mardi 31 janvier 2017

Everything everything de Nicola Yoon

Éditions Bayard Jeunesse, Broché 368 pages, 6 avril 2016
Traduction : Eric Chevreau


 Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.



Everything everything fait partie de ces livres qu'on lit sans attente particulière. Il est sorti discrètement, sans grande publicité. Et pourtant ce livre est une vraie pépite. Très simple à lire, il ne s'enfonce pas dans le mélodrame de la maladie qu'on appelle couramment "la maladie de l'enfant-bulle". L'histoire est originale et la façon dont l'auteur nous la raconte l'est tout autant.

Madeline Whittier est une jeune fille de 18 ans et depuis tout bébé (quatre mois), elle est ce qu'on appelle une "enfant-bulle". C'est à dire qu'elle est dépourvue de tout système immunitaire. Sa mère, médecin, a fait aménager la maison pour que Madeline puisse y vivre en toute sécurité. La jeune fille ne peut en aucun cas sortir hors de ces murs. Un sas de décontamination placé à l'entrée purifie chaque personne qui doit pénétrer dans la demeure. Et ces personnes sont rares bien évidement. Madeline suit des cours via Skype et Internet, c'est son seul relais avec l'extérieur. Elle passe ses journées à étudier, lire et lire encore. Sa seule compagnie est Carla, son infirmière et bien sûr sa mère avec qui elle passe ses soirées. Son père et son grand frère, sont décédés dans un accident de voiture alors qu'elle n'était encore qu'un bébé. 
De temps en temps, son professeur d'architecture, vient lui rendre visite, après être resté une heure dans le sas. 
Madeline s'est fait une raison et sait qu'elle ne pourra jamais sortir de sa bulle.
Un jour, des nouveaux voisins s'installent dans la maison d'à côté. Madeline aperçoit par la fenêtre un couple, un garçon de son âge et une fille un peu plus jeune. Elle va passer son temps à les épier d'autant plus que sa chambre est face à la chambre du garçon.

Ce garçon c'est Olly, 17 ans. Avec sa sœur Kara, il va se présenter, un kouglof à la main, chez Madeline. Sauf que bien sûr, la mère de cette dernière va, et refuser leur kouglof, et les empêcher d'entrer, sans aucune explication.  Mais Internet est là et Olly et Madeline vont faire connaissance par messages écrits sur les vitres de la fenêtre d'abord et ensuite par mail. Grâce à la complicité de Carla, Olly va même pouvoir pénétrer dans la maison...

Et la suite, je vous la laisse découvrir...

Que dire de plus sur cette histoire ? C'est un livre émouvant, tendre, surprenant. C'est un journal, un agenda, un roman.  À lire absolument !





http://amzn.to/2k8DuH0


Un livre
https://www.facebook.com/BayardJeunesse/?fref=ts