samedi 9 septembre 2017

Riders T5, Chevauchée farouche de Lorelei James

Milady, 25 août 2017 - Grand Format 416 pages
Disponible en eBook

Voilà tout juste un an que Chassie a épousé Trevor, un cowboy incroyablement séduisant bien décidé à renoncer au rodéo. Ils forment un couple heureux. Hélas, leur bonheur est de courte durée. Quand l’ancien partenaire de rodéo de Trevor refait surface, leur mariage est menacé. Le cowboy croyait avoir tourné définitivement la page, mais les sentiments qu’il éprouve pour Edgard sont restés intacts. Pour autant, il tient à préserver son mariage. N’existe-t-il pas une façon de concilier l’amour qu’on vit et celui qu’on a toujours rêvé de vivre?

Ce 5ème opus, qui revient sur des héros du tome 1, était très attendu. 
Trevor et Edgard étaient des compagnons de rodéo. Avec Colby, quelques années auparavant, ils sillonnaient la région pour des compétitions. 
Trevor et Ed ont toujours eu une relation... particulière. Bien au-delà de l'amitié. 
Tous deux étaient amants. 
Pourtant, Trevor n'a jamais été gay. Au contraire, il a toujours enchaîné les nanas. Ce qui fait que son attirance pour Ed n'a jamais été réellement assumée. 
Ed, lui, était prêt à assumer cette relation et ses sentiments pour Trevor. 
Hélas, les choses ne se sont pas passées comme prévues et Ed a rejoint son pays natal, le Brésil, en jurant de ne plus jamais revenir. 
Depuis, Trevor s'est marié. Il a rencontré le grand amour avec Chassie. Une cowgirl, aussi gentille que sauvage, douce que passionnée. Ils se sont dit oui, il y a un an, et filent maintenant le parfait amour. Un amour, loin d'être gnan-gnan. Entre eux, c'est torride et bestial. 
Bien que pauvres et ayant de gros soucis d'argent, Trevor et Chassie sont heureux. 

Puis, un jour, Ed débarque dans leur ranch. 
Pour qui, pour quoi ? 
Chassie et Trevor ne vont pas tarder à le découvrir. 
Quand la liaison cachée que les deux hommes ont vécu des années plus tôt est révélée à Chassie, il lui faudra faire des choix pour sauver son couple, plus que jamais en danger. Son mari, bien que fou amoureux d'elle, est également épris d'un homme...

Comme pour les précédents opus, Lorelei James garde le même schéma. Une femme légèrement candide et un homme (ou des hommes) très dominateur. Le sexe est prédominant, car il ne faut pas se mentir, c'est la partie centrale de cette série. Après, vient se greffer autour, la romance. 
Parfois, celle-ci est bien amenée et fait rêver. D'autres fois, comme pour ce tome, elle est limite et manque d'approfondissements. 

J'ai aimé ma lecture pour ce qu'elle est : du sexe à l'état pur. 
C'est torride, chaud bouillant même, et Lorelei James maîtrise particulièrement bien les scènes charnelles. 
Malgré tout, même là, j'y ai trouvé une certaine lassitude. Car là encore, c'est toujours le même schéma. À croire que tous les cow boys sont des dominateurs, fans de sodomie et de plan à trois. Je ne suis pas contre l'idée, hein, mais bon... un peu de changement parfois, ne fait pas de mal. 

Si vous cherchez une romance pornographique, bien écrite, torride à souhait et sans prise de tête, Riders est la série idéale. 
Si vous cherchez des frissons, une histoire d'amour qui fait rêver et vous met des papillons au ventre, là, par contre, je ne suis pas sûre que cette série soit adaptée.


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes