lundi 14 août 2017

Seduce me T1 Gina Gordon

Harlequin &H, 5 juillet 2017 - Grand Format 396 pages
Disponible en eBook

Il n’est pas un homme bien, il est celui dont elle a besoin. 
La vie d’Everly a été une suite ininterrompue d’obligations et de soirées révisions. Sur le point de terminer sa fac de droit, elle n’a toujours pas trouvé le temps d’accomplir ne serait-ce qu’une seule des « expériences incontournables » dont sa grand-mère lui a dressé la liste avant de mourir. Jusqu’au jour où elle rencontre Max Levin. Il est arrogant, amoral et macho. Bref, pas son genre. Soit exactement l’homme parfait pour mener à bien la première expérience de sa liste : « Sors avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. » Sauf que, très vite, le vent de liberté que Max fait souffler sur sa vie bien réglée menace de tout emporter sur son passage  : son avenir tout tracé, ses certitudes et bien plus encore…

Everly Parker est une jeune étudiante en droit très (trop ?) sérieuse, ne vivant rien d'extravagant en dehors de ses études, sous la coupe de ses parents qui la poussent à être première de sa promotion et à décrocher son diplôme afin d'intégrer un grand et prestigieux cabinet d'avocats… À la mort de sa grand-mère, elle a hérité de la maison de la vieille dame qu'elle partage désormais en colocation avec Jade et Stella, elles aussi étudiantes mais exerçant un job étudiant quelque peu particulier : elles sont escort girls.
C'est lorsque ses 2 amies prennent contact avec le vice-président de White Lace Productions, plus grande boite canadienne de production de film pornographique, que Everly rencontre Maximillian Levin. Cette rencontre impromptue va les chambouler tous les deux, Max tombant par hasard sur une mystérieuse liste dont Everly ne se sépare pas : un listing de choses à accomplir avant l'obtention de son diplôme. Cette liste, c'est sa grand-mère qui le lui a laissé avant sa mort, et même si Everly ne sait comment l'aborder, elle y tient, et Max va vite vouloir l'aider à en cocher chaque action, à commencer par le « sortir avec un homme que tu aurais normalement snobé ». Sans trop savoir pourquoi, Everly va accepter l'aide de Max, qui ne sait pas exactement non plus pourquoi, sur un coup de tête, il se sent l'âme charitable au point d'aider la pauvre étudiante en droit en mal de sensationnalisme…

Cette romance est vraiment très prenante, elle raconte la rencontre impossible entre 2 extrêmes : le « trop-sérieux bien-pensant » et le « déluré dévergondage ».
D'un côté nous avons Everly, qui même si elle a connu quelques relations amoureuses, consacre sa vie entière à étudier. Elle n'a rien contre l'érotisme et s'entoure même de 2 colocs très ouvertes sur le sujet, mais tout simplement, elle ne s'accorde pas le droit de rire, de profiter, de vivre tout simplement…Ses parents, élitistes au possible, sont toujours sur son dos et en gentille fille qui ne souhaite pas les décevoir, Everly se plie à leur 4 volontés et ne s'ouvre pas réellement au monde extérieur. Seule sa défunte grand-mère semblait avoir remarqué ce déficit de vie sociale...Il lui faut juste le déclic pour apprendre à se laisser aller !
De l'autre côté nous avons Max, le fils du plus grand producteur de film X du Canada, qui a toujours baigné dans la pornographie, sa mère étant elle-même actrice connue de films pour adulte, mais ce jeune homme, même si il est digne héritier de l'entreprise familiale, est riche, et semble être un coureur de jupons, il est néanmoins en pleine crise existentielle à se poser 1000 et une questions sur son avenir. En effet, ses parents lui ont toujours inculqué des valeurs fortes comme la générosité, l'acceptation d'autrui avec ses défauts, l'absence de jugement infondé...mais Max a du mal à comprendre ces préceptes d'éducation quand, à presque 24 ans, il a toujours profité de son statut, vécu dans la luxure et s'attend à recevoir prochainement une grosse somme d'argent assurant son avenir financier… Ce côté de Max est très touchant, on sent qu'il a souffert de sa vie même si ses parents ont essayé de l'en protéger et même sous son image chargée d'arrogance, il reste un homme profondément humain qui traîne ses casseroles …

J'ai beaucoup aimé cette histoire, drôle, réaliste, touchante. Comme quoi, 2 contraires peuvent se compléter tout autant que s'attirer, s'entraider, se sauver...Une belle romance malgré l'univers graveleux que l'on pourrait imaginer dû à l'univers du cinéma pornographique qui l'entoure.