vendredi 13 octobre 2017

La prêtresse d'Avalon de Marion Zimmer Bradley

Pygmalion éditions, 23 août 2017, 448 pages, disponible au format papier et numérique






Quand Rian, Haute Prêtresse d’Avalon, découvre qu’elle est enceinte, des sœurs plus âgées la mettent en garde. Cette cinquième grossesse, engendrée par Coelius, pourrait bien lui coûter la vie. Mais renoncer à enfanter une nouvelle fois serait nier l’existence de la magie, et Rian sert depuis trop longtemps la Déesse pour ne pas s’en remettre à ses desseins. C’est ainsi que dans un dernier souffle, elle donne le prénom de Eilan à sa fille, que Merlin accueille dans ce monde avec cette prophétie venue des étoiles : « L’enfant née au Tournant de l’Automne, juste au moment où la nuit fait place à l’aube, se tiendra au Tournant de l’Ère, au portail entre deux mondes. » Les prêtresses rassemblées comprennent immédiatement qu’elle sera la Dame du Lac un jour, comme sa mère. Mais Merlin, bien que le ciel lui a montré grandeur et puissance, n’a pas vu ce qu’elles espèrent. Il lui semble que cette enfant est destinée à emprunter une route différente de celle que toutes les prêtresses d’Avalon ont parcourue jusqu’ici. Car s’annonce un tournant crucial dans l’histoire : peu à peu, les religions païennes anciennes perdent du terrain face au christianisme, et Eilan va connaître une des plus grandes évolutions spirituelles qui ait jamais eu lieu.  

Lorsqu'Eilan vient au monde, sa mère, Rian, la Haute Prêtresse d'Avalon, ne survit pas à l'accouchement.
Alors que toutes la voient déjà comme la future nouvelle Dame du Lac, Merlin lit dans les étoiles une toute autre destinée pour ce petit bout.
Elevée les 10 premières années de sa vie par son père, loin d'Avalon, la voici de retour pour y commencer sa future vie de prêtresse.
Elle se sent chez elle, sur l'île mais elle devra apprendre à composer avec l'actuelle Haute Prêtresse, Guerda, sa tante.
Guerda garde une rancune tenace à la petite fille car elle la tient pour responsable du trépas de sa mère.
Mais il n'y a pas que cela : elle considère Eilan comme une menace et une potentielle rivale pour sa propre fille à sa succession de Haute Prêtresse : Dierna.

Lorsqu'Eilan, à la suite d'une vision, se donne à Constance lors du Grand Rituel des feux de Beltane en lieu et place de son amie Aelia et à l'insu de Guerda.
Autant dire que lorsque sa tante le découvre, elle est furieuse et bannit Eilan d'Avalon, coupant son lien avec l'île et la contraint à suivre Constance.

Constance qu'elle aime mais avec qui elle ne peut se marier car elle est une enfant illégitime.
Qu'importe : elle vivra avec lui malgré tout en tant que concubine.
Elle donnera naissance à un beau garçon : Constantin, un enfant qui connaitra un grand destin.
Tour à tour concubine, mère et grand-mère, elle connaitra la passion, la joie, la paix et le bonheur mais aussi le chagrin, la douleur, la guerre.
Elle connaitra aussi le déclin des religions anciennes et l'étendue du christianisme.

Dans ce quatrième tome, nous vivons le destin hors norme d'une femme de tête, forte et courageuse. Son destin et sa vie ne se joueront pas sur l'île d'Avalon mais un peu partout : de la Germanie à l'Italie en passant par l'Angleterre, la Grèce.
Elle ira même jusqu'en Orient, sur les traces du tombeau du Christ, en Palestine.

En bref, un volume qui, cette fois, nous fait découvrir le destin d'une femme qui, alors qu'elle était destinée à devenir Haute Prêtresse d'Avalon, le Destin - ou les Dieux - en a (en ont) décidé autrement. 
Nous retrouverons au cours de son parcours, deux femmes que nous avions découvertes précédemment : Dierna et Teleri (voir ici)



http://www.editions-pygmalion.fr/Catalogue/hors-collection/fantasy-et-imaginaire/la-pretresse-davalon



http://amzn.to/2g987MG


  Découvrez les chroniques des tomes précédents en cliquant sur la cover
 http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/10/les-dames-du-lac-lintegrale-de-marion.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2017/02/la-colline-du-dernier-adieu-de-marion.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2017/07/le-secret-davalon-de-marion-zimmer.html