jeudi 13 avril 2017

Pennyroyal Green T5 La rose sauvage de Julie Anne LOng

J'ai Lu Aventure & Passions, 1 février 2017 - Poche 380 pages
Disponible en eBook
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle

J'Ai Lu Pour Elle 




Moncrieffe, duc de Falconbridge, est un personnage craint et peu apprécié de ses pairs, ce dont il se moque éperdument. Pourtant, lorsque sa fiancée le trahit avec Ian Eversea, il est, mortifié. Ce camouflet mérite vengeance ! Il décide donc de séduire la soeur de celui qui l'a cocufié : Geneviève, jeune fille insipide à qui une récente déconvenue sentimentale a brisé le coeur. Autrement dit, une proie facile. C'est en tout cas ce qu'il croyait car Geneviève, fine mouche, déjoue sa belle stratégie.



Nous voilà de retour au coeur, cette fois, de la famille Eversea.
Ian Eversea, comme tous les hommes de sa famille - tout du moins les célibataires - est un coureur de jupons !
Mais cette fois, il a couru derrière le mauvais jupon ^^
Il s'est attaqué à la (très) peu farouche fiancée de Moncrieffe, duc de Falconbrige, un homme redouté de tous, soupçonné d'avoir tué sa première épouse et qui se fiche complètement de ce que pense ses pairs de lui.
Blessé plus dans sa fierté que dans son coeur, il décide de se venger de Ian en séduisant sa soeur Geneviève et en l'abandonnant par la suite.
Geneviève est une jeune femme que l'on pourrait qualifier d'invisible : jamais un mot plus haut que l'autre, toujours d'accord avec tout le monde ... une petite souris grise.
Elle est amoureuse du Lord Harry Osborne qui ne voit en elle qu'une chère amie.
Aussi, le jour où Harry se confie à Geneviève et lui révèle son intention de demander la main de Meredith, une amie commune, le coeur de la jeune femme se brise en mille morceaux.
Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que son père a invité Moncrieffe qui, sûr de son futur succès, se met à tenter de séduire la donzelle.
Mais, sous ses airs effacés, se cache une jeune femme intelligente, lucide et qui a tôt fait de percer à jour les manoeuvres de Moncrieffe.
Va alors débuter entre eux un jeu de séduction qui va les mener beaucoup plus loin que ne l'imaginait le duc.

La rose sauvage est le cinquième tome de la série et est loin d'être le meilleur !
C'est même, pour ma part, le moins bon.
Pas d'intrigue, pas d'action, pas de surprise, uniquement une histoire d'amour dont l'on sait, dès le début, comment elle va se terminer.
Heureusement les personnages apportent un petit plus : Geneviève qui est beaucoup moins ingénue et effacée qu'il n'y parait; Moncrieffe qui, sous son apparente froideur et indifférence, cache un homme meurtri par la vie.
J'ai aussi apprécié l'attitude de Moncrieffe vis-à-vis de Ian. Celui-ci, ignorant le sort que le duc lui réserve, se décompose à chaque fois qu'il le voit et Moncrieffe, un peu sadique, lui lance des sous-entendus lui promettant des sévices à hauteur de la faute commise.
Et c'est un régal de voir peu à peu le jeune homme devenir de plus en plus blême, décomposé et lorsque sa soeur se joint au duc, ce n'en est que plus savoureux.

En bref, un tome qui ne me laissera pas un souvenir impérissable et j'espère que le suivant me réconciliera avec cette série qui avait pourtant si bien commencé. 




Pour découvrir les chroniques précédentes, cliquez sur les covers :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/04/pennyroyal-green-t2-pour-un-simple.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/10/pennyroyal-green-t3-rosalind-femme-de.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/08/pennyroyal-green-t4-un-temperament-de.html





Ce livre est un service presse de :


J'Ai Lu Pour Elle