jeudi 7 septembre 2017

Frigid T2, À demi-mot de Jennifer L. Armentrout

J'ai Lu, 30 août 2017 - Semi poche 320 pages
Disponible en eBook
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle



Andrea Walters est la spécialiste des bêtises en tout genre. Sa seule certitude ? Elle finira saoule avant 22 heures vendredi prochain ! Ses plans de carrière ? Une récente réorientation quelque peu déprimante quand tous ses proches sont en couple et dans la vie active. Aussi, lorsque sa copine Syd lui propose une semaine de vacances entre amis dans un chalet, Andrea n’hésite pas longtemps. Elle y voit l’occasion de faire le point dans un cadre magnifique, de profiter du jacuzzi… et de commettre un nouvel impair en passant sept jours aux côtés de Tanner Hammond.
Ce magnifique pompier semble voir clair dans son jeu, et même si Andrea déploie des trésors de mépris et de cynisme en sa présence, il pourrait finir par avoir raison de sa belle assurance…

Dans ce deuxième volet, nous suivons les deux meilleurs amis de Sydney et Kyler : Andrea et Tanner. 

Andrea Walters est une étudiante de 22 ans qui se cherche encore dirons-nous. Après avoir commencé des études de médecine (pour faire plaisir à papa maman), elle a finalement opté pour le professorat et se lance donc à la rentrée prochaine dans cette nouvelle filiale. 
Issue d'une famille très aisée, elle a toujours eu la vie facile (voiture, appartement etc) mais cela ne l'empêche pas pour autant  de connaître la valeur des choses. Ce n'est pas une fille à papa. 
Par contre, c'est une fille totalement paumée. Qui noie un certain mal être dans l'alcool. Ainsi, elle se fait passer pour un boute-en-train, une fille légère et même un coup facile. 
Quand elle boit Andrea ne sait pas s'arrêter et ne connaît aucune limite. Or depuis quelques temps, ses incertitudes et sa vie amoureuse désastreuse - elle est complètement mordue de Tanner depuis des années - font qu'elle boit encore plus pour oublier. 
Ce qui n'est pas du goût de Tanner...
Entre eux, la relation est houleuse et bien souvent tendue. Les piques fusent et leurs discussions ne manquent pas de piquant ! 
Tanner Hammond, c'est le meilleur ami de Kyler. Il est taquin, jovial et gros queutard. Pompier volontaire, il compte intégrer l'académie de police à la rentrée prochaine. 
Perçu comme un coureur de jupons et un fêtard, il n'a pas vraiment très bonne réputation. Surtout du point de vue d'Andrea qui le diabolise beaucoup. Probablement parce qu'elle peine à maîtriser l'attirance qu'elle ressent à ses côtés et que ça l'agace. Beaucoup... 
Quand Sydney et Kyler leur proposent un petit séjour entre amis dans un chalet, tous deux acceptent, non sans une certaine méfiance. 
Bien vite, ils vont se retrouver seuls, Sydney et Kyler préférant s’éclipser. 
Et ce qui devait arriver, arriva... mais à quel prix ? 

Cette nouvelle histoire bien que super mimi est quand même cousue de fil blanc. Il n'y a aucun suspense, tout est prévisible et couru d'avance. C'est un petit regret, car je pense qu'il y avait matière à faire quelque chose d'un poil plus palpitant. 
Bien évidemment, la plume de Jennifer Armentrout reste un régal et nos héros sont dotés d'un sens de la répartie qui donne souvent des scènes épiques. 
J'ai souri, voire ri, à plusieurs reprises. 
Par contre, je n'ai pas été touchée plus que ça par le personnage d'Andrea. Par son biais, l'auteure traite d'un sujet qui touche de nombreuses personnes et que je connais relativement bien, c'est peut-être pour ça que je suis plus sévère. Je n'ai pas particulièrement aimé son approche et cela a un peu nui à ma lecture, d'où mon 3.5/5. 

En bref ? Une romance mignonne, aux répliques cocasses qui prêtent aux sourires, mais qui manque cependant de suspense et d'originalité. 


Parce que deux avis valent mieux qu'un...




Nous retrouvons pour le tome 2 Andréa et Tanner les amis de Sidney et de Kyler.

Andréa est une jeune étudiante spécialiste des bêtises en tous genre. Très indécise quand à son avenir, elle suivait des cours pour devenir chirurgien comme ses parents, elle se réoriente vers l'éducation pour devenir professeur. Elle est issue d'une famille riche (elle peut avoir tout ce qu'elle veut mais est bien consciente de la valeur de l'argent). C'est une jeune femme de fort caractère pourtant c'est une personne fragile, qui doute et se pose constamment des questions. Autour d'elle gravite des couples, des personnes qui savent ce qu'elles veulent faire de leur vie. Pour oublier, et même occulter ses pensées négatives, elle a tendance à boire jusqu'à outrance à s' en rendre malade. Est-ce un prétexte pour cacher un mal plus profond ?

Tanner, lui est l'archétype du beau mec, bien dans ses baskets, un fêtard. Il est pompier volontaire et se destine à devenir policier. Il a toujours trouvé Andréa très belle, mais ne sait jamais vu tenter quelque chose avec elle. Allez savoir pourquoi ? Il aime la vanner, lui lancer des piques et j'avoue que leurs joutes verbales m'ont fait passer de bons moments. Entre eux, c'est explosif et chaque fois qu'ils sont réunis cela provoque des étincelles.

Cependant, un soir tout va changer pour Tanner. Il va la voir sous un autre jour, et c'est à partir de ce moment que les choses sérieuses commencent. Nous découvrons un Tanner très patient, très présent pour Andréa. Il va tellement s'inquiéter pour elle, ce qui perturbe Andréa (elle ne comprend pas et surtout pourquoi maintenant il s'intéresse à elle), qu'ils sont quasi constamment dans le conflit.

Si je me doutais qu'il y avait bien un problème avec Andréa, j'en ai eu la certitude au fur et à mesure de ma lecture. Et même si Tanner sait, elle est dans le déni. Il aura beau la confronter de toutes les manières elle ne voudra rien entendre. Ils ont un mal fou à se comprendre que ça en devenait agaçant.

Alors, je ne suis pas convaincue à 100% par cette histoire. Même, si les personnages sont intéressants, leurs paroles piquantes, que le sujet traite d'addiction et de mal-être, le schéma de cette histoire reste cependant le même que dans le premier tome.
Autant pour l'histoire précédente, j'avais beaucoup aimé cette ambiance de huit-clos, autant là je trouve, pour ma part, que c'est mal exploité. Je m'explique, on « sait » déjà ce qu'il va se passer !! On « sait » qu'Andréa à un problème et on se doute bien de ce que va faire Tanner !! Cependant, c'est bien écrit comme toujours, et même si tout était convenu d'avance j'ai passé un agréable moment.

En bref, une romance sympathique, sans surprise. Des joutes verbales qui font sourire. Mais cela reste trop léger et sans suspens.




Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente