jeudi 20 avril 2017

Marked Men T6, Asa de Jay Crownover

Hugo Roman, 20 avril 2017 - Grand Format 440 pages
Disponible en eBook


Arrivé à Denver récemment pour rejoindre sa soeur, Ayden, et son groupe d'amis, Asa Cross se bat entre l'homme que tout le monde pense qu'il est et celui qu'il veut devenir. Il a toujours été un prédateur. Mais aujourd'hui il ne veut plus blesser ceux qui l'entourent, particulièrement quand une policière pulpeuse semble intéressée par celui qui brise les règles. 
Royal Hastings est rapidement confrontée à une situation tragique, qui met en danger non seulement sa carrière mais aussi celle de son binôme. Ne s'étant jamais fait de véritable amis, elle tentera de s'en sortir seule. Sauf qu'elle ne peut s'empêcher de penser au barman super sexy qu'elle a arrêté. 
Avoir un crush pour Asa est la dernière chose dont Royal a besoin, mais l'attirance est bien trop forte pour y résister. Pourtant elle sait que courir après un homme qui n'a aucun respect pour la loi ne peut se terminer que dans la douleur. Un criminel et une policière, cela peut sembler mal, mais pour Asa et Royal, être ensemble est le bon choix à faire.


Nous avions rencontré Royal Hastings dans le tome consacré à Saint et Nash. C'était la nouvelle voisine de Nash et, si au départ, sa beauté renversante inquiétait Saint, elles sont toutes deux devenues inséparables et meilleures amies.  
Pas encore complètement intégrée au groupe, du moins c'est comme ça qu'elle le ressent, Royal est comme Asa (le dernier arrivé de la troupe), un peu à part. 

À 23 ans, elle vient d'essuyer son premier gros échec professionnel qui a entraîné la mort d'un de ses collègues et blessé grièvement son partenaire et meilleur ami, Dom. 
Depuis cet incident, Royal, rongée par la culpabilité, fait n'importe quoi. 
Elle boit, plus que de raison, cherchant à oublier ou s'autodétruire. 
Elle flirte avec le danger. Et ce danger a un nom : Asa Cross. 

Quinze jours qu'elle lui tourne autour et le drague ouvertement. 
Quinze jours qu'Asa la repousse, mais avec de plus en plus de difficulté.  Lui qui a toujours choisi la facilité par le passé, doit faire appel à tout son sang-froid pour ne pas retomber dans ses vieilles habitudes. 
Mais combien de temps pourra-t-il tenir avant de lui donner ce qu'elle veut et lui sauter dessus ? 
Asa n'est pas un gentil garçon et ne l'a jamais été ! De plus, Royal est flic et lui un ancien criminel. Rien de bon ne peut en sortir, sauf des ennuis. 
Et comme il le dit si bien : "les ennuis, c'est toujours très amusant... jusqu'à ce que ce ne soit plus drôle."
À force de tenter le diable, Royal finira-t-elle par se brûler les ailes ? 
Où toute cette histoire va-t-elle les mener ? 

****

Le problème avec les séries à rallonge, c'est qu'un sentiment de lassitude peut parfois nous gagner. Surtout si l'auteur, au fil des tomes, vient à manquer d'idées. Et là, pour le coup, l'inspiration de Jay Crownover est restée au placard pour ce dernier volet. 
Je ne vais pas dire que ce tome n'est pas bien. Mais le hic, c'est qu'il est juste bien, là où il aurait dû être explosif. 
Avec deux personnages tels qu'Asa et Royal, je m'attendais vraiment à une romance pleine de panache. Leurs caractères bien trempés auraient dû m'emporter dans un maelstrom d'émotions. Or, je n'ai eu que quelques petites étincelles. 

J'ai  donc été un peu déçue que cette histoire ne soit pas plus soutenue et colorée. Les maigres rebondissements n'en sont pas réellement. D'ailleurs le seul gros rebondissement fait plus office de farce ! Je n'ai absolument pas compris la réaction d'Asa...

En dehors de ces points négatifs, l'ambiance de Marked Men est toujours aussi géniale. J'aime découvrir, à travers les tomes, ce que deviennent les héros des opus précédents. Mon cœur bat toujours autant pour Rome, dont j'ai été ravie de prendre des nouvelles. 

Une série spin-off, sous le nom de Clash, va sortir le 3 mai prochain aux éditions &H, elle portera sur les personnages secondaires rencontrés dans les tomes 4 & 5 : Sayer, la demi-sœur de Nash et Zeb, l'un des meilleurs potes de Rowdy. 

En bref ? Un tome sympathique, mais un peu terne... 




Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2016/02/marked-men-de-jay-crownover.html