mercredi 6 juillet 2016

The Air He Breathes - La série Elements Livre 1 de Brittainy C. Cherry

Éditions Hugo Roman, Broché 360 pages, 7 juillet 2016
Disponible en eBook

 Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. 
C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. 
Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.



***Merci aux éditions Hugo Roman pour cette lecture en avant-première***

Je ne peux décemment pas commencer cette chronique sans vous montrer un peu plus du Tristan Cole (Franggy Yanez) de la couverture ❤ ❤ ! À part si vous avez une phobie du poil, il est impossible de ne pas aimer ! (Je parle de la beauté de la couverture hein ? ! Quoique...😉 )

Mais au début, ce n'était pas gagné pour trouver un quelconque charme à Tristan. Heureusement qu' Elizabeth a vu plus loin que les apparences et qu'elle a vu son âme car Tristan c'était à peu près ça... 
Un vrai sauvageon.

Mais revenons à notre histoire...

Elizabeth est la maman d'une petite fille de cinq ans, Emma. Un an plus tôt, elle a perdu son mari, Steven, dans un accident de la route.
Brisée, anéantie, elle quitte sa maison et va se réfugier chez sa mère (elle aussi veuve) à quelques centaines de kilomètres de là. Mais, lasse de voir cette dernière s'égarer dans les bras de différents hommes pour oublier la mort de son mari, Lizzie décide de retourner chez elle à Meadows Creek. 

Tristan est le paria de la ville où il a trouvé refuge après la mort tragique de sa femme Jamie et de son jeune fils de huit ans, Charlie. Eux aussi, victimes d'un accident de voiture. Un an après, il ne se pardonne toujours pas de ne pas avoir été présent lors de ce drame. Sa douleur est incommensurable et il fuit ses parents ou quiconque tente de s'approcher de lui. Seul, avec son petit chien Zeus (le chien de Charlie), il vit en reclus à Meadows Creek, ne tolérant que son patron, monsieur Henson, lui aussi considéré comme un paria par les habitants de cette petite ville. Il est le propriétaire d'une boutique, le Bazaar de l'Epouvante, et on dit même qu'il pratique le vaudou dans son arrière-boutique. (L'info n'est pas très importante en fait, je veux juste vous égarer😜)

Le rencontre entre Lizzie et Tristan va très mal commencer. Plus connard et mal embouché que Tristan, Lizzie ne connaît pas ! Pourtant, elle va déceler en cet homme, la même cassure, la même souffrance que la sienne. Elle reconnaît tous les symptômes de l'être humain brisé, puisque les siens sont identiques. La seule différence c'est qu'elle a sa petite Emma pour la maintenir debout. 
Tristan ne lui fait pas peur, bien au contraire, elle se sent attirée par lui. Elle a envie de le connaître, de lui tendre une main amicale, d'autant plus qu'elle découvre qu'ils sont voisins. 
Peu à peu, Tristan va céder à la gentillesse de Lizzie et une drôle de relation, basée sur le sexe, va s'instaurer entre eux. Ils vont mutuellement se consoler pour faire revivre le souvenir de leurs conjoints respectifs. C'est un peu - beaucoup - tordu mais ça les rassure, ça les rends vivants.
Mais se servir du sexe pour faire vivre des fantômes est-ce la solution ? Rien n'est moins sûr...
 

Cette histoire est un immense coup de cœur ! 
L'auteur nous fait passer de la plus profonde tristesse aux éclats de rire en moins de quelques lignes. C'est déconcertant mais j'ai adoré ! Elle n'en fait pas trop dans le dramatique (et pourtant je vous jure qu'il y a de quoi pleurer) et cet humour, ce petit grain de folie, rend la lecture complètement addictive. Faye, la meilleure amie de Lizzie, est énormissime de folie !! 
Impossible de commencer ce livre et de faire une pause sans que l'histoire vienne nous hanter. Alors, prévoyez quelques heures libres devant vous.
J'avais prévu de m'étendre plus longuement sur les personnages, l'histoire, le style, etc. Mais en relisant mes notes, je me suis aperçue que je risquais de trop en dire. Alors, je vais m'arrêter là, en vous conseillant fortement de mettre The Air He Breathes dans votre valise. Vous allez aimer Tristan et Lizzie. Moi j'en suis tombée folle raide dingue !




Parce que deux avis valent mieux qu'un...

Mon ressenti est en tout point identique à celui de Fatima (comme très souvent !), donc je ne m'étalerai pas dans cet avis. 

Ce qui marque dans ce récit, c'est la puissance des émotions ressenties. Beaucoup de larmes versées. Qu'elles soient de tristesse, mais aussi de joie et de rire. Certaines fois encore, on pleure mais on ne sait même plus pourquoi, tellement les sentiments sont exacerbés et que les héros nous mettent à fleur de peau. 

Ce roman a une trame très dramatique, c'est psychologiquement dur et ce dès les premières pages. Mais au lieu de plonger dans le mélo, l'auteur a allégé son récit par une écriture empreinte d'humour, elle a façonné également des personnages hauts en couleur aux sorties impayables... Et c'est ce mélange qui fait toute la différence !
On souffre, on rit, on pleure, on espère, on sourit... Nous sommes en totale osmose avec ce récit !

La seule petite chose qui m'empêche de mettre un 6/5 est due au fait que les rebondissements ou révélations n'en sont pas réellement. Dans cette histoire tout est prévisible, on devine très (trop) rapidement les tenants et aboutissants, et même si cela ne gâche en rien la lecture, j'aurais aimé être un peu plus surprise.

En bref ?  The air he breathes est une romance qui nous prend aux tripes. 
Un roman d'exception ! 


Ce livre est un service presse
https://www.facebook.com/HugoNewRomance/?fref=ts
 


2 commentaires:

  1. La chronique qui donne trooop envie :D Déjà que je louchais sur l'histoire ^^
    Merci !

    RépondreSupprimer