samedi 6 août 2016

Il était un rêve de Liz Braswell

Hachette éditions, 8 juin 2016, 272 pages, disponible en format papier.






Aurore a été adoptée par Maléfique après que ses parents se sont débarrassés d’elle quand elle était petite. Aurore vit à l’intérieur du château de Maléfique, couvert de ronces, avec des serviteurs zélés qui la surveillent. Mais un jour, un troubadour lui glisse une plume d’oiseau bleu : il existe donc des êtres vivants, dehors ! Aurore se met à douter de l’honnêteté de Maléfique à son égard. Elle s’enfuit du château et découvre qu’à l’extérieur, le monde est beau et bien vivant. Elle retrouve le prince Philippe qui lui raconte leur histoire. Les souvenirs d’Aurore reviennent petit à petit. Elle comprend que Maléfique la maintient prisonnière en la gardant endormie et en contrôlant ses rêves. Une nouvelle quête commence pour Philippe et Aurore qui doivent à nouveau terrasser Maléfique pour se libérer et réveiller leurs sujets avant que la méchante sorcière ne les extermine tous durant leur sommeil.




 Merci aux éditions Hachette pour ce service presse.


Oubliez tout ce que vous pensiez connaitre du conte de la Belle au bois dormant.

Voici LA vraie histoire !

Maléfique est la gentille dans ce roman. Elle sauve Aurore de la méchanceté de ses parents qui étaient prêts à se débarrasser d'elle le jour de ses 16 ans. Ces parents indignes se sont même permis de détruire toute vie à l'extérieur du château et la gentille Maléfique a dû, pour protéger la fragile Aurore, isoler complètement le château par des ronces et des sortilèges.
Aurore grandit dans cet univers, en vase clos. Elle a tout ce qu'elle désire, Maléfique organise même des bals pour la distraire et ses méchants parents sont enfermés dans les cachots.
Aurore, en petite princesse bien gentille, bien élevée et bien innocente - disons même - naïve, obéit en tout à Maléfique pour qui elle ressent amour et gratitude.
Mais un simple plume va tout remettre en question et Aurore aura tôt fait de comprendre que Maléfique la tient endormie pour mieux la soumettre et ce qu'elle pensait être sa vie est en fait un rêve, son rêve, manipulé par Maléfique qui est loin d'être la gentille qu'Aurore pensait.
Se sauvant du château, elle rencontre Philippe, le prince charmant, dont elle n'a aucun souvenir qui est lui aussi prisonnier du rêve d'Aurore.
Les voilà donc unis dans le but de se libérer de ce rêve, qui tourne vite au cauchemar, avant que Maléfice puisse les détruire dans leur sommeil.

Ce conte, remis au goût du jour, nous fait  découvrir une Aurore bien loin de la princesse un peu insipide et nunuche (il faut bien le reconnaitre) de l'univers de Disney.

Elle va s'avérer avoir un cerveau et savoir, plus ou moins, s'en servir. Elle n'hésitera d'ailleurs pas à prendre les armes pour se défendre contre les créatures envoyées par Maléfique, à ses trousses.

Philippe se révèle être un prince pas si charmant, avec ses défauts et, quand même, ses qualités.

Bien qu'Aurore le batte froid, lui en voulant ainsi qu'à ses trois marraines les Fées ( oui, oui, elles aussi  sont là) pour leurs actions passées - elle estime qu'ils n'ont pas été honnêtes avec elle en lui dissimulant, l'un , qu'il devait épouser une princesse, les autres, de lui avoir caché qu'elle en était une  -  il la soutiendra tout le long de l'aventure.

Dans ce récit, tout n'est pas rose et violette. Il y aura des morts, des dangers, de la tristesse mais aussi de l'amour et de la joie, le tout pimenté par un peu d'humour.

Et une Maléfique tout à fait fidèle à son image : méchante, vindicative, prête à tout pour éliminer la (pas si) douce Aurore.



Un conte revisité d'une façon originale qui transforme une princesse un peu mièvre en une battante et on ne peut s'empêcher de penser à une autre princesse de conte de fées, Blanche-Neige dans Blanche- Neige et le chasseur.  



http://amzn.to/2al3sDf


http://www.lecture-academy.com/livre/il-etait-un-reve/#.V6NeD6L8qis