dimanche 4 juin 2017

Rebels #2 Le Soulèvement de Aspi Deth

Auto-édition, 12 mars 2017 - Grand Format 356 pages
Disponible en eBook

Avec la destruction d’Alaros, l’Etat n’a pas seulement déclaré la guerre aux rebelles mais à tous les habitants du Loukarr. Le pays est au bord de l’explosion et il ne manque qu’une étincelle pour déclencher le soulèvement tant redouté par les politiques.
Tous les espoirs reposent désormais sur #Rebels pour convaincre le peuple de combattre cet Etat tyrannique, mais le réseau social aura-t-il suffisamment de poids pour faire plier le gouvernement et changer tout un pays ?
De son côté, Enora devra prendre les décisions nécessaires afin de rester dans la Sélection, mais qui de Pyros ou d’Aldon choisira-t-elle ?
Laissera-t-elle ses sentiments la guider ?
Découvrira-t-elle enfin ce qui est réellement arrivé à sa sœur ?


Cela fait presque un an et demi maintenant que j'ai lu le premier volet de #Rebels et comme vous le savez bien, j'ai souvent un gros problème de mémoire dans ce cas-là. 
Mais yeh, yeh... Pas ici ! Pourtant, cette série a beaucoup de personnages et nous suivons, en plus,  deux histoires parallèles qui sont, pour l'instant, bien distinctes. 
Je suis la première étonnée, mais je n'ai trouvé aucune difficulté à replonger dans l'univers créé par Aspi Deth. Elle a ce don de nous transporter dans son monde en quelques lignes seulement. Ce qui prouve aussi que #Rebels marque les esprits. 

L'histoire reprend là où nous l'avions laissée, ce qui nous permet d'être immédiatement dans le bain. 
Sans qu'il y ait une multitude de rebondissements, l'auteure nous agrippe à son récit et nous laisse haletant. 
À partir du moment où j'ai ouvert ce roman, j'étais de nouveau à fond dedans, et le plaisir que j'ai ressenti en retrouvant nos héros n'était pas feint. Je n'avais pas réalisé à quel point ils m'avaient tous manqué. 
Vidgis, Eden, Gotyé, Ryan,  Enora, Aldon, Naé, etc... 
Il y a beaucoup de personnages, principaux et secondaires, mais comme aucun n'est négligé, on se surprend à tous les aimer. 
De plus, Aspi a modelé ses héros de façon à les humaniser et les rendre réels à nos yeux. Voilà pourquoi, les sentiments qu'ils nous procurent sont si puissants et passionnés. 

C'est encore une fois un quasi-coup de cœur. 
Je suis complètement fan de cet alliage, fait de romance et de dystopie. 
Pour le côté dystopie, nous avons : un cadre qui fait froid dans le dos, où le danger est omniprésent, où l'action et les rebondissements donnent l'impulsion qui rythme le récit, où le suspense est maîtrisé à la perfection et rend cette histoire hautement addictive, où non pas un, mais des cliffhangers finissent le roman en beauté, nous achevant au passage. 
Du côté de la romance, nous avons : une multi-romance où nous suivons les relations de plusieurs personnages. Pour ne pas spoiler, je ne parlerais pas des couples, en disant qui est avec qui, mais ce n'est pas l'envie qui m'en manque ! Il y a 4 couples, rien que ça ! Seul un de ces duos me laisse de marbre, mais c'est plus en raison du  comportement égoïste du héros que par un manque d'intérêt. Quant aux trois autres, ils sont tous tellement mignons, craquants, sexys, adorables etc... que je serais bien incapable de choisir. 

En bref ? C'était génial ! Merci Aspi 💗


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente