semi poche 416 pages
Disponible en eBook
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle

Depuis la tragédie qui a brisé sa famille, Landon Maxfield fait une nette différence entre l'avant et l’après. Aujourd’hui, Landon se fait appeler Lucas : ses cahiers de croquis ont laissé place aux cours d’éco, il a troqué l’uniforme contre quelques tatouages, échangé son passé avec un avenir que lui seul maîtrise… jusqu’au jour où Jackie franchit le seuil de l’amphi où il est assis. Cette étudiante en mal de confiance le touche pour des raisons qui ne devraient pas exister, cependant, Lucas s’efforcera de gagner son cœur et son attention en se livrant pleinement à elle. Un défi de haute lutte, car lui-même n’est plus toujours sûr de savoir vraiment qui il est…

**Merci à Laury et aux Éditions J'ai Lu pour ce roman**

Entre la parution de ce tome et celui de Easy, il s'est quasiment écoulé deux ans. Autant dire, un siècle pour ma mémoire défaillante ! mais, sincèrement, à la lecture du récit, ce n'est nullement dérangeant. 
D'une part, ma mémoire est revenue (ou presque) et, d'autre part, cette histoire est narrée de façon si particulière que nous avons l'impression de lire un tout autre roman... ou du moins de le redécouvrir avec un œil nouveau. 

Ici pas de répétition ou de sensation de "déjà vu", ce qui, quand on y pense, est assez incroyable et inimaginable pour un POV*
Softly reprend donc l'histoire de Easy, mais du point de vue de Lucas et Landon Maxfield (en alternance à chaque chapitre). Pour rappel SPOILER : [Lucas et Landon sont une seule et même personne ! Landon ayant changé de prénom après un drame survenu à ses 13 ans]. 

Pourquoi ce roman est-il différent du récit de Easy ? 
Nous jonglons entre présent et passé (présent avec Lucas et passé avec Landon). Ce tome est entièrement axé sur "eux". Bien évidemment Jacqueline est présente, mais elle ne tient qu'une place secondaire. Ce sont les sentiments, la psychologie et la vie de nos héros qui sont mis en avant. 
Et, au résultat, cela donne un récit totalement nouveau et original. 
Le thème du viol a toujours un rôle prépondérant dans l'histoire. Là encore, on l'aborde sous un angle nouveau qui, personnellement, m'a semblé plus juste et plus enclin à la réalité. 

Si j'avais déjà beaucoup apprécié Easy, ce tome a nettement ma préférence ! Lucas est un magnifique personnage (On le savait déjà dans le 1... mais c'est encore plus flagrant avec Softly !). Il dégage énormément de charisme, de sex-appeal, ainsi que cette petite chose indéfinissable qui nous touche et nous affole le palpitant. 

Un  dernier mot concernant les scènes de sexe qui ici, sans être grandement détaillées (ce n'est pas un roman érotique !) sont quand même beaucoup plus nombreuses et explicites (Oh joie ! Oh bonheur :p)

En bref ? Un des POV les plus réussis que j'ai pu lire. Novateur, addictif et très touchant ! 
*POV signifie "Point of View" que l'on traduit par "Point de vue" en français. Un POV reprend l'histoire d'un roman mais avec un narrateur différent de l'histoire d'origine. 


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente :

Ce livre est un service-presse de :