dimanche 21 août 2016

Les Filles de Loth T2 Et le châtiment sera de vivre de Morgan Caine

Rokh éditions, 28 juin 2016, 749 pages, disponible au format numérique



Après avoir découvert qui était réellement le Glaive, il semble que les inspecteurs Red et Watson, tout comme Jordan Adams goûtent une pause bien méritée.
Il y aurait même du mariage dans l'air que cela n'étonnerait personne…
Jusqu'à ce que Jordan disparaisse. Aucune demande de rançon, aucun indice.
Alors, tous basculeront dans l'effroi en réalisant que l'horreur n'est pas forcément là où l'imagine.
Car jusqu'où est-on capable d'aller pour sauver ceux qu'on aime? 


 Merci à Dame Lisa et à Rokh éditions pour ce service presse


Avant toutes choses, pour découvrir ce roman, vous devez absolument avoir lu le tome 1 La complainte des Filles de Lot pour bien comprendre l'intrigue.

L'affaire du Glaive résolue, les inspecteurs Red et Watson ainsi que Jordan peuvent enfin profiter d'un repos bien mérité mais c'est sans compter avec la perversion humaine.
Erin Sand, après avoir provoqué l'explosion de son usine s'apprête à faire des révélations monstrueuses. Ce trafic d'enfants et d'embryons n'est que la partie immergée de l'iceberg et Merchant, un homme dénué de tout scrupule prêt à tout pour s'enrichir, va s'avérer être bien plus dangereux que l'iceberg qui a coulé le Titanic pour Jordan, l'inspecteur Rita Flores et Rachel Callery.

Encore une fois, Morgan Caine signe ici, un roman époustouflant.
Avec le premier tome, nous avions déjà plongé au coeur de la pédophilie. Il était inimaginable, pour moi, que l'on puisse aller encore plus loin dans la perversité.
Ce second tome me prouve que j'étais loin  d'avoir tout vu. L'auteur ne ménage pas du tout ses personnages féminins dans ce roman. Jordan va devoir faire des choix qui la détruiront mieux qu'une balle dans la tête et elle va subir de la part de son tortionnaire une abomination sans nom. Mais Rita et Rachel seront loin, même très loin (surtout pour l'une d'entre elle) de s'en sortir indemnes.  
Comment ne pas prendre fait et cause pour ces enfants pour qui la perversité humaine est sans pitié ?Comment peut-on être aussi malade, dérangé, fou, malsain...?
Et le pire est que ces... je ne sais d'ailleurs même pas comment les nommés... Ces monstres se trouvent des conséquences atténuantes à leurs actes. Bien sûr, il s'agit d'une fiction mais il n'y a pas de fumée sans feu et au vu des exemples réels que nous révèle l'auteur, cela donne froid dans le dos.
Et ces crapules s'en sortent encore. Où est la justice en ce monde ! Les forces de l'ordre se trouvent bien souvent démunies face à ces criminels, coincées qu'elles sont par les démarches à rallonge pour obtenir des mandats et encore plus lorsque ces faits sont dus à des gens hauts placés car la pourriture est partout ! 

Voici une phrase qui m'a profondément marquée et écœurée :
... Et quand on songeait que ces enfants étaient sans doute tous issus d’embryons volés, qu’on ne les avait fait venir au monde que dans l’unique but de devenir de la chair à pédophiles, cela devenait insupportable ...

En bref, une lecture qui vous prend au coeur et aux tripes ! Vous en ressortirez bouleversé et marqué à jamais. Une émotion intense, une douleur, un chagrin
et une immense colère contre ces dégénérés, ces abominations que l'on appelle être humain, qui ne vous quitteront plus !


http://www.rokheditions.com/


http://amzn.to/2brblrL



Découvrez la chronique du tome 1 en cliquant sur la cover
http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2015/09/la-complainte-des-filles-de-lot-de.html