vendredi 6 octobre 2017

Calendar Girl - octobre - d'Audrey Carlan

Calendar Girl - Octobre par [Carlan, Audrey]
Hugo Roman, 5 octobre 2017 - Grand Format 160 pages
Disponible en eBook



Mia est de retour à Malibu, la ville où elle a choisi de vivre. Sa dette est payée et son ex n'est plus une menace. Finie la vie d'escort. Son nouveau job ? Bosser à la télévision pour le docteur Hoffman, célèbre médecin qui anime une émission. Il voudrait lui confier une rubrique à Mia : Vivre en beauté. 
Dans cette ville où tout est faux, où la plupart des filles sont des poupées Barbie siliconées, Mia va devoir trouver de belles personnes, des gens simples mais qui, par de modestes actions, rendent le monde autour d'eux plus agréable. En réalité, elle trouvera bien plus, pour elle et pour l'homme qu'elle aime. 


Les tomes se suivent et ne se ressemblent pas. C'est un peu le souci avec cette série : certains mois sont totalement haletants et d'autres, comme celui-ci, beaucoup moins passionnants. 

C'en est fini de l'escort pour Mia. Le mois de septembre lui a fait franchir un cap, et sa vie a pris un tournant radicalement différent. Beaucoup de rebondissements et de révélations ont transformé sa vie. 
Pour autant, Mia n'a pas encore atteint le bonheur suprême. Il est là, à portée de main... et en même temps si loin. Elle a tout, ou presque, pour être heureuse. Et c'est ce presque, non négligeable, qui ternit sa relation avec Wes. 
Ensemble, ils vont essayer de balayer les nuages, et Mia sera le roc indéfectible dont Wes a besoin. 

Ce tome aurait pu être méga touchant, si tout n'avait pas été centré sur le sexe... 
La thérapie par le sexe, désolée, mais j'ai du mal à y croire. 
De plus, ça ne rend vraiment pas le récit palpitant...
Bref, j'ai été assez déçue par la façon dont Audrey Carlan a géré la convalescence de Wes. Je m'attendais à quelque chose de plus émouvant, de plus profond. Surtout qu'avec ce qu'il a traversé, il y avait matière pour faire ressentir des émotions brutes et pas seulement du sexe basique. 

Malgré cette déception, je ne cache pas que j'ai dévoré ce récit en moins d'une heure. J'ai apprécié retrouver Mia et Wes. 
On sent que la fin est proche et j'ai hâte de connaître le dénouement final de cette série.