jeudi 18 août 2016

Les messagers des vents T2, Sanctuaires de Clélie Avit

Collection Msk, 08 juin 2016 - Grand Format 445 pages
Disponible en eBook


Les Vents, les Terres, les Eaux, les Feux. Quatre éléments, quatre territoires : la Friyie. Quand Ériana a rencontré Setrian, jeune messager des Vents, elle ignorait tout du danger qui menaçait le pays , de la prophétie qui la désignait et des pouvoirs qu’elle détenait. Il aura fallu une quête en territoire des Terres, un périple riche d’aventures et de rencontres, et l’affrontement avec les membres du terrible Velpa pour qu’elle s’accepte comme celle qui sauvera les quatre communautés.
Après les Messagers des Vents, Clélie Avit continue avec Sanctuaires sa généreuse et palpitante saga fantastique.
Ériana, affranchie de ses doutes et sous la précieuse protection de Setrian, poursuit la vaste mission qu’elle s’est vue confier par le conseil des Vents. Pour cela, elle va au-devant des quatre éléments, de son apprentissage et des connaissances révélées par la prophétie. Mais la prophétie n’en finit pas de dévoiler ses secrets, et les obstacles seront au rendez-vous, plus douloureux que jamais.
Chaos, jeux de pouvoir, disparitions, nouvelles rencontres, alliances inattendues… Dans de nouveaux décors, dont la prestigieuse cité des Eaux, ce deuxième tome des Messagers des Vents mêle habilement les péripéties pour accrocher son lecteur et ne plus le lâcher. Tout en glissant parfois vers un côté sombre et mélancolique, qui n’en étoffe que davantage des personnages auxquels le lecteur s’est vivement attaché.

**Merci à Antoinette et à la Collection MSK pour ce roman**

Je  ressors de cette lecture avec un avis assez mitigé. 
D'un côté j'adore l'univers créé par Clélie Avit, qui est novateur, surprenant et très riche. Mais d'un autre côté, je le trouve aussi trop complexe et difficile à suivre avec tout ce lexique à assimiler. De plus la multitude de personnages n'aide pas à se repérer ! Il y  en a beaucoup, et pour une mémoire défaillante comme la mienne, se souvenir de qui est qui et qui fait quoi devient très vite un horrible casse-tête. 
Pendant donc une bonne partie du récit, j'ai essayé, tant bien que mal, de suivre le récit et de faire appel à mes deux neurones restants pour faire le lien entre tous les personnages. 
Ce qui, par conséquent, m'a empêchée d'être pleinement dans ce nouvel opus. 

Cette sensation d'être perdue ne s'est pas vraiment estompée au fil des pages (je ne suis toujours pas sûre d'avoir tout compris et ma lecture du tome  3 sera peut-être également périlleuse), mais les actions et rebondissements ont su me captiver. Surtout concernant Setrian
C'est un personnage qui m'avait déjà séduite dans le tome 1 et encore une fois, je trouve que c'est le plus intéressant à suivre. J'ai été totalement emportée dans le récit dès qu'il s'agissait de lui (nous suivons plusieurs personnages par une narration externe), j'ai frémi et tremblé pour lui. Même si, sa réaction  en début de roman envers Ériana, puis sa fuite, m'ont quelque peu surprise. 

Concernant Ériana, c'est le personnage qui évolue le plus dans ce tome. La prophétie est en marche et c'est elle qui en est le vecteur. Elle a mûri, grandi et accepte son destin avec force et courage et ce, malgré les sacrifices qu'elle doit faire. 

En bref  ? Un univers remarquable, mais bien trop complexe à mon goût. À voir au tome 3...


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente