vendredi 30 juin 2017

Les rives de la terre lointaine de Sarah Lark

 éditions Archipoche, 7 juin 2017, 720 pages, disponible au format papier et numérique






Hiver 1846. La famine est terrible en Irlande, où la maladie de la pomme de terre fait des ravages. Kathleen et Michael sont jeunes. Ils s’aiment et rêvent de partir en Amérique pour y faire fortune.
Mais ce projet s’effondre lorsque Michael est arrêté pour avoir volé de l’orge et du seigle. Condamné au bagne, il est envoyé en Australie pour y purger sa peine.
Un vendeur de bétail, Ian Coltrane, en profite pour demander Kathleen – enceinte de Michael – en mariage. Ses parents, pour éviter le déshonneur, acceptent sans hésiter. Bientôt, les jeunes époux embarquent pour les rives d’une terre lointaine, promesse d’espoir : la Nouvelle-Zélande.
Mais Kathleen n’a pas oublié Michael. Le destin saura-t-il les réunir ? Ou se jouera-t-il encore de leur passion ? De coups du sort en désillusions, la vie n’a pas fini de les surprendre…

 
Il y a des romans qui vous emmène au coeur d'un voyage passionnant dans le passé et à travers le monde.

Les rives de la terre lointaine est de ceux-là.

Nous suivons pendant presque 20 ans l'histoire de Kathleen, de Michael ainsi que de Ian, Lizzie et Claire (entre autre).
Une terrible famine sévit en Irlande pendant l'hiver 1846, plongeant les irlandais dans un monde de privations et de misère.
En ces temps troublés, Kathleen et Michael s'aiment et rêvent de partir pour l'Amérique, ce continent où tout est possible.
Emportés par leur fougue et leur jeunesse, Kathleen se retrouve enceinte. 
Comble de malheur, Michael se fait arrêter pour avoir volé du grains, non pas pour se nourrir, mais pour distiller de l'alcool.
Le voilà donc arrêté et condamné au bagne en Australie.
Effondrée, livrée à elle-même, Kathleen, sous la pression de ses parents, épouse Ian Coltrane qui, faisant fi de l'état de sa future épouse, décide de partir pour la Nouvelle-Zélande faire "fortune"
A peine descendue du bateau, Kathleen donne naissance au fils de Michael, Sean, que Ian n'accepte et n'acceptera jamais !
Ian se révèle être très rapidement odieux, jaloux, épiant sa jeune épouse à chaque instant, lui prêtant des actons sorties tout droit de son imagination enfiévrée ! 
Il s'installe comme vendeur de chevaux mais se révèle être un véritable maquignon, vendant de mauvaises bêtes au prix fort, arnaquant les gens, tant et si bien qu'il va se retrouver rejeter de toutes parts et entrainer Kathleen dans sa déchéance et l'isolant des autres.
Elle lui donne deux autres enfants : Colin et  Heather.
Malheureusement, Colin a hérité de tous les défauts de son père : il deviendra aussi menteur, arrogant et désagréable que Ian.
Dans son malheur, car elle est battue et violée régulièrement par cette caricature de mari, Kathleen fait connaissance de Claire qui va se révéler être un vrai soutien et une véritable amie.
Amitié qui les aidera à affronter tout ce que la vie va leur réserver !

Lizzie, elle, est une prostituée qui se fait arrêter pour le vol de deux petits pains et se retrouve déportée en Australie.
Sur le bateau qui l'emmène, elle fera la connaissance de Michael pour qui elle va se découvrir un amour impossible car ce dernier n'a qu'une seule femme en tête : Kathleen.
La vie n'est pas un cadeau pour une jolie jeune femme et placée dans une famille comme servante, elle devra subir les assauts du mari de sa patronne.
Fuyant cette situation, elle quittera la maison mais le destin aura tôt fait de la rattraper et elle va tomber de charybde en scylla.
Mais la jeune femme ne se laissera pas décourager et tout en tentant d'échapper à son destin, elle viendra, plus d'une fois en aide à Michael.
Finira-t-il par ouvrir les yeux et oublier Kathleen qu'il idéalise ?

Pffffiouuuu ! Quel long résumé !
Et pourtant, il ne représente même pas le quart de la moitié du huitième de ce qui se déroule dans ce roman !
Ce roman est riche en tout : des sentiments qui nous font vivre des moments d'intense bonheur, d'espoir, d'amour et des moments de chagrin, de douleur, de violence terribles, des rebondissements et des retournements de situations à foison !

Des personnages au caractère fort, qui ne nous laissent pas indifférents : certains forcent l'admiration par leur courage, leur détermination, leur volonté à survivre envers et contre tout, il y en d'autres que l'on a envie de secouer pour les forcer à réagir, à lutter, à persévérer et enfin, ceux que l'on ne peut s'empêcher de détester tant leur âme est noire, tant ils sont vils, lâches et détestables.

En bref, un roman intense, vibrant, bouleversant qui nous fait vivre une histoire hors norme au coeur de l'Australie et de la Novelle Zélande.
Des contrées sauvages, inhospitalières mais tellement belles où seuls les plus courageux ont une chance de s'en sortir et de trouver le bonheur !