samedi 25 février 2017

Nos cœurs en désaccord de Krystal Sutherland

Pocket Jeunesse, 02 mars 2017 - Grand Format 288 pages
Disponible en eBook



Henry Page rêve du grand amour. Jusqu'au jour où il rencontre Grace, qui marche avec une canne et porte des vêtements de garçon trois fois trop grands pour elle. Henry tombe sous le charme de cette drôle de fille. Il a vite fait de comprendre que quelque chose en elle est cassé. Il ne demande qu'à l'aider. Mais Grace a un lourd passé...

Henry Page, notre héros et narrateur de ce récit, est un adolescent de 17 ans. Intelligent, travailleur et... romantique. Car oui, Henry rêve du grand amour, même si les filles ne l'intéressent, pour l'instant, pas plus que ça. Ses hormones ne sont pas en ébullition et Henry n'est pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge. 
Sauf que, cela ne l'empêche pas d'avoir une idée précise de l'amour et du coup de foudre. Un peu comme dans les films, la bande-son en moins. 

Mais quand Grace Town débarque dans sa vie... Henry est loin, très loin du coup de foudre !
Grace, 17 ans également, arrive au lycée quelques semaines après le début de l'année scolaire. Ce qui frappe d'abord Henry, c'est son look : Grace porte des vêtements d'homme. Des vêtements bien trop grands pour elle par ailleurs. Elle ressemble à un sac à patates. De plus, son teint cireux et ses cheveux sales montrent une hygiène douteuse. Et pour compléter la panoplie, Grace boîte et marche avec une canne. 
Bref, Grace n'envoie pas du rêve ! Et pourtant...

Amenés à travailler ensemble pour le journal du lycée, Grace et Henry vont faire connaissance. 
L'énigme que représente Grace intrigue de plus en plus Henry ; et plus il la côtoie, plus il développe des sentiments amoureux pour elle. 
Seulement Grace est brisée, bien plus qu'il ne l'imagine ! Et à vouloir la réparer, Henry risque d'y laisser son cœur...

Nos cœurs en désaccord est une histoire comme j'en ai rarement lu... Jamais lu, en vérité ! 

Malgré ses quelques défauts - les personnages principaux et secondaires sont vraiment trop caricaturés, et les références cinématographiques et culturelles sont trop nombreuses (et quand on ne les connaît pas, comme moi, bah, ça casse un peu l'ambiance) -  donc malgré ces défauts, j'ai tout de même  été séduite. 
Séduite par Henry dans un premier temps. C'est un personnage très attachant. Tendre, drôle, et émouvant. 
Séduite également par les dialogues et le sarcasme de nos héros. Beaucoup de scènes prêtent aux sourires et, il est même possible, que quelques gloussements/grognements (pas très classes) se soient échappés par mégarde.

Deux petits mots sur Grace, qui ne m'a pas particulièrement charmée. Elle est trop mystérieuse, trop distante pour que nous développions des sentiments pour elle (enfin je trouve). C'est peut-être (sûrement !) dû au fait que nous n'ayons pas son point de vue. 

La fin de ce roman est une véritable surprise. Je ne sais pas encore si je l'ai aimée, même si je trouve qu'elle colle parfaitement au roman. Elle est réaliste et je pense, avec le recul, qu'il ne pouvait en être autrement. 

En bref ? Une romance assez surprenante qui sort des standards habituels tout en gardant, malheureusement, bien trop de clichés.