lundi 12 juin 2017

Young elites de Marie Lu

éditions Le Livre de Poche Jeunesse, 19 avril 2017, 384 pages, disponible au format papier






Adelina a survécu à l'épidémie qui a ravagé son pays. Elle en a gardé des marques. Ses cheveux sont passés du noir à l'argenté et une cicatrice barre le côté gauche de son visage. Son père voit en elle une disgrâce pour son nom et sa famille : une malfetto, impossible à marier. Et la rumeur dit que les survivants comme Adelina n'auraient pas récolté que des cicatrices... Ils auraient acquis des super pouvoirs et se seraient regroupés, menaçant l'autorité en place. Bien que leurs véritables identités demeurent secrètes, tout le monde connait leur nom : les Young Elites. 


Adelina est une des nombreux enfants qui, comme des milliers de personnes, a été victime de l'épidémie qui a ravagé son pays. Mais là où les adultes atteints sont décédés, la plupart des enfants touchés ont survécu à  la fièvre rouge mais ne sont pas revenus tout à fait les mêmes, ils ont gardé des séquelles physique. La jeune fille vit très mal sa différence, sa soeur Violetta étant, elle, tout à fait normale.
Pour Adelina, ses différences sont particulièrement visibles : ses cheveux noirs ont pris une couleur argent, ses cils sont devenus pâles et, désormais, une profonde cicatrice a pris la place de son oeil gauche.
Son père, un homme cruel, est persuadé qu’elle est une malfetto, une abomination qui nuit à la réputation de la famille et qui les empêche de faire fortune.
Parfois par la douceur, mais la plupart du temps par la violence, ce père ingrat fait tout pour provoquer le développement des dons de sa fille car, il parait, que certains enfants victimes de cette fièvre en sont revenus dotés de dons extraordinaires.
La jeune fille supporte de moins en moins ce climat hostile. 

Jusqu'au jour où Adelina décide de fuir ce père, fuite qui va entrainer un drame plus grand encore !
Elle va se retrouver au coeur d'un groupe d'Elites, qui réunit des malfettos aux pouvoirs inouïs et dangereux : les Young Elites.
Elle va très vite se retrouver au coeur d'un complot visant à renverser le pouvoir en place. Tour à tour manipulée, trahie, Adelina ne sait plus très bien qui croire et à qui faire confiance : à l'énigmatique Enzo, chef des Young Elites ou Terren qui a juré la perte et l'anéantissement des malfettos et des Elites ?
Des questions dont les réponses risquent fort de mettre à mal toute sa vie.

L'intrigue de ce roman est, ma foi, originale mais voilà : je n'ai pas vraiment accroché, allez savoir pourquoi !!!

De l'action : il y en a, des rebondissements : il y en a, des révélations inattendues : il y en a aussi. Alors ?
Ce sont les personnages qui ne m'ont pas convaincue. Nous ne faisons que survoler leur caractère, je trouve qu'ils manquent de profondeur.
Bien sûr, on explique leur passé, leurs buts et aspirations mais il manque ce petit quelque chose qui fait que l'on s'attache à l'un ou à l'autre ou que l'on déteste tel ou tel personnage.
Cela a été une lecture, disons, distrayante mais sans plus.
Malgré tout, je me dis qu'au vu de la fin, la suite risque d'être intéressante, alors... Pourquoi pas ? 
http://amzn.to/2r9Sby0

http://www.livredepochejeunesse.com/