vendredi 7 octobre 2016

Marilyn, les hommes et moi de Lucy Holliday

Mosaïc éditions, 31 août 2016, 287 pages, disponible au format papier et numérique






Après avoir vu Audrey Hepburn sortir de l’écran et apparaître comme par magie dans son petit appartement de Londres, Libbie Lomax n’est pas (vraiment) surprise de trouver la blonde la plus célèbre d’Hollywood lovée dans son canapé Chesterfield, juste vêtue d’une fourrure blanche et d’une touche de Chanel N°5. En fait, c’est Marilyn qui sursaute et se demande ce qu’elle fait là ! Mais il ne faut pas sept ans de réflexion à la jolie blonde pour s’habituer à cette situation loufoque et pour décider que Libbie, en plus d’être sa nouvelle coloc, sera aussi sa best friend ever….




 Merci aux éditions Mosaïc pour ce service presse.

Dans le premier tome, nous avions laissé Libby entre les mains du - charmant ? - Dillon après le départ de la très classe Audrey Hepburn.
Mais oui ... Souvenez-vous, Libby avait hérité, bien malgré elle, un ancien fauteuil, livré par erreur par Olly, frère de Nora, ses deux meilleurs amis.

Mais attention !!! Pas n'importe quel fauteuil !!!
Un fauteuil MAGIQUE !!! 
Sur lequel Libby avait découvert, un beau jour, Audrey Hepburn, en chair et en os - ou presque ! ^^

Mais cette fois, Audrey est partie et notre amie a rompu avec Dillon après qu'il l'ait abandonnée à Miami, au coeur d'une tempête en emportant son passeport ! Quel mufle !  
Vite remise en selle, elle sort, depuis deux semaines, avec le séduisant Adam.
Et qui trouve-t-elle un soir sur son fameux fauteuil, vêtue en tout et pour tout de son manteau de fourrure blanche ? 

Marilyn Herself !

LE sex symbol par excellence !
Une Marilyn, tout à fait pareille à l'image que l'on se fait d'elle : une ravissante blonde, quelque peu naïve mais qui cache un mal être profond !

Encore une fois, Libby fait la connaissance d'une idole mythique du cinéma hollywodien. Mais à la différence du tome précédent où Audrey Hepburn tenait quand même une certaine place, j'ai trouvé que Marilyn était, ici, beaucoup plus effacée, plus en retrait.

C'est plutôt les rebondissements dans la vie sentimentale de Libby qui prennent le devant de la scène : sa déconvenue avec Adam, qui lui avait caché certains aspects de sa vie amoureuse et la jeune femme qui succombe de nouveau à son attirance pour Dillon qui lui certifie qu'il a complètement changé.
J'avoue que Libby m'a encore énervée dans sa relation avec sa soeur ! Comment peut-elle à ce point se laisser faire ? Même si j'avais une soeur et que je l'adorais, je n'accepterais pas cette situation ! Et, cerise sur le gâteau, Libby avoue même admirer sa soeur pour son esprit de manipulation !  
Un comble !

Lorsqu'elle se rend compte que Dillon n'est pas vraiment celui qui lui convient, et que X (je ne vous dirai pas qui ^^ ) est l'amour de sa vie, il risque d'être trop tard.

Malgré la gentillesse de Libby qui frise parfois le laxisme pou ne pas dire autre chose, j'ai passé un agréable moment de lecture avec cet humour, toujours présent et cette Bridget Jones d'un nouveau genre.

Je me demande quelle sera la prochaine star que rencontrera notre Libby, car je suis persuadée qu'il y aura une suite, il ne peut en être autrement ! 

Un homme peut-être ? Qui sait ?




http://www.harpercollins.fr/


http://amzn.to/2dp2CIu


Pour retrouver la chronique du tome 1, cliquez sur l'image
http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/05/audrey-hepburn-la-vie-et-moi-de-lucy.html

2 commentaires:

  1. Une série qui me tente de plus en plus :D Je ne connaissais pas trop le principe :)

    RépondreSupprimer