dimanche 25 septembre 2016

Leo [Tome 1] de Mia Sheridan

Hugo Roman, 01 septembre 2016 - Grand Format 320 pages
Disponible en eBook

Evie et Léo se sont rencontrés à l'orphelinat où ils se sont liés d'une amitié indéfectible. En grandissant, leur amitié s'est transformée en un amour profond. Ils se sont promis que dès qu'ils auraient dix-huit ans et qu'ils sortiraient de leur foyer d'accueil, ils vivraient ensemble et construiraient une vie. 
Mais, contre toute attente, Léo est adopté alors qu'il est adolescent et quitte le foyer pour une autre ville. En partant, il promet à Evie de l'appeler dès qu'il est installé et surtout de revenir la chercher dès sa majorité. Elle n'aura plus jamais de nouvelles... Huit ans plus tard, Evie a construit sa vie. Elle a un travail, des amis, elle est heureuse. Jusqu'à ce qu'un homme étrange fasse irruption dans sa vie, lui expliquant qu'il est là de la part de Léo qui souhaite savoir si elle va bien. Evie est attirée par cet homme au charme dévastateur, mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance ou s'il cache un secret au sujet de la disparition de Léo. 
Saura-t-elle faire la part des choses ?

**Merci aux Éditions Hugo Roman pour cette lecture**

Evie et Leo ont tous deux eu une enfance difficile. À partir du moment où Leo a débarqué dans l'orphelinat où était Evie, ils ne se sont plus quittés, prenant soin l'un de l'autre. Cette magnifique amitié a évolué au fil des années, laissant place à un amour vrai, sincère, pur.
Ils ont respectivement 14 ans (pour Evie) et 15 ans (pour Leo) quand ils se promettent de s'aimer pour toujours, quelle que soit la distance. Car ce jour de grande déclaration est aussi un jour de grande tristesse, puisque Evie et Leo doivent se dire au revoir. Leo, ayant trouvé une famille adoptive, doit déménager dans un autre état, loin d'Evie.
Mais ils se sont promis de s'écrire et, au 18 ans d'Evie, Leo reviendra la chercher, alors, enfin, ils pourront être heureux ensemble.

Huit ans plus tard, Evie a tiré un trait sur Leo. Elle travaille, a des amis et une vie qu'elle aime. Même si la douleur de son absence se rappelle parfois à elle, elle essaye de faire fi et d'avancer dans sa vie. Car, oui, une fois parti, Leo n'a jamais donné signe de vie, ne lui a pas écrit comme promis et n'a jamais cherché à la recontacter. Leo a laissé un trou béant dans son cœur, qu'elle n'a jamais réussi (ou voulu) combler. Jusqu'à l'arrivée du sublime et sexy : Jack Madsen...
Depuis quelques jours Evie se sentait suivie, épiée, par un mystérieux garçon. Quand enfin il se décide à lui parler, il lui annonce être envoyé par Leo pour s'assurer qu'elle va bien. Très vite, elle suspecte Jack de lui cacher quelque chose au sujet de la disparition de Leo... mais ce secret qu'elle découvre n'est qu'un pis-aller qui est loin de refléter l'entière vérité... 
Evie saura-t-elle démêler le vrai du faux sans être biaisée par son irrésistible attirance ?

J'ai lu beaucoup d'avis sur ce roman. Certains étaient bons, d'autres moins. Beaucoup disaient avoir très vite (trop vite) découvert le fin mot de l'histoire. Que l'on devine assez aisément ce qu'il en est réellement. Alors, pour ma part, je ne sais pas si mes deux petits neurones étaient partis en ballade à ce moment-là, mais je n'ai rien vu venir. Bien sûr j'ai douté. Souvent même. Je me suis posée des questions. Souvent également. J'ai émis des hypothèses, dont la bonne, il est vrai. Mais cela, sans jamais aucune certitude ! Jusqu'à la fin (ou presque) l'auteure m'a fait douter. 
L'intrigue de ce roman est donc pour moi une réussite. Et même pour ceux qui devinent le pourquoi du comment, je suis sûre que cela n'enlève en rien le charme de récit. 
La plume de Mia Sheridan est toujours aussi addictive et entraînante. Et ses personnages, bien travaillés, mettent notre petit cœur en émoi. 
Si je n'ai pas été autant bouleversée que par "Archer's Voice" (l'histoire étant totalement différente), cela ne m'a pas empêchée d'adorer cette lecture.  

En bref ? Une histoire très addictive, qui se dévore en quelques heures seulement et qui nous procure un plaisir certain. 


Et parce que deux avis valent mieux qu'un... 


"Je t'attendrai. Et je veux que tu m'attendes. Promets-moi que tu ne te donneras à personne d'autre qu'à moi." (Leo)

C'était il y a huit ans...  
Evie et Leo avaient respectivement 14 et 15 ans lorsque cette promesse a été faite. Ils se sont connus quatre ans plus tôt en famille d'accueil.
Lorsque Leo a été adopté et est parti vivre à San Diego, il a promis à Evie qu'il reviendrait la chercher lorsqu'elle aurait 18 ans. Mais Evie n'a plus jamais eu de ses nouvelles.
Huit ans plus tard, Evie mène une vie stable.
Le jour même de ses 18 ans, elle a quitté sa famille d'accueil, trouvé un travail comme femme de ménage dans un hôtel et a loué un petit studio. Rien de bien glorieux, mais à 22 ans, elle est indépendante et a su trouver un équilibre. Même si Leo a laissé un grand vide et qu'elle ne parvient pas à l'oublier, elle a des ami(e)s et est loin d'être aigrie par son passé. Elle n'est que gentillesse et amour pour des gens qui l'entourent.
Un jour, elle se rend compte qu'un homme la suit. Partout où elle va, il est là ! D'à peu près son âge, élégant, beau et sexy. Pendant une semaine, elle le laisse faire, le surveillant du coin de l’œil jusqu'au jour où, n'y tenant plus, elle l'aborde.
Il se dit un ami de Leo. Que ce dernier l'aurait envoyé pour savoir si Evie allait bien. Étrangement, la jeune femme se sent irrésistiblement attirée par cet homme mystérieux. Elle sent qu'il lui cache un secret au sujet de Leo, mais Evie ne peut s’empêcher de lui faire confiance.

Je ne sais par qui ni comment, mais j'ai été spoilée avec Leo ! J'ai commencé ma lecture en connaissant déjà ce fameux secret. C'est vraiment dommage car je n'ai pas été autant touchée par l'histoire que j'aurais dû.

Pourtant, que l'histoire est belle ! Enfin, quand je dis belle, c'est relatif, car la vie d'Evie et de Leo, n'a rien de beau. Sauf leur amour bien sûr.

D'après ce que j'ai compris, Leo est le tout premier roman de Mia Sheridan. C'était avant Archer's Voice. D'ailleurs, cela s'en ressent à la lecture, on sent la patte du débutant. Surtout dans les scènes sexys où c'est très vite expédié. Et même si j'ai beaucoup aimé, il m'a quand même manqué la petite étincelle de magie. Celle qui sublime les mots pour les transformer en émotion pure.
Mais Mia Sheridan s'est bien rattrapée depuis.





Une lecture
https://www.facebook.com/HugoNewRomance/?fref=ts