mercredi 8 mars 2017

Close-Up Tome 1 - Indomptable Sandre de Jane Devreaux

Éditions Hugo Roman, Broché  360 pages, 9 février 2017
Disponible en eBook


La rumeur dit que la rebelle a de lourds secrets familiaux. On la craint. 
Tout le contraire du beau gosse dont la vie paraît simple, déjà tracée. Pourtant...Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies, pour une incroyable histoire.



Sandre River, 17 ans, est la fille à éviter au lycée ! Avec ses vêtements masculins, bien trop grands pour elle et son maquillage chargé, elle traîne un réputation de sulfureuse de bad girl et personne n'ose l'approcher de trop près. Elle n'a pas d'ami(e)s et passe son temps cachée dans les gradins du stade à photographier les autres élèves. Mais c'est surtout Josh Anderson qu'elle aime shooter. 
Il a 17 ans comme elle et est la star de l'équipe de rugby du lycée. Sandre est attirée par lui, mais Josh ne la voit même pas. Il a une petite amie, Marcy Cheparde, fille de pasteur et qui, bien sûr, prône la vertu jusqu'au mariage. Josh l'aime, et se voit marié avec elle dans un futur proche, mais il a 17 ans... et les hormones qui le travaillent... beaucoup, surtout quand il entend les exploits de ses copains. Alors que faire quand sa petite amie ne l'autorise qu'à quelques baisers mouillés ?

Lorsque le professeur Salomon met Sandre en binôme avec Josh pour un exposé, leur vie à tout deux va prendre un nouveau tournant.
Sandre est vierge mais elle est prête à donner à Josh ce qu'il veut : un dépucelage. Et quand Josh vient chez elle pour faire les devoirs, Sandre n'hésite pas un seul instant et initie Josh au sexe. Ce dernier va enfin s'apercevoir que Sandre est loin d'être celle qu'il imaginait et qu'elle a un lourd secret. Tout comme lui d'ailleurs. 

Je vous laisse découvrir la suite...

J'avais déjà lu la version de ce roman en auto édition, j'étais vraiment curieuse de voir ce que cette histoire, déjà intense à lire, allait donner avec un vrai travail éditorial derrière. Jane Devreaux avait annoncé quelques changements et à cette nouvelle lecture je n'ai pas été déçue du tout. Les quelques faiblesses de la première version ont été étoffées et ont donné un nouveau souffle à l'histoire. 
Sandre est toujours une bad girl (ça change !) et est un personnage très touchant. C'est une survivante  et son secret est bien trop lourd à porter pour une adolescente de 17 ans.
Quant à Josh, même si on a la sensation, au premier abord, qu'il se comporte comme un petit connard égoïste, je ne peux m'empêcher de le comprendre. Je suis sous le charme de ces deux héros.

Pour conclure : le passage de Sinder à Close Up est parfaitement réussi et j'ai hâte de lire la suite, chose qui ne devrait pas tarder puisque le tome 2 paraît demain. Et si ma note reste la même, cela signifie seulement que déjà la première version était presque parfaite 😉.

Si vous avez envie de lire mon précédant avis sur Sinder,
 cliquez sur l'image.

Rencontre avec Jane Devreaux à Paris
cliquez sur la photo
https://www.facebook.com/pg/lesreinesdelanuit/photos/?tab=album&album_id=1335268979873519


Parce que deux avis valent mieux qu'un...

Ce premier tome est pour moi une découverte, puisque je n'ai jamais eu l'occasion de lire cette trilogie en auto-édition. 
Nous faisons la connaissance, par le biais d'une narration à deux voix, de deux adolescents  : Sandre River et Josh Anderson, dont leur apparence cache bien plus qu'elle ne le laisse croire. 
Ils dissimulent tous deux une blessure, mais de manière bien différente. 

Sandre, c'est la rebelle. Celle que personne n'ose approcher dans le lycée. Elle a choisi de s'isoler et d'agresser tous ceux qui osent lui adresser la parole. Un petit pit-bull auquel il ne faut pas chercher des noises. Elle se cache également sous des vêtements difformes et un maquillage charbonneux. Personne ne la connaît véritablement. Elle n'a pas d'amis et n'en veut pas. Sa seule passion, c'est la photo et ça lui suffit amplement. 
Josh, quant à lui, c'est le mec populaire du lycée. Doué en sport, sexy, charmant, et magnifiquement beau. Il ne joue pas de sa popularité pour faire tomber les filles. Au contraire. Depuis deux ans maintenant, il sort avec Marcy, dont il fou amoureux. Mais leurs échanges n'ont jamais dépassé le stade du simple baiser et Josh a de plus en plus de mal à réfréner ses pulsions. Il l'aime à la folie, mais à 18 ans, il aimerait passer à la vitesse supérieure. 
"Il y a des jours, j'ai l'impression que si j'osais pleurer, c'est du sperme qui me sortirait par les yeux."
Cette reflète à la perfection l'état d'esprit de Josh. Amoureux ? Oui. Les couilles pleines ? Aussi.  

Sandre et Josh n'ont rien en commun et ne se côtoient pas. Même s'il est vrai que Sandre prend souvent plaisir à l'observer, s'imaginant elle et lui, nus dans un lit. Elle a des yeux, Josh est terriblement attirant... et rêver ne fait pas de mal. 
Mais quand leur prof les met tous deux sur un exposé, où ils devront travailler en binôme, Sandre y voit là une opportunité à ne pas manquer ! Certes, Josh est en couple, mais c'est vraiment la dernière chose qui la dérange. Elle le veut. Il a les hormones en ébullition et ça se voit. D'ailleurs tout le lycée est au courant de sa frustration sexuelle, donc elle compte bien l'atteindre par ses faiblesses, en se donnant à lui...

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert la plume de Jane Devreaux qui est moderne, fluide et surtout très entraînante. J'ai immédiatement accroché au style d'écriture de l'auteure. 
De plus, l'histoire nous agrippe dès les premières lignes, ce qui fait que je n'ai pu lâcher ce roman. 
Les personnages de Sandre et Josh ont ce petit quelque chose qui les rend à la fois très touchants et très agaçants. Ces deux sentiments, pourtant contradictoires, se marient à la perfection et les héros prennent rapidement une place dans nos cœurs. 

J'émettrai juste un bémol vers le milieu du roman, où j'ai trouvé que le récit devenait redondant (ce qui a empêché le coup de cœur). Trop de sexe et de pensées sexuelles. Les personnages sont un peu trop en chaleur à mon goût et, s'il est vrai que les adolescents ont souvent les hormones en ébullition, c'est un peu réducteur tout de même de se limiter à cette image et d'en abuser. 

En bref ? Un super premier roman, avec des héros "attachiants", une intrigue addictive et une fin qui promet une suite explosive ! Je lirai la suite sans tarder. 


https://www.facebook.com/HugoNewRomance/?fref=ts




2 commentaires:

  1. vale lct 'elvira '16 mars 2017 à 18:33

    me tente également , merci a vous pour le résumé ��

    RépondreSupprimer