dimanche 26 novembre 2017

Never Forgive Tome 2 de Monica Murphy

Éditions Harlequin, Collection &H, Broché 414 pages,
8 mars 2017, Disponible en eBook


Mensonges. Trahison. Secrets. Amour. L’entrée fracassante d’une grande voix de la romance contemporaine dans l’univers sombre et bouleversant de la dark romance. 
On dit que la vérité blesse. En ce qui concerne Katherine, elle l’a plutôt anéantie, ruinée, lacérée, déchiquetée. Alors qu’elle tombait amoureuse d’Ethan, il lui mentait. Alors qu’elle s’ouvrait à lui, il la trahissait. Elle devrait le haïr, mais elle ne peut pas. Ce qui existe entre eux est trop fort pour être détruit. Elle ignore ce que c’est, mais une chose est sûre  : elle ne sait plus vivre sans Ethan. D’une certaine manière, étrange, dangereuse, inquiétante, elle a besoin de lui.  
Une bouleversante conclusion pour l’histoire d’amour la plus interdite qui soit.


Never Forgive est la suite de Never Forget. 
Et pour bien comprendre mon avis, rien de tel que de se replonger dans la chronique que j'avais fait en juillet dernier. Oui, en juillet déjà, ça date... mais il y a des sujets tellement forts, qu'on a du mal à donner notre ressenti à chaud. Vous allez me dire six mois pour en parler c'est long. Je suis d'accord, mais je suis comme un vieux diesel, il me faut chauffer le moteur longtemps, après ça roule tout seul 😉


A la fin du tome 1, Katherine avait découvert la véritable identité d' Ethan. Blessée, anéantie elle l'a quitté. Mais l'amour est toujours là et ce, malgré les mensonges et la douleur.
Katherine va reprendre contact avec Will.
Pourront-ils, non pas tout recommencer mais... "continuer" ? Leur amour a-t-il une chance ?

Avec ce second opus, narré comme dans le premier, tantôt Ethan/Will tantôt Katherine, tantôt dans le passé tantôt dans le présent, l'histoire d'amour interdite entre nos deux héros se poursuit.
Toutes nos questions vont trouver réponse et j'avoue que les passages sur Aaron m'ont glacé le sang.

Monica Murphy a su parfaitement retranscrire les doutes, les émotions de Katherine et de Will. 
C'est un roman dur, très réaliste et j'avoue que laisser la parole à Aaron m'a filé la chair de poule. 
J'ai été soulagée d'être parvenue à la fin, indemne.

Ce deuxième tome est une victoire de l'amour sur la haine. J'ai adoré ! Enfin non, adoré n'est pas le bon mot, car lire une histoire aussi douloureuse n'est pas jouissif, mais j'ai apprécié cette lecture.
Elle est de celles qui resteront longtemps dans ma mémoire.



http://amzn.to/2k0IIXj

https://www.facebook.com/CollectionEt.H/