jeudi 5 octobre 2017

L'affaire Jennifer Jones d' Anne Cassidy

Éditions Milan, Broché  384 pages, 19 avril 2017


Au moment du meurtre, tous les journaux en avaient parlé pendant des mois. Des dizaines d'articles avaient analysé l'affaire sous tous les angles. Les évènements de ce jour terrible à Berwick Waters. le contexte. Les familles des enfants. Les rapports scolaires. Les réactions des habitants. Les lois concernant les enfants meurtriers. Alice Tully n'avait rien lu à l'époque. Elle était trop jeune. Cependant, depuis six mois, elle ne laissait passer aucun article, et la question sous-jacente restait la même : comment une petite fille de dix ans pouvait-elle tuer un autre enfant ? 




J'ai opté, délibérément, pour le résumé de la quatrième de couverture du livre car, comme bien souvent, celui d'Amazon en raconte beaucoup  trop et c'est bien dommage.

Qu'est-ce que l'affaire Jennifer Jones ?

Jennifer allait sur ses onze ans lorsqu'elle a tué sa meilleure amie Michelle. Pourquoi ? 
Et surtout, comment une fillette d'une dizaine d'années peut en arriver là ?

Six ans plus tard, Alice Tully se passionne pour cette affaire. Elle épluche le moindre article en relation avec Jennifer Jones. D'autant plus que cette dernière est sur le point d'être remise en liberté. Alice a dix-sept ans et depuis six mois, elle habite chez Rosie, une assistante sociale. Elle a un petit ami, Frankie, et travaille comme serveuse chez Coffee Pot, en attendant de reprendre ses études.

Pourquoi cet intérêt pour Jennifer Jones ? Tout simplement parce que Jennifer, c'est elle !


Dans cette histoire, nous connaissons quasiment dès le début (ou on le devine très vite) qui est Alice. Nous savons qu'elle a bien commis ce meurtre. Ce que nous allons donc découvrir, au fil des pages, c'est POURQUOI ? 
Pourquoi une gamine de dix ans en vient à en tuer une autre ? Quel est son chemin pour en arriver là ? 
Comment, une fois sa dette payée, l'insérer à nouveau dans la société ?  Et c'est passionnant à découvrir ! 
C'est un thriller jeunesse que je conseille fortement aux adultes car l'affaire Jennifer Jones provoque une réflexion sur les crimes perpétrés par des mineurs. Malgré le fait qu'ils "payent" leur dette, dans des centres spécialisés, ils continueront à rester des meurtriers toute leur vie face à l'opinion publique et c'est l'effet "double peine" car ils restent prisonniers de cet acte. 

Dans ce livre, pas de rebondissements, mais nos émotions sont mises à rude épreuve. J'ai eu mal pour la petite Jennifer, puis pour Alice. J'ai même jeté un œil, en cours de lecture, sur la fin, histoire de faire baisser ma tension et poursuivre l'histoire plus apaisée.
Si vous êtes passés à côté de ce livre, n'hésitez pas à le découvrir, même si vous n'êtes pas fan de thrillers. 




http://amzn.to/2j9GKmx

https://www.facebook.com/EditionsMilan/?ref=br_rs