vendredi 2 septembre 2016

Umbrella de Mell 2.2

éditions Sharon Kena, 16 août 2016, 228 pages, disponible au format papier et numérique






Il faut parfois payer de sa personne pour obtenir la paix de l’âme, exercice difficile pour Léonie, jeune femme tourmentée qui décide de se lancer sur les Marchés de France pour vendre son nougat artisanal. Sa rencontre houleuse avec le voyageur Clyde, son concurrent direct, la propulse dans la dure réalité du métier de camelot. Sans compter sur Jordan, le fromager alcoolique et vantard, qui lui donne également du fil à retordre. Coup bas, embrouilles, rivalités et mesquineries sont au rendez-vous sur le champ de foire. Mais Clyde cherche-t-il seulement à l’écraser ou désire-t-il la réveiller pour qu’elle ouvre enfin les yeux sur son passé et qu’elle relève la tête de l’eau ? Déployez votre parasol pour une bonne tranche de rigolade et d’émotion à cinquante euros le kilo.



 
 
 Merci aux éditions Sharon Kena pour ce service presse

Léonie, une toute jeune femme, décide de se lancer dans le monde des marchés ambulants pour proposer à la vente du nougat fait maison. 
Pas aussi évident qu'elle le pensait ! 
Il faut penser à tout : étal, intempéries, clientèle, concurrences ...
Et la concurrence se manifeste très rapidement sous la forme du séduisant Clyde !
Clyde qui, il faut bien le reconnaitre, va en faire voir de toutes les couleurs à la pauvre Léonie.
Elle peut cependant compter sur l'aide de Jordan, un gentil fromager mais dont elle aura tôt fait de comprendre que sous sa gentillesse, se cache également un garçon vantard et aimant un peu ( même beaucoup) trop le pastis !

L'histoire démarre sur les chapeaux de roue avec la rencontre Léonie - Clyde.
Léonie est opiniâtre, motivée et gentille mais elle est également entêtée, rancunière, accepte difficilement les remarques et comme si ce n'était pas suffisant, elle est d'une maladresse incroyable et est une calamité au volant ! 
Et au vu de ses réactions et de son attitude avec certains clients, je me suis demandée plus d'une fois pourquoi elle avait choisi ce métier !

Clyde est un vieil habitué des marchés, c'est un vendeur né, il a, comme on dit, le bagou ! Il est arrogant et semble s'être trouvé une nouvelle passion : faire enrager et tourner en bourrique la pauvre Léonie.
Ce qui donne lieu à des situations cocasses (que dire de la scène où elle a une relation sexuelle avec ... ? Un pur régal !) et à des dialogues savoureux entre les deux maraichers.

Nous plongeons donc dans le monde des marchands ambulants, une vie pas toujours facile : se lever tôt, être présents aussi bien sous la pluie, le soleil ou le froid, clientèle pas toujours agréable, la concurrence mais il y a quand même l'entraide entre marchands, l'ambiance parfois bon enfant, la satisfaction lorsque la journée a été bonne. 

Mell ne se contente pas de nous dépeindre cette vie ni de nous conter la romance entre deux êtres, pas du tout !
Nous plongeons également dans le passé de la jeune femme et le mystère qui l'entoure. Un passé qu'elle semble avoir enfoui au plus profond de sa mémoire.
Et quand elle retrouvera cette mémoire, cela va la dévaster complètement et elle aura bien besoin du soutien de Clyde pour tenter de remonter à la surface.

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé la plume de Mell.
J'avais déjà trouvé sa plume savoureuse dans la série "Mon humour fascinant" et je l'ai retrouvée intacte dans ce roman.
La touche dramatique du récit en fait une histoire bouleversante dans laquelle nous sommes entrainés bien malgré nous. 

Le rire se mêle aux larmes, la joie au chagrin, l'amour à la haine et le tout forme une excellente lecture que je vous recommande

    


http://amzn.to/2bJpPnT

http://www.leseditionssharonkena.com/contemporaine/1693-umbrella-livre.html