jeudi 19 janvier 2017

Prisoners of Peace [The Scorpion Rules T2] d'Erin Bow

Lumen éditions, 03 novembre 2016 - Grand format 439 pages


Greta Stuart a toujours su qu'elle mourrait jeune. Princesse héritière de la Confédération panpolaire, elle était surtout otage, destinée avant son couronnement à devenir la première victime d'une guerre inévitable. Mais elle a trouvé une troisième voie... Désormais, à seize ans à peine, elle n'a plus rien d'humain : les autorités ont fait d'elle une intelligence artificielle. Des capteurs tous neufs scintillent au bout de ses doigts, des neurorécepteurs artificiels ont transformé sa vision. Pas de doute, Greta est prête à régner sur le monde aux côtés de Talis, la plus vieille et la plus sage des intelligences artificielles. 
Mais le processus qui l'a transformée est aussi en train de la tuer. Car les changements qu'elle a subis dévorent son enveloppe mortelle à un rythme effréné. Lorsque son corps lâchera prise, Greta devra prendre possession de l'un de ceux qui la servent désormais, les Cygnes, des hommes et des femmes moitié soldats, moitié prêtres, tous loyaux jusqu'au sacrifice. Mais avant, elle doit trouver un moyen d'éviter la folie qui s'empare peu à peu d'elle. 
D'autant que le sort de la jeune fille a poussé son royaume à la révolte. Alors qu'elle traverse en compagnie de Talis et deux de ses serviteurs les paysages étranges et inquiétants du Saskatchewan, Greta se retrouve vite la cible de rebelles bien décidés, à défaut de parvenir à la libérer, à lui ôter la vie. Parmi eux, Elian, le garçon à qui elle a évité la mort, et qui brûle de changer le monde, à la pointe de l'épée si nécessaire. Au point que même la loyauté légendaire des mythiques Cygnes pourrait bien être mise à rude épreuve... 
The Scorpion Rules a été qualifié de roman " magistral " par le School Library Journal. Dans Prisonners of Peace, découvrez la fin du voyage pour Greta, qui après avoir fait l'ultime sacrifice, découvre les conséquences de son choix.

À la fin du premier tome, j'étais assez dubitative quant à la tournure des événements. Pas réellement sûre d'adhérer à ces changements et à ce nouveau cap qu'allait prendre inexorablement le récit. Mais, curieuse, j'avais aussi de hâte de voir où l'auteure allait nous embarquer dans ce deuxième et dernier volet. 

Malheureusement, comme je m'y attendais un peu, je n'ai pas aimé. 
Je me suis complètement désolidarisée de l'histoire et des personnages. Le monde des I.A ne m'a pas plu... trop compliqué, trop tordu. Je ne suis même pas sûre d'avoir captée la moitié du récit. 

Greta qui auparavant m'agaçait quelque peu, là, ne m'a fait ni chaud ni froid (ce qui est bien pire !). Ne rien ressentir comme émotions laisse juste un sentiment de vide. On lit sans lire, sans vraiment prendre de plaisir.  
Eliàn (que j'aimais beaucoup) est beaucoup moins présent que dans le tome 1 et même quand il est là, il a très peu la parole, donc il semble juste effacé

J'ai fini cette lecture cahin caha. Certains passages ont été laborieux, d'autres plus intéressants... mais dans l'ensemble, cela reste pour moi une déception. 



Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente