mercredi 27 septembre 2017

Sweet Home, T3 : Sweet Fall de Tillie Cole

Éditions Milady, Broché  448 pages, 25 août 2017
Disponible en eBook


 Lexi est en dernière année à l’université d’Alabama. Elle semble avoir une vie parfaite, mais derrière ce masque heureux se cache une funambule au bord du gouffre. Austin est footballeur dans l’équipe de l’université. S’il pouvait être recruté par la ligue professionnelle, il réussirait enfin à subvenir aux besoins de sa famille. En attendant, le crime est sa seule source de revenus : le voilà prisonnier d’un gang.
Ces deux êtres que la vie n’a pas épargnés pourront-ils surmonter ensemble leurs épreuves ? Ne risquent-ils pas de tomber ensemble ?


Tu t’es un jour demandé si les étoiles nous regardaient. Est-ce qu’elles ressentent de la pitié pour des ratés comme nous ? Mais maintenant, je vois la vérité. Maintenant, c’est moi qui ai pitié des étoiles. Oui, les humains foirent tout, tout le temps. Mais il nous arrive aussi de tomber amoureux.
 
Pour mieux la situer dans le temps, l'histoire entre Lexi et Austin se passe en parallèle avec la romance entre Molly et Rome. Des petits indices avaient été distillés par l'auteur dans les précédents tomes.

Lexi, 21 ans, est un petit bout de femme pétillante et toujours souriante. Elle fait partie des amies de Molly, avec Cass et Ally. Elle a intégré l'escouade des pom pom girls de l'équipe de foot de Crimson Tide d'Alabama où joue Rome et ses amis, Austin, Reece et Jimmy-Don.
Sous ses vêtements noirs trop amples et son maquillage gothique, Lexi cache pourtant un bien lourd secret qu'elle n'est prête à révéler à absolument personne, même pas à ses meilleures amies.
Lexi lutte jour après jour contre l'anorexie et sa petite voix dans sa tête.

Austin, nous le savions déjà, est issu d'un quartier défavorisé où règne la loi des gangs. Il a réussi a quitter celui des Imperatori grâce à son grand frère Axel, bras droit de Gio, le chef.
Il a obtenu une bourse grâce à ses dons sportifs (et à Rome) et c'est le meilleur receveur de l'équipe de foot. Il connaît Rome depuis qu'ils sont petits et sont comme des frères. Lui aussi cache ses problèmes à tout le monde. Sa mère mourante, le manque d'argent pour la soigner, Axel qui entraîne inexorablement leur petit frère de 14 ans, Levi, dans ce même gang et qui le fait dealer de la cocaïne  sur son campus au risque de faire renvoyer Austin, car le doyen n'est pas son plus grand fan, bien au contraire.

Lexi et Austin sont comme l'eau et le feu, ils n'ont rien à faire ensemble et pourtant...


Tillie Cole s'est surpassée dans cet opus très dur à lire et très réaliste. Comme elle nous l'explique dans son Avant-propos, elle a souffert elle-même d'anorexie et ne nous épargne rien des symptômes de cette maladie terrible qui, je vous le rappelle, tue ! Nous plongeons de plein fouet dans la douleur de Lexi qui devient la notre.

Pareil pour Austin ! Le quotidien des gangs est raconté sans prise de gants et là encore, on s'en prend plein la "tronche". C'est violent.

En bref ! Un troisième tome qui n'est pas ce qu'on pourrait appeler une belle romance, mais juste une histoire d'amour entre deux personnes qui, à la base, n'avaient rien à faire ensemble.

On voit l'ébauche d'un quatrième tome qui se prépare peut-être entre Ally et Reece. Affaire à suivre donc...





Chroniques précédentes


https://www.facebook.com/MiladyFR/