vendredi 14 juillet 2017

I hate u love me T2 de Tessa Wolf

BMR, 9 juin 2017 - eBook 394 pages


"Bien sûr, je l'ai oublié. Fares..." Serait-ce une litanie que je récite sans cesse pour me convaincre que c'est possible ? Suis-je faible au point de prier de toutes mes forces pour effacer de ma mémoire notre histoire, son visage et ses mots ?
Tout doit s'évaporer dans les méandres et les failles de mes souvenirs. Il en va de l'équilibre du bonheur insufflé par mon mari.
Oui, je voulais à tout prix l'oublier mais il a resurgi dans ma vie. Empoignant mon cœur, torturant ma raison, alors même qu'il me rappelle qu'un homme comme lui ne s'oublie jamais.


J'attendais cette suite avec impatience, et je peux vous dire que je ne suis pas déçue du tout. Encore un tome fait de rebondissements, d'émotions à fleur de peau et aussi de révélations. Oh mon dieu ! J'étais loin de m'imaginer de telles choses !
Un livre que j'ai  lu d'une seule traite, comme le tome précédent, tellement happée, que je n'ai pas vu le temps passer. Ce fut encore une lecture très intense et très addictive.

On retrouve ici, Elena, mariée avec Eric, qui s'apprête à emménager dans leur maison. Elle essaie tant bien que mal de passer à autre chose, de ne plus penser à Farès qui est comme un tatouage indélébile sur sa peau, son cœur, son âme. 
Mais contre toute attente, il va revenir dans sa vie, et Elena va se rendre compte que tout n 'est pas si simple. 
Rien n'est jamais tout noir ou tout blanc. 
Elle va le réaliser assez rapidement grâce à Farès qui va lui sous-entendre certaines choses. À elle, de démêler le vrai du faux et d'enfin prendre sa vie en main. 

Son mariage, Eric, Farès, les mensonges, les rebondissements, tout ça m'a tenue en haleine. 
D'ailleurs, un événement particulier m'a conforté dans mon idée... Comme j'aurais aimé me tromper !
Son mariage tout d'abord que l'on pourrait croire parfait, avec un mari parfait !
Eric va se dévoiler dans ce tome, et même si j'avais de gros doutes sur cet homme qui semblait tellement gentil, dévoué etc.., eh bien, la surprise a été de taille et je me suis retrouvée devant cette histoire en train de pester contre lui, contre elle aussi, pour qu'elle ouvre les yeux une fois pour toutes.
Farès a des secrets que nous découvrons enfin dans ce tome avec les explications tant attendues. J'ai eu mal pour Elena, pour Farès mais aussi pour Aliyah (un personnage secondaire important).
Mais, je ne vous en dirais pas plus, car je risquerais fortement de spoiler et ça serait fort dommage. Tout ce que je peux vous dire, c'est que les apparences sont parfois, et même très souvent, trompeuses. 
Les personnages vont révéler leurs vrais visages... Attendez vous à des surprises de taille !

Si elle le comprend mieux que fera Elena ?
Restera-t-elle mariée à Eric qu'elle pense encore aimer ? 
Ou bien retrouvera-t-elle Farès l'amour de sa vie ?
Auront-ils le droit au bonheur ?
Finalement, est-ce le bon moment pour eux ?

C'est très bien écrit, très fluide, très agréable à lire. On ressent toujours aussi bien les émotions, les sentiments des personnages qui sont très très forts. C'est d'une telle intensité que j'en ai eu mal au cœur, et je me suis retrouvée à pleurer, comme si je vivais le moment à leur place. 
Mais j'ai aussi été en colère, révoltée par toutes ces choses indépendantes ou non de leur volonté. À chaque fois, je me voyais optimiste quant à leur avenir, mais à chaque fois que je pensais le bonheur à portée de main, hop l'auteure en rajoutait une petite couche. Toute cette tension a failli avoir raison de mon cœur !
Vous aurez compris, qu'un troisième tome est prévu. Et j'espère cette fois, vraiment un happy end comme je les aime ! Un amour tel que le leur ne peut se finir dans la souffrance et la douleur...

En bref, une histoire très addictive, d'une réelle intensité et très passionnelle. Une romance comme je les aime ! Des émotions à fleur de peau, des personnages hautement touchants (encore plus que dans le premier tome) avec leurs faiblesses, leurs failles, leurs souffrances. Une lecture qui m'aura encore bouleversée, très prenante, très éprouvante pour mon petit cœur mais j'en veux encore et avec une belle finalité !




Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire