jeudi 1 juin 2017

Je te hais... passionnément de Sara Wolf

Pocket Jeunesse, 18 mai 2017 - Grand Format 352 pages
Disponible en eBook

RÈGLE NUMÉRO 1 :
Ne jamais parler d'amour
RÈGLE NUMÉRO 2 :
Ne jamais penser à l'amour
RÈGLE NUMÉRO 3 :
Éviter tout sentiment
Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu'elle tente de s'intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n'apprenne qu'avant elle était obèse... et qu'elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu'on surnomme " le Prince de Glace ". Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci...

Entre la couverture et le résumé, ce roman m'a immédiatement attirée. De plus, les échos étant bons, j'avais beaucoup d'attentes. 
Est-ce qu'elles ont été comblées ? Oui, mais le début a tout de même été chaotique ! Je vous parle un peu de l'histoire et je vous explique le pourquoi du comment. 

Isis Blake est une jeune adolescente de 17 ans qui vient tout juste de s'installer avec sa mère dans une petite ville paumée de l'Ohio. 
Elle vient donc de déménager et de quitter sa Floride natale, mais ce n'est pas un mal. Isis ne laisse derrière elle qu'une amère désillusion qui a brisé à jamais tous ses rêves de grand amour. Au moins maintenant, elle est à des milliers de kilomètres de celui dont elle ne prononce pas le nom, qui l'a anéantie, mais aussi rendu telle qu'elle est maintenant, à savoir, plus forte. 
Grâce à lui, Isis s'est prise en main et a perdu 40 kg. Elle s'est mise au sport, s'est teint les cheveux et a laissé son ancienne elle derrière elle, en même temps que ses kilos en trop. 
L'ado naïve, sensible et innocente n'est plus et d'amour elle n'en veut plus ! Jamais. Ce sentiment est proscrit et ne fait plus partie de son vocabulaire. 
Elle s'est forgé une carapace et cache des années de souffrances et de mal être sous un air provocateur, une bonne dose de sarcasme et une grande gueule. Plus personne ne lui marchera sur les pieds ! 
Au lieu de se faire discrète, la petite nouvelle fonce directement dans le tas et n'hésite pas à se faire un ennemi dès le premier jour en lui envoyant un coup de poing dans la figure. 
Et cet ennemi, ce n'est pas n'importe qui, mais Jack Hunter, surnommé "le prince des glaces", le bogoss du lycée. Craint par les mecs et adulé par toutes les filles, Jack est limite considéré comme un dieu vivant. Pour autant, il ne se lie avec personne et garde tout le monde à distance par une sombre indifférence et une expression glaciale. Ce qui ne fait qu'attiser l'émoi chez la gent féminine qui se pâme sans cesse devant lui. 
Bref, tout ça pour dire qu'Isis ne s'est peut-être pas frottée à la bonne personne en lançant les hostilités contre Jack.
À moins que si justement... 

Je suis loin d'avoir adhéré au récit au départ. J'ai rencontré des difficultés avec le caractère trop "rentre dedans" de notre héroïne. Son attitude, ses réparties et même sa façon de penser m'ont déroutée.  Son personnage était trop extrême et bien trop caricaturé à mon goût. Il en était de même pour Jack d'ailleurs. Et même l'histoire me semblait stéréotypée et bien trop courue.  
Un sentiment de déception se faisait donc sentir et, à un quart du roman, j'étais persuadée que mon avis serait forcément négatif. 
Sauf que : l'auteure m'a bluffée. 

Malgré cette approche des personnages, clichée au possible, on finit par se laisser porter par l'histoire au fil des pages. 
Histoire, par ailleurs, bien différente de ce que j'imaginais ! 
Il y a une vraie intrigue qui naît au cours de la lecture et le récit devient totalement addictif. 
Car, sous la couverture "m'a-tu-vu" des héros, se cachent nombre de secrets et des émotions bien plus fortes. 
Au final, j'ai été complètement absorbée par cette romance, vraiment inattendue. 
Quant aux personnages, ils se dévoilent au fur et à mesure de la lecture et, une fois que le vernis superficiel s'écaille, c'est juste waouh. Que ce soit Isis ou Jack, je les ai adorés tous les deux. 

En bref ? Après un début difficile, j'ai fini ce roman la boule au ventre et j'en redemande ! Alors vivement la suite.