mercredi 19 avril 2017

Nightfall de Jake Halpern & Peter Kujawinski


Pocket Jeunesse, 6 avril 2017 - Grand format 320 pages
Disponible en eBook

Les habitants se préparent à abandonner leurs maisons, mais Marine, Kana et Liam ne croient pas aux légendes de leurs parents. Ils décident de rester dans le village. 
Alors que la Nuit les enveloppe, ils découvrent avec horreur qu'ils n'auraient vraiment pas dû...


Je lorgne cette sortie depuis des mois. Le résumé, bien que très succinct, est intriguant, mais c'est surtout la couverture de ce roman qui m'a attirée. Sombre, inquiétante, mystérieuse. Elle annonce de suite la couleur et nous promet nombre de frissons. Et je peux vous dire que de ce côté-là, nous sommes servis ! 
Mais tout d'abord, revenons un peu sur cette histoire, vu que le résumé est très court et vague. 

Marine, Kana et Liam, les héros de cette aventure (narrée à la troisième personne), sont des adolescents de 14 ans. 
Marine et Kana sont jumeaux, bien que, physiquement, tout les différencie. Elle, brune au teint hâlé et yeux sombres, lui, blond aux yeux bleus et malvoyants, et au teint clair. 
Liam, quant à lui, est le meilleur ami de Kana, bien qu'au cours des derniers mois, son attrait pour Marine (qui est réciproque), les a rapprochés. Orphelin depuis quelques années, il prend seul en charge l'éducation de son petit frère, Francis, âgé de 7 ans. 
Tous trois vivent à Bliss, une grande île située au nord. 
Là-bas, la vie est rythmée par cycle, où 14 années de Jour succèdent à 14 années de Nuit. 
Marine, Kana et Liam, nés à l'aube du cycle du Jour, n'ont encore jamais connu de grand départ. Car quand la nuit remplace le jour, tous doivent plier bagages et se rendre sur les Terres Désertiques. 
Les habitants ne reviendront sur l'île qu'une fois le cycle de la Nuit finie, soit 14 ans plus tard. 

Alors que l'effervescence bat son plein à l'approche du départ, Marine est de plus en plus inquiète et confuse quant aux agissements des adultes. Les aînés se prêtent à des rituels bien étranges, qui ne font qu'accroître son trouble. 
À quelques heures du grand départ, l'agitation est à son maximum et les comportements deviennent de plus en plus incompréhensibles pour nos trois héros. Que se passe-t-il ? 
Le départ devient, au fur et à mesure que le jour s'éteint, signe d'angoisse. 
L'atmosphère change inexplicablement. Les bois, normalement si calmes, semblent eux aussi s'animer, annonçant un grand bouleversement, bien plus préoccupant encore que l'obscurité qui s'installe ou du froid qui mord les chairs. 

Quand Marine, Kana et Liam, posent des questions pour essayer de comprendre à quoi riment ces rituels, personne ne daigne leur répondre. 
Curieux, ils auraient pourtant aimé savoir. Mais quand, par un malheureux concours de circonstances, ils loupent l'embarquement et se retrouvent coincés sur l'île, ils découvriront alors bien malgré eux, toutes les réponses à leurs questions.
Ils apprendrons aussi que, parfois, il vaut mieux ne pas savoir...


Ce gif reflète plutôt bien mon état d'esprit durant cette lecture
"j'y vais, mais j'ai peur..."

Dès les premières pages, l'adrénaline pulse dans nos veines et nous sommes pris par cette atmosphère si particulière, qui coiffe le récit d'une aura sombre et angoissante. 
Le plus petit agissement devient suspect, le moindre bruit nous fait sursauter. 
Nous sommes sur le qui-vive, le stress à son comble. 
Et quand on se dit que cela ne pourra pas être pire, l'histoire prend alors une tournure encore plus anxiogène ! Et nous voilà à trembler et frémir à chaque page, redoutant de lire la ligne suivante. 

J'ai été complètement happée par cette histoire qui ne ressemble à aucune autre. 
Le suspense est  parfois intenable et l'on craint pour la vie de nos héros tout au long du récit. 
Jusqu'aux dernières pages, on se demande où les auteurs vont nous entraîner et comment tout cela va se terminer. 

La trame en elle-même ne m'a pas forcément entièrement convaincue (du fait de situations qui se règlent parfois trop facilement), mais l'intrigue est tellement bien ficelée et cette ambiance - qui nous prend aux tripes et nous fait serrer les fesses - si réussie, que je ne peux que vous conseiller chaudement ce roman !

En bref ?  N'hésitez pas et foncez lire ce roman !