mardi 16 mai 2017

Les sortilèges de Savannah T1, La ligne de J.D Horn

amazoncrossing, 12 janvier 2016 - Grand format 358 pages
Disponible en eBook

Savannah : une perle, un trésor du vieux Sud, une ville de toute beauté au passé riche et pittoresque. D’aucuns affirment que la magie y règne...
Aux non-initiés, Savannah ne montre que sa face éclairée, ses manières raffinées. Mais ceux qui la connaissent bien savent voir au-delà du décor colonial et des charmants attraits de la petite bourgade. Il s’y dissimule en effet un monde où la sorcellerie fait sa loi, où le Hoodoo sème la terreur et où les esprits reviennent hanter les vivants. Mercy Taylor ne connaît que trop bien le visage surnaturel de Savannah car elle appartient à l’une des plus puissantes familles de sorciers du Sud.
Et pourtant, Mercy ne possède aucun pouvoir magique. Bien qu’elle ait grandi dans l’ombre de Maisie, sa charismatique et talentueuse sœur jumelle, elle s’en est toujours accommodée. Mais un jour, le brutal assassinat de la matriarche des Taylor laisse un grand vide dans les soubassements mystiques de Savannah, et Mercy se retrouve plongée au cœur d’un mystère qui menace de détruire sa famille... et de libérer les forces obscures que les sorciers Taylor s’efforcent de contenir depuis des générations.


Mercy Taylor vit en Géorgie, dans la jolie ville de Savannah.
Son climat, son architecture et son charme colonial, attirent les touristes par milliers chaque année et Mercy en a fait son métier : elle est guide touristique. 
Mais attention, pas n'importe quel guide ! Au lieu de se contenter de narrer les faits historiques de la ville, Mercy préfère inventer des histoires. Ainsi, elle guide les étrangers à travers les rues en leur narrant des anecdotes croustillantes toutes issues de son imagination débordante. 

Sa famille est installée à Savannah depuis la guerre de Sécession et est connue comme le loup blanc de tous les habitants. Aussi respectée que crainte. Pourquoi ? 
La réponse est simple : les Taylor sont des sorciers. 
Ce sont d'ailleurs les sorciers les plus puissants et, de génération en génération, ils sont chargés de garder "la ligne", une sorte de rempart entre le monde humain et les démons. 
Depuis des années, c'est la grande tante Ginny qui s'en occupe et, le jour venu, ce sera au tour de Maisy, la sœur jumelle de Mercy. Cette dernière est dotée d'un pouvoir inégalé alors que Mercy, elle, est une humaine lambda, née sans aucun pouvoir. Elle est la déception de la famille. 
Heureusement, elle peut compter sur le soutien de quelques membres de sa famille, telle que Maisy. Elles se serrent les coudes l'une l'autre et s'adorent. 
Mais à presque 21 ans, les choses risquent bien de changer...
Mercy, à sa plus grande honte, s'est entichée de Jackson, le petit ami de sa sœur. Alors que Peter, son meilleur ami,  est fou amoureux d'elle. 
Pourquoi les choses sont-elles si mal faites ? 

Pétrie de culpabilité et complètement dépitée, Mercy se tourne alors vers Mère Jilo, une vieille femme réputée sans pitié et pratiquant le Hoodoo (le vaudou version savannienne), pour lui demander un filtre d'amour...
Parallèlement, la grande tante Ginny est sauvagement assassinée...

Ces deux faits, qui n'ont a priori aucun rapport, vont être les déclencheurs d'événements qui vont précipiter notre narratrice au cœur d'une tourmente dont elle sera, bien malgré elle, l'héroïne principale. 


Parfois, quand on aime tellement ce qu'on lit, nous sommes déchirés entre : lire le plus rapidement possible pour connaître au plus vite la suite et, prendre son temps pour savourer, retardant ainsi l'échéance de voir venir trop précipitamment ce petit mot "fin"
C'est ce qui m'est arrivé avec ce récit. J'ai eu beaucoup de mal à quitter cet univers que j'ai trouvé absolument génial. 
Que ce soit la ville en elle-même si pittoresque et mystérieuse, l'ambiance nimbée de magie et de secrets, les personnages qui sont pour certains totalement bluffants ou encore l'intrigue qui est réellement captivante et rondement menée.
Par ailleurs, l'écriture est fluide, légère et tellement agréable à lire que l'on se voit dévorer ce récit en quelques heures seulement. 

Mais ce que je retiendrai par dessus tout, c'est Mercy, notre héroïne. 
À la loterie génétique, Mercy est la grande perdante. Loin d'être moche, elle n'est toutefois pas aussi jolie que sa jumelle, elle ne possède aucun pouvoir et est amoureuse du mauvais garçon... bref, elle est un peu l'antithèse de l'héroïne actuelle et c'est ce que j'ai adoré. Cette façon qu'à l'auteure de prendre l'héroïne à contre-pied. Elle ne sauve pas le monde, ne déplace pas des montagnes, mais par sa gentillesse et son altruisme, elle devient un personnage d'exception. Ce petit bout de femme m'a totalement conquise. 

En bref ? Waouh  ! Un premier tome qui envoie du lourd. Au programme : une cascade de rebondissements et de révélations incroyables, un suspense qui nous tient en haleine jusqu'aux dernières pages, une intrigue menée avec brio, des personnages plein de surprises et une intensité remarquable qui ne faiblit pas et garantit une lecture 100% addictive.