jeudi 26 janvier 2017

À ma vie, à ta mort de Sandra Triname

éditions Plume Blanche, 7 Mars 2017, disponible au format papier



Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York.
Jeune flic fraichement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu’au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.

Une fois son bras vengeur lancé et bien que la faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.
Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, il devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais.



1998
Tout commence dans une cave, une femme y est attachée; suspendue plutôt.
Les yeux bandés, une balle de caoutchouc dans la bouche pour étouffer ses cris.
Elle a perdu la notion du temps mais pas celle de la douleur que lui inflige son tortionnaire.
Coupée, brûlée, affamée, torturée, sa vie est rythmée par les séances de torture que lui infligent son bourreau.
L'espoir la fuit peu à peu et elle attend la mort comme une délivrance !
Quelques jours ... semaines plus tard. 
Un cadavre est découvert dans la cave d'un immeuble ! Atrocement mutilé et marqué d'étranges symbôles, aucune parcelle du corps n'a été épargnée !
Harvey, un inspecteur proche de la retraite est chargé de l'enquête, secondé par Sullivan, un policier fraichement sorti de l'école et qu'Harvey surnomme " le bleu ".
Les deux hommes s'investissent corps et âmes pour tenter de découvrir l'identité de la victime et retrouver son assassin mais les indices sont quasi inexistants et alors qu'un semblant de piste semble se profiler pour enfin, peut-être découvrir qui est Hadès, surnom du mystérieux meurtrier, le FBI reprend l'affaire, frustrant les deux policiers.
11 septembre 2001
Une jeune femme, Ambre, se trouve sur le toit d'un immeuble à New-York, face aux deux tours jumelles du World Trade Center. En compagnie de Wes, elle est là pour accomplir son job.
Quel Job ? Elle est une faucheuse, à ne pas confondre avec la Mort : la Mort ordonne et les faucheuses s'occupent du sale boulot, à savoir : récupérer les âmes des morts. Un travail que déteste Ambre mais qu'elle honore car elle a signé un contrat.
Dans les tours se trouve Sullivan qui aurait dû mourir ce jour-là mais qu'Ambre pour une raison que nous découvrirons par la suite, sauve en dépit de ses ordres.
Harvey, à la retraite, n'a jamais cessé d'enquêter sur Hadès. Retrouvant Sullivan suite à un drame, les deux anciens collègues reprennent les investigations aidé en cela par Ambre et Hadès, le vrai !
Oui, oui ! Vous avez bien lu, les Dieux de l'Olympe sont de la partie dans cette étrange affaire qui va se révéler être beaucoup plus complexe qu'elle n'en a l'air.

 Ce récit nous happe dès le départ et ne nous lâche plus jusqu'à la fin !

En relisant mon résumé, je me rends compte que j'aimerais tant vous en dire plus mais j'ai du me retenir car je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la découverte !
Ce roman est indescriptible mais je vais tenter de faire de mon mieux.
Les trois personnages principaux sont Harvey, Sullivan et Ambre.
Encore une fois, je vais essayer de vous en parler sans trop en dévoiler.

Harvey est un excellent inspecteur, il est froid, dur et méthodique mais sous ses airs bourrus se cache un homme au grand coeur qui a connu son lot de souffrances, en partie responsables de son attitude.
Il prend sous son aile Sullivan, il le malmène, le bouscule quelquefois mais il sait, il sent que le jeune homme va devenir un excellent policier et veut faire de lui LE meilleur !
Sullivan respecte, apprécie et considère même Harvey, un peu comme son père. Il sait que si Harvey le harcèle et lui met, métaphoriquement parlant, des coups de pied au cul, c'est pour qu'il apprenne à se dépasser. Marqué par le drame du 11 septembre,  Ambre va lui offrir un second souffle, une seconde chance, une seconde vie qu'il mettra à profit pour tenter de coincer Hadès.
Ambre, la mystérieuse Ambre, faucheuse suite à un contrat signé avec Orius, le bras droit de la Mort et qui se rend compte qu'elle s'est fait, passez-moi l'expression, entuber par Orius. Ce dernier semble poursuivre un but secret et c'est pour atteindre ce but qu'il a piégé Ambre.
Mais quand les Dieux s'en mêlent, rien ne va plus et Hadès, le Dieu des Enfers, n'est pas le moins manipulateur d'entre eux. Mais un bien séduisant manipulateur !!!

Lors de l'attentat, nous sommes plongés véritablement au coeur du drame, nous nous retrouvons dans l'avion écrasé, dans les bureaux pulvérisés, au milieu des victimes. Tout semble tellement réel.
Il nous fait aussi réfléchir sur la précarité de la vie.
Comme l'écrit si bien Sandra : notre fin a déjà été décidée avant même notre naissance et nous n'y pouvons rien ! Le compte à rebours commence dès notre première seconde en ce monde. Le temps perdu ne se retrouve jamais et il faut savourer chaque seconde qui passe, en profiter un maximum. Rien ne vaut le moment présent !
Et lorsqu'Harvey lit la lettre que Sullivan lui a écrit, je n'ai pu m'empêcher de verser quelques larmes.

En bref, si tant est qu'on puisse résumer son ressenti en quelques mots : ce roman est une petite merveille. C'est à la fois un thriller et un récit fantastique mêlant la mythologie et les Dieux à notre monde actuel...

Je n'ai pas seulement lu ce livre, je l'ai vécu, ressenti au plus profond de moi. Une sublime découverte !

Je me permets de recopier une phrase tellement juste, tellement vraie :

... L’Homme est bien le seul animal à imaginer que sa couleur  de peau ou ses croyances le différencient de ses frères. Les liens de fraternité ne sont valables qu’en  ce  qui  concerne  le  sang  et  malgré  le  fait  que  celui-ci  soit  rouge  pour  tous,  ils  ne  semblent  pas  comprendre  qu’ils  font  partie  d’une  seule  et  même  famille...


https://plumeblanche-editions.fr/?page_id=619