jeudi 7 septembre 2017

Dreamwater de Mell 2.2

éditions Sharon Kena, 22 août 2017, 260 pages, disponible au format papier et numérique






Du fin fond des abysses, une enfant a survécu à l'anéantissement de tout son peuple. Muselée et emprisonnée, elle attend son heure où son statut de "trophée" la propulsera vers un avenir inattendu. Destinée à épouser un roi, cette redoutable sirène cannibale se croyait au-dessus de la chaîne alimentaire, mais elle va découvrir que son repas, plus fourbe qu'elle, ne se laissera pas si facilement manger. Pas plus que cet étrange albinos prêt à tout pour la garder sous sa coupe.
Méfiez-vous de l'eau qui dort et embarquez dans une aventure dévorante.


Ridjet est une sirène et la dernière de la race Jingdi.


Mais ce n'est pas n'importe quelle sirène - que nenni - c'est une sirène mangeuse d'homme, raison pour laquelle elle porte en permance une grille sur le visage : pour l'empêcher, en cas de fringale, de manger tout humain qui passe.
Car elle ne peut consommer que de la chair humaine morte ou vive -  mais la vive est plus goûteuse - sous peine de se retrouver malade ou pire.

Elle a été élevée au Philosopher-Arc, un lieu où sont formés les futurs sénateurs, des politiciens, des érudits, l’élite parlementaire, ce qui a permis à  Ridjet d'acquérir une intelligence hors du commun et un esprit vif et aiguisé qui lui font parfois prendre les choses au premier degré.

... Il y a plus important, là ! intervient Ichem qui a déjà appelé ses troupes à se rééquiper. Ils pourraient très bien être ici pour entamer un abordage en règle.
 – Il y a des règles d’abordage ? m’étonné-je...

Pour une raison qu'elle ignore, elle est envoyée au palais du roi Ichem où elle apprend qu'elle va devenir son épouse !
Qu'elle n'est pas sa surprise en apprenant cette invraisemblable nouvelle !
Elle se voit déjà dévorer son futur époux au petit déjeuner.

Mais à partir de ce moment, le destin de la jeune femme va s'emballer et lui échapper totalement !
Sommée de se rendre à  Niru Undi pour porter un mystérieux coffret, Ridjet, en compagnie de Oxen, un albinos qu'elle a libéré des prisons du palais et de 4 autres personnes vont entreprendre un voyage où les dangers seront légions !
Reviendront-ils indemnes de ce périple ou plutôt : en reviendront-ils ? 

Encore une fois, j'attendais avec impatience de découvrir le nouveau roman de Mell 2.2, une auteure que j'aime particulièrement.

Ridjet est une jeune femme comme vous et moi - enfin  ... presque ! - elle n'apprécie pas sa nature et son mode d'alimentation, mais elle n'a pas le choix, elle est née comme ça et assume cet état de fait.
Elle a le coeur sur la main et bien que nombre de personnes la considère comme un monstre de par sa nature, elle n'en reste pas moins quelqu'un de tendre, de gentil et qui déborde d'amour : l'adorable Pantoufle, l'ornithorynque-caméléon,  en est la preuve ! 
Son coeur balance entre Ichem et Oxen avec, néanmoins une petite préférence pour ...

Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais vous le dire !!!!


Ichem et Oxen sont donc très présents dans la vie et le coeur de Ridjet mais la malheureuse se fait mener en bateau par ces deux énergumènes.
Ils l'aiment, oui, mais ils se servent aussi d'elle pour atteindre leur but et ce n'est qu'une fois mis au pied du mur qu'ils lui révèlent - au compte-goutte - leurs véritables desseins et que la jeune femme se rend compte qu'elle est manipulée mais, elle leur pardonne à chaque fois !
Comme quoi, on peut être une sirène  anthropophage et avoir un coeur sensible !!!

Et toujours cet humour si particulier à Mel et dont je suis fan.

... Si seulement c’était possible, je lui lancerais bien des obstacles, n’importe quoi, une peau de banane ou une carapace de tortue pour le ralentir, voire l’éjecter de notre compétition...
( les amateurs de Mario Kart comprendront  ^^)


... Il remue ses nageoires en l’air comme s’il s’agissait de bras qu’il visse sur ses hanches, si tant est qu’un requin en possède. Il se met à se dandiner. Non ! Il… il danse. Mais bien en plus, sa chorégraphie n’est pas si mal. Ce redoutable prédateur danse sur ses jambes maigrelettes. Je m’accroche au cou d’Oxen. Je crois qu’il me fait encore plus peur que dans l’eau. Quant à lui, son cerveau semble avoir quitté son crâne, il reste statufié devant ce spectacle aussi effrayant qu’hilarant, totalement médusé. 
 – C’est un Shark-ira, énonce-t-il comme si cela expliquait tout...

Qu’est-ce que c’est ? 
– Un coquiphone de type « grand luxe puissance dix ». Si, avec ceci nous ne parvenons pas à établir une communication avec les Aquis oubliés, alors vous serez réellement les uniques espoirs de vos deux espèces réunies. 
J’attrape l’embout accroché à un fil relié à la base principale de cet énorme coquiphone, puis je m’adresse à Oxen en le lui tendant.
– Oxen. Coquiphone. Maison

Mais parfois, il y a des explications qui m'ont complètement larguées, du genre : explications des planètes et des étoiles et que j'ai trouvées parfois un peu trop longues, cassant un peu le rythme du récit.

Nous sommes venus ici, sur Kesel, pour y établir une colonie. Kesel qui, à ce propos, n’est que le nom de ce bout de terre en forme de banane. Ce monde se nomme KELT-6b, du système « d’étoiles » BD+31 2447, géante gazeuse, pauvre en métaux, considéré comme étant un Saturne chaud a contrario de KELT-6c, également en orbite, qui est un Jupiter froid.

 Bien, débute Narsès, il va de soi que si Piscium s’empare de KELT-6b, que les Pisciis ne s’en tiendront pas là, et se tourneront par la suite vers KELT-6c. Nos destins se recoupent. Il ne s’agit pas seulement de protéger un Monde, mais la totalité du système BD+31 2447.

En bref, un univers complexe, une intrigue originale et bien menée, de l'action - malgré quelques longueurs - de l'humour comme je l'aime font de ce roman un chouette moment de lecture !

Et je laisse le mot de la fin à Mell :

 Fin filler (= Fin cliffangher où l’auteur n’a pas prévu de suite mouhahaha)
 

https://www.leseditionssharonkena.com/fantastique/1909-dreamwater-livre.html 


http://amzn.to/2waPDO2