mercredi 12 octobre 2016

Addicted to sin - Saison 1 de Monica James

Éditions Hugo Roman, Broché  360 pages, 6 octobre 2016
Traduction : Lucie Marcusse
Disponible en eBook


Depuis que sa fiancée l'a quitté six semaines avant leur mariage, Dixon Mathews a renoncé à toute liaison durable. Il enchaine les rencontres éphémères et n'hésite pas à coucher avec les patientes qui fréquentent son cabinet de psychiatre. Mais alors qu'il pensait ne plus jamais éprouver d'intérêt durable pour elles, deux femmes vont croiser son chemin. Juliet est belle et toxique, addict au sexe. Madison est innocente et fragile. Une l'attire sexuellement, l'autre touche son âme et son coeur.
Dixon n'est peut-être pas le meilleur des hommes et il a ses faiblesses mais il sait qu'il doit choisir. Mais les choix les plus évidents ne sont pas toujours les meilleurs et la voie la plus simple peut parfois se compliquer.
Dixon va vite découvrir ce qu'il veut vraiment mais les erreurs du passé reviennent souvent hanter le présent.





J'adore quand des livres, dont je n'attendais pas plus qu'un bon moment de lecture, m'emportent dans grand moment de lecture ! J'ai évité de lire le résumé, m'ayant déjà fait spoiler plusieurs fois par ceux-ci, je me suis donc arrêtée à la couverture : un homme torse nu, deux femmes, et la phrase d'accroche "Saura-t-il choisir entre l'ange et le démon". Même si je ne la trouve pas particulièrement jolie, bien au contraire, elle laisse deviner le sujet du livre. Un triangle amoureux ! J'entends déjà d'ici vos cris effarés : "Ohhh non, je déteste les triangles amoureux, je ne le lirai pas !" Soyez rassurés, sans trop vous en dévoiler, je peux vous dire que l'honneur et la morale sont saufs. 
Certes le Docteur Dixon Mathews se présente comme un connard immoral mais il reste fidèle (à sa façon bien sûr).

 Une fois que sa bouche chaude et affamée enserre mon érection brûlante, je ferme les yeux, rongé par le dégoût. Je suis écœuré d’être en train d’utiliser une personne que je n’ai pas l’intention de revoir. Mais je n’ai jamais prétendu être le héros de cette histoire, ou même un mec bien.
Qui voudrait être un mec bien, quand c’est si bon d’être immoral ?

Mais qui est le Docteur Dixon Mathews?

 Je suis le Docteur Dixon Mathews et, pour 500 dollars de l’heure, n’importe qui peut venir se décharger de ses secrets les plus honteux, puis quitter mon bureau en se sentant renaître ou, mieux encore, guéri. La plupart des gens ont simplement besoin d’entendre quelqu’un leur dire qu’il n’y a rien d’anormal chez eux. C’est ce qu’obtiennent mes patients en venant me voir. Ils entendent de la bouche d’un des meilleurs psychiatres de New York que leur besoin d’ingurgiter des poils de chat, ou de se masturber en public, est tout à fait normal.

Dixon Mathews va sur ses 33 ans. Il est l'un des meilleurs psychiatres de New York, spécialisé dans les addictions de tous genres. Ses travaux commencent à être reconnus par ses pairs. Il a un taux de réussite important parmi ses patients sauf... pour lui ! Car lui aussi souffre d'une addiction et pas des moindres puisqu'il est accroc au sexe ! N'hésitant pas, ou si peu, à coucher avec ses patientes lors de ses consultations.

Une fois que sa bouche chaude et affamée enserre mon érection brûlante, je ferme les yeux, rongé par le dégoût. Je suis écœuré d’être en train d’utiliser une personne que je n’ai pas l’intention de revoir. Mais je n’ai jamais prétendu être le héros de cette histoire, ou même un mec bien.
Qui voudrait être un mec bien, quand c’est si bon d’être immoral ?

Non, non, ne soyez pas choqués, il souffre de cet état, il se dégoûte même, mais si vous avez lu le résumé de l'éditeur, vous comprenez alors pourquoi il est devenu comme ça.

Un soir, alors qu'il était dans un bar avec ses deux meilleurs amis, Hunter et Finch (ces deux-là valent leur pesant de cacahuètes je vous assure) Dixon sauve Madison des griffes d'un type qui ne sait pas ce que NON signifie.
Madison a 23 ans, c'est une étudiante infirmière. Dixon est subjugué par la beauté de cette jeune femme, par sa fraicheur et l'innocence qu'elle dégage. Un vrai petit ange. Trop jeune, trop innocente, Dixon ne tente rien avec elle. Elle est trop bien pour lui.
 
Le lundi matin, à son bureau, Juliet Harte fait son entrée dans le cabinet de Dixon. Vingt-six ans, dangereusement belle mais surtout souffrant d'une maladie que Dixon connaît bien... une addiction au sexe. Une vraie nympho !
Dixon se sent perdu, il essaye bien de résister aux signaux que lui envoie Juliet qui lorgne sur sa braguette en bavant. Mais cette dernière le captive, l'intrigue et lors d'un moment de grande faiblesse, il va succomber et deviendra accroc au sexe, sans aucun tabou, avec cette femme diabolique.
Mais Juliet est toxique et Dixon ne peut s'empêcher de penser à la douce Madison.
Qui va-t-il choisir ?  La diabolique et dépravée Juliet ? Ou l'innocente et douce Madison ?


Je. Me. Suis. Régalée.
J'aime les triangles amoureux, ça met du piment dans l'histoire surtout quand il y a quand même une certaine morale. J'aime pouvoir détester les héros pour leurs mauvais choix, on a des envies de leur botter le cul et c'est si bon  car cela les rend vivants et réels. Car oui, dans la vie tout n'est pas d'une seule couleur, il y a beaucoup de nuances et il faut jongler avec.

Monica James nous offre un héros torturé et très complexe. On le sent fort, viril, sûr de lui, mais on voit bien qu'au fond, il souffre de son état et que c'est un grand sentimental. Il a eu le cœur brisé et maintenant il se protège avec ses armes (le sexe) contre les sentiments qui le rendent faible Je suis tombée amoureuse de lui dès les premières pages. 
Ce livre n'est pas une belle histoire d'amour, c'est juste l'histoire d'un homme qui tente de se sauver de ses démons. Maintenant, va-t-il y parvenir ? On y croit mais... rien n'est moins sur. 
C'est vraiment un roman addictif, qui nous rend accroc à Dixon (décidément on reste dans le bon thème). On a envie de prendre la place de Madison certes, mais qu'il serait bon de se glisser dans la peau de Juliet quand elle est entre les mains de Dixon. *Chaleur chaleur*
Et même si j'ai vu venir le secret de Madison, j'ai quand même été choquée, priant pour que plus loin, un revirement de situation vienne me dire que non, non, ce n'est pas vrai ! Ça ne peut pas être ça ! 
Et que dire des scènes de sexe ? Qu'elles sont "sexyctantes" et "sexémoustillantes".

Bref !! Je m'emballe, je m'embrouille mais vous l'avez compris, j'ai adoré cette histoire, tout simplement et je n'ai qu'une hâte : avoir la suite entre mes mains.

Parce que deux avis valent mieux qu'un...

Après le superbe avis de Fatima, je ne sais trop quoi dire. Elle vous a présenté les personnages à la perfection, leur complexité et leur face mystérieuse. Sans en dire trop, elle attise notre curiosité et c'est d'ailleurs ce qui m'a poussée à lire ce roman au plus vite. 
Après, je ne suis peut-être pas autant emballée qu'elle. L'histoire est aussi addictive que son titre le laisse penser. Les personnages sont parfois troublants, parfois ambigus, parfois émouvants ou encore agaçants. C'est bien souvent un maelstrom d'émotions qui nous transporte. 

L'histoire en elle-même est vraiment bien amenée et originale. Vraiment originale. 
Pourtant le triangle amoureux, on connait ! Oui, mais là, l'auteure l'aborde d'une façon inédite (il faut le lire pour comprendre) qui fait que cela change de tout ce que l'on a pu lire auparavant. 

Je regrette toutefois que le "secret" de Madison soit si facilement devinable. Aussi moche soit-il, on le soupçonne dès les premières pages. 
Après, il y a tout de même une révélation finale qui vaut son pesant de cacahuètes !! Et là, je peux vous dire que je n'ai absolument rien vu venir ! Le choc. 
Ce twist change toute la donne et promet un deuxième opus explosif, intense et passionnant. J'ai hâte d'y être

En bref ? Un triangle amoureux, pas si amoureux que ça... qui nous en fait voir de toutes les couleurs. Nous fait rugir de plaisir, comme de colère. Nous émoustille et nous agace. Et nous laisse haletants avec ce final totalement saisissant. 



http://amzn.to/2dKct8r



Un livre
https://www.facebook.com/HugoNewRomance/?fref=ts