vendredi 21 avril 2017

Les chroniques de Dani Mega O'Malley T3, Fièvre née de Karen Marie Moning

J'ai Lu, 22 février 2017 - Semi poche 512 pages
Disponible en eBook
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle

« Elle-Qui-Vint-d’Abord n’était pas plus éternelle que les soleils, les lunes et les étoiles, aussi donna-t-elle le Chant pour les temps de grande nécessité. Elle mit en garde son Élue de ne jamais perdre la mélodie, car il faudrait de nouveau la retrouver dans tous les plus lointains de toutes les galaxies. Bien sûr, elle fut perdue. Avec le temps, tout se perd. »
Depuis la chute des murs, la Terre meurt à petit feu. Seul le Chant-qui-Forme, une mélodie dangereuse à la source de toute vie depuis longtemps oubliée, pourrait sauver la planète. Mais ceux qui recherchent cette musique mythique devront composer avec leurs propres blessures et leurs ennemis…
Je suis complètement et absolument fan de cette saga que j'aime d'amour. 
Mais je rencontre à chaque nouveau tome, la même difficulté. J'ai une petite mémoire, à la capacité minimale, or cette série est complexe, il s'y passe plein de choses avec beaucoup de rebondissements très importants pour l'intrigue et de nombreux personnages qui, là encore, ont un rôle essentiel... Bref, pour tout mémoriser, c'est une galère monstrueuse. 
Donc, en chaque début de tome :  je rame, je rame, je rame. 
Et comme je ne veux jamais spoiler mes chroniques, quand je les relis, elles ne m'apportent rien... la blague ^^. 

Donc, j'avais prévu (je parle au passé car cela ne se fera pas en fait) de faire un pense-bête en fin de chronique avec les grands événements de ce tome. 
Malheureusement, la feignante que je suis à encore frappé et ce n'est que 2 mois après ma lecture que je me décide à écrire mon avis. Autant vous dire que ce n'est plus tout frais. 

Si j'ai une nouvelle fois adoré ce tome, ce n'est, cette fois-ci, pas un coup de cœur. 
Premièrement pour les raisons que je citais ci-dessus, j'ai mis du temps à me souvenir de tous les éléments et du coup à rentrer dans l'histoire. 
Et deuxièmement, j'ai trouvé globalement ce tome plus mou et moins rythmé que les précédents volets. L'action et les rebondissements tardent à venir. Bon, il est vrai aussi, que quand ils arrivent, il vaut mieux s'accrocher à son siège, car sa dépote !!
Et en plus, la relation entre Dany (enfin Jada) et Ryodan n'évolue pas... Grrrrrrrr ! Alors que je les imaginais déjà copulant comme des bêtes. Mais c'était sans compter sur la froideur et le détachement de Jada. 
Moi qui trouvais Dany trop speed et survoltée, j'en viens à la regretter. Jada est tellement distante, elle me fait froid dans le dos. Vivement que notre petite Dany revienne. 

Comme pour le tome précédent, nous suivons essentiellement Mac, mais aussi Jada, Christian, Lore et peut-être d'autres que j'ai zappés (fichue mémoire !). 

La fin de ce tome est... explosive ! Totalement renversante. J'ai frémi, tremblé, peut-être même un peu chouiné, pour finir sur un  "putain de bordel de merde, ça ne peut pas finir comme ça ?!"
OMG ! Et on fait comment maintenant, nous, en attendant la suite ? 

En bref ? Où est la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ? 

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente