jeudi 16 février 2017

Marked men T4, Nash de Jay Crownover

Hugo Roman, 16 février 2017 - Grand Format 420 pages
Disponible en eBook

LEUR PASSÉ DÉTERMINERA-T-IL LEUR FUTUR ? 
Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n'a pas de place pour l'amour. Elle n'a pas besoin d'un gars dans sa vie – surtout quand il s'agit du canon inoubliable qui l'a détruite au lycée. Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d'elle ni de la douleur qu'il lui a causé. Mais il a chamboulé son monde... et risque de recommencer. 
Nash n'est plus le joueur prétentieux qu'il a été. Dévasté par la découverte d'un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu'il croise partout. Mais il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu'elle semble le fuir. Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu'il renonce. 
Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu'il a peut-être déjà perdu son coeur avant même de s'être battu pour lui. Maintenant, Saint doit décider : Nash vaut-il la peine de risquer son coeur à nouveau ?

 Après cette longue attente, quel plaisir de retrouver nos héros de Marked men. Ce quatrième volet est consacré à Nash Donovan, le meilleur ami de Rule et ancien colocataire de Rome.

C'est l'effervescence parmi le groupe. 
Si pour certains c'est un soleil sans nuages qui se profile, avec un avenir plein de promesses et d'amour - pour Rules et Shaw qui préparent leur mariage (qui aura lieu dans quelques semaines), Cora et Rome qui vont bientôt être parents   et pour Ayden et Jet qui filent le parfait amour - ce n'est pas le cas de Nash. 
Son monde vient de s'écrouler ! La découverte de la maladie de Phil a déterré un secret de famille bien gardé. Un secret dont Nash peine à se remettre. C'est toute la perception de son enfance qui est remise en question. En plus d'avoir toujours été rejeté par sa connasse de mère, il vient d'apprendre qu'il a aussi vécu et grandi dans le mensonge. Un coup dur pour Nash. D'autant plus que les jours de Phil sont comptés et les adieux, imminents
Nash oscille entre immense chagrin et ressentiments, et perd pied petit à petit...

Saint Ford est infirmière à l'hôpital de Denver depuis maintenant deux ans. À l'âge de 25 ans, elle n'a encore jamais eu de relation sérieuse car, depuis son adolescence, elle est hyper complexée. 
Son manque d'assurance et son mal-être perpétuel, elle les doit à un seul homme, celui qui, 8 ans plus tôt lui a brisé le cœur et l'a démolie : Nash Donovan. 
Déjà à cette époque, Saint était mal dans sa peau, trop grosse, pas assez populaire, etc..., mais la micro étincelle d'espoir et d'assurance qu'elle avait a été anéantie, détruite à jamais par ce dernier. 
Des années après, elle en est toujours au même stade. Pourtant, Saint a perdu du poids et est devenue une magnifique jeune femme, mais les dégâts sont trop profonds pour que celle-ci s'en aperçoive. 

Quand elle croise de nouveau le chemin de Nash, c'est tout son passé qui resurgit. Saint a beau détester Nash et le lui faire sentir à chacune de leurs rencontres, son corps est irrémédiablement attiré par lui et la trahit. 
Nash, lui, voit en Saint son rayon de soleil. Il sent bien qu'elle ne l'aime pas et s'il se demande bien pourquoi, il se laisse avant tout submerger par sa beauté et sa gentillesse. 
Dans cet abîme de noirceur dans lequel il est plongé, Saint est sa lumière. Encore faut-il qu'elle se laisse approcher...

Je ne suis pas une grande, grande fan des hommes entièrement recouverts de tatouages comme est présenté Nash (nombreux piercings, tatouages sur tout le corps, écarteurs... et j'en passe), mais Nash étant Nash, on ne peut que tomber amoureuse 💗. 
Derrière son apparence qui peut faire peur, c'est un homme foncièrement bon, honnête, gentil, prévenant et... terriblement sexy 😍. Alors même si Rome reste mon chouchou dans cette série, Nash vient directement à la deuxième position, détrônant Rule au passage. 

L'histoire est addictive et m'a captivée dès le début. Mais... Parce que, oui, il y a quand même un petit mais. 
Au départ, je trouvais l'héroïne, Saint, toute mignonne, sympathique et tout et tout, puis au fil des pages, elle a commencé, doucement mais sûrement, à me gonfler. Mon empathie pour elle s'est fait la malle et les tergiversations de Saint ont fini par vraiment m'énerver ! Un peu, ça va, trop... c'est juste redondant et agaçant !
Mon bémol va donc à l'encontre de l'héroïne et de ses états d'âme qui ont limé toute ma patience. Surtout qu'à force, l'histoire tourne en rond et perd un peu de son charme (tout ça à cause de Saint !). Bref, elle, on zappe 😈.

Autrement, comme à chaque fois, j'ai été transportée par la plume de Jay Crownover. 
Beaucoup d'émotions dans ce tome !! C'est toujours aussi intense, prenant et les larmes m'ont picoté les yeux à plusieurs reprises. 

Dans cet opus, nous faisons également la connaissance de la prochaine héroïne du tome 5, consacré à Rowdy : Salem Cruz. Et je sens qu'avec elle, on ne va pas s'ennuyer ! Elle paraît colorée avec un caractère bien trempé. 
Le personnage de Royal Hastings, qui sera l'héroïne du tome 6 (Asa), est également introduite dans ce volet, et là encore, ça promet !! C'est, pour ma part, celui que j'attends avec le plus d'impatience.

En bref ? Les personnages de Marked men n'ont pas fini de nous surprendre, alors vivement la suite !


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2016/02/marked-men-de-jay-crownover.html