vendredi 26 mai 2017

Sexy patrons de Abby Green / Sharon Kendrick / Maisey Yates

Éditions Harlequin, Poche 480 pages, 1 mai 2017
Disponible en eBook


Lucy est loin d’être rassurée à l’idée de passer trois semaines à Athènes en compagnie d’Aristote Levakis, son patron. Car, si on lui assure que ce voyage se limitera strictement aux affaires, elle craint plus que tout l’attitude d’Aristote, qui ne peut s’empêcher de se comporter en don Juan avec les femmes…
Au lendemain d’une nuit dans les bras de Riccardo Castellari, Angie est immédiatement prise de remords. Jamais elle n’aurait dû céder au désir qu’elle ressentait pour ce play-boy sans scrupule… Car Riccardo est son patron. Et rien ne sera jamais plus pareil entre eux…
Comment a-t-elle pu être si crédule ? Folle de rage, Lily repense à la proposition indécente de Craig Forrester. Elle qui pensait avoir été embauchée pour ses compétences professionnelles se voit désormais contrainte d’accompagner son patron en Thaïlande, « pour le travail » bien sûr…




* Sexy et ... Imprévisible * : À Londres, Lucy, jeune assistante personnelle d'Aristote Levakis, se sent « quelconque ». Un physique passe-partout, des expériences amoureuses ruinées par sa vision des hommes quelque peu tronquée à cause de son enfance, et de l'expérience de sa propre mère qui n'hésitait pas à jouer de ses charmes afin de se faire entretenir. Lucy ne peut s'empêcher de mépriser son patron Aristote, qui se comporte en véritable goujat avec ses nombreuses conquêtes féminines. Pourtant, ce dernier est littéralement obsédé par sa jeune assistante, au point de, limite, la harceler, lui faire des chantages les plus odieux afin d'arriver à ses fins. C'est lors d'un voyage d'affaire à Athènes que le regard de Lucy va changer sur Aristote…

Cette nouvelle m'a quelque peu « énervée », je n'ai pas compris pourquoi Lucy se laissait traiter ainsi par Aristote qui abusait de sa qualité de patron, surtout que parfois, ses attaques allaient très loin ! De plus, je pense que les références (très) fréquentes au passé de la mère de Lucy mériteraient que l’héroïne consulte un thérapeute. Une telle obsession est quasi pathologique !


* Sexy et ...Troublant * : Angie, jeune assistante de Ricardo Castellari, comme beaucoup de femmes, a craqué sur son patron... Il est beau, sexy, mais collectionne aussi les aventures ! Angie préfère donc faire passer son travail avant tout et tente de se faire la plus discrète possible notamment dans son look. Aussi, elle est très surprise du cadeau que Ricardo lui offre pour noël : une robe sexy afin d'assister, à ses côtés, au repas de fin d'année de l'entreprise... 
Cette robe aura un effet spectaculaire sur Ricardo qui découvre une « nouvelle Angie » et ne peut s'empêcher de tout mettre en œuvre pour coucher avec elle. Ce sera rapidement chose faite, le soir même du repas de fin d'année. Seulement Angie espère secrètement que Ricardo ait les mêmes attentes qu'elle et qu'une histoire pourrait se construire entre eux, ce qui ne semble pas être dans les projets de son patron…

Encore une fois, la douce et gentille assistante se fait traiter comme une moins que rien par son beau et charismatique patron, qui profite de sa supériorité hiérarchique pour malmener son employée. Encore une fois, la gentille secrétaire cède et courbe l'échine sous les remarques sexistes, gratuites et méchantes de son patron… 
J'ai eu fortement envie de secouer Angie pour la réveiller, et de frapper Ricardo pour son manque de tact... mais bon, il faut croire que l'amour fait faire n'importe quoi…


* Sexy et … Audacieux * : Lily est une jeune femme ambitieuse, partie de rien, qui a monté son entreprise de relations publiques. Elle est très surprise de se voir débaucher par Craig Forrester alors qu'il avait précédemment repoussé sa candidature, mais il a su parfaitement la convaincre ! 
Elle se retrouve donc à travailler pour lui, 24h/24, 7 jours /7. Une collaboration souvent chargée en sous-entendus amoureux, les 2 personnages n'étant pas insensibles l'un à l'autre... mais tous les deux sont bien d'accord sur un point : le travail avant tout !
Quand un scandale médiatique menace de toucher sa petite sœur, Craig propose à Lily de l'aider à faire diversion en annonçant leurs fiançailles… un pieux mensonge qui les amènera à mieux se connaître et s'apprécier... ou pas !

Cette dernière nouvelle m'a un peu plus passionnée : enfin une femme qui a de la poigne et bien qu'employée d'un attirant play-boy, ne fond pas devant lui ! Lily ne se laisse pas faire, a des ambitions professionnelles et sait s'y tenir sans se laisser marcher sur les pieds. Elle a un bon sens de la repartie sans pour autant être complètement insensible au charme de son patron. De plus, la fin ne tombe pas d'un seul coup comme dans de nombreuses autres nouvelles, la boucle est bouclée, naturellement, sans être bâclée.

En bref, je ne suis pas fan des nouvelles, et « Sexy Patrons » ne m'a pas réconciliée avec le genre. Les deux premières histoires se ressemblaient beaucoup dans le comportement très sexiste et parfois limite violent des patrons, et deux assistantes personnelles effacées et subissant leur situation. 
La dernière histoire se démarque par une héroïne beaucoup plus affirmée, un patron moins pénible, plus humain, une histoire un peu plus recherchée selon moi…


http://amzn.to/2rldDju