mardi 9 janvier 2018

Les héritiers Tome 1 La princesse de papier d'Erin Watt

Éditions Hugo Roman, Broché 477 pages, 4 janvier 2018
Disponible en eBook




Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu'un jour elles allaient s'en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde... 
Jusqu'au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l'argent, du luxe du confort...
Et... les cinq fils de Callum. 
Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d'entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu'est sa place, dans un monde de dénuement qu'elle n'aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d'elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal. 
Et s'il avait raison ? 
Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu'Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu'elle apprenne à édicter ses propres règles royales.




En premier lieu, je vous présente les principaux personnages de cette série.

Ella Harper, 17 ans.
Sa mère est morte d'un cancer du côlon. Ella ne connaît pas son père, elle sait juste qu'il s'appelle Steve et que ça a été le coup d'un soir de sa mère, stripteaseuse à l'époque.
Elle ne possède de lui qu'une superbe montre, dont elle ne s'est jamais séparée. Pour éviter d'être placée dans une famille d’accueil après le décès de sa mère, Ella quitte Seattle et s'installe à Kirkwood. Grâce à la pièce d'identité de sa mère, qu'elle utilise sans scrupules, elle s'est trouvé un logement, s'est inscrite au lycée et a trois jobs, en plus de ses cours. Ah ! Oui ! Elle fait aussi des stripteases le soir.
La vie est dure pour elle, mais elle veut pouvoir aller à la fac et avoir un métier décent pour ne plus vivre dans la misère.

Callum Royal, 42 ans.
C'est lui le "sauveur", si on peut dire, d'Ella. Il est à la tête d' Atlantic Aviation, et bien sûr, il est riche ! Très riche. Il est devenu le tuteur légal de la jeune fille et est bien décidé à prendre ce rôle au sérieux. Callum est veuf et a cinq fils. Et on peut dire que ce n'est pas lui qui sera élu meilleur père de l'année.

Steve O'Halloran est le père d'Ella.  
Callum Royal est son meilleur ami et associé. Steve a appris l’existence de sa fille mais... trop tard !  Il est mort lors d'un voyage avec sa femme Dinah et n'a pas eu le temps de la retrouver.

Reed Royal, 18 ans, le deuxième fils de Callum.
C'est pour lui que va battre le cœur d'Ella. Mais Reed ne veut pas d'elle dans sa maison et dans leurs vies et se comporte en vrai salopard pour la faire partir. C'est lui le meneur, c'est lui qui décrète sa loi.

Gidéon Royal, le frère aîné.
Il est à la fac et ne rentre que les weekends. Peu présent dans ce premier tome, on devine néanmoins qu'il cache bien des mystères.

Easton Royal, 17 ans, le troisième fils.
Un vrai queutard, qui s'amuse à harceler Ella pour qu'elle parte. C'est un petit con mais on entrevoit quand même une cassure en lui, la même que chez ses frères.

Et puis il y a les jumeaux, Sebastian et Sawyer Royal, 16 ans, qui s'amusent à échanger leurs identités avec les filles. Dans ce premier opus, ils ne jouent pas un rôle majeur.

Ces cinq frères, issus d'une famille aisée, nés avec une cuillère en or dans la bouche, beaux comme des dieux et sexys, sont pourtant malheureux par la perte de leur maman. Ils en veulent à leur père Callum et le tiennent pour responsable de son décès. Ils sont tous loin du cliché de fils de bonne famille.

Je vous dispense pour le moment des autres personnages secondaires, car il y en a beaucoup.

Avec Les héritiers j'ai eu la sensation d'être devant ma télé, sur Netflix, et de suivre une série à laquelle, dès les premières images, on devient très vite accro. Et même si on devine aisément certains rebondissements, on se laisse happer car Erin Watt a l'art et la manière de nous tenir en haleine.
Préparez-vous à un raz de marée avec les Royal, six tomes sont déjà écrits... et vu comment s'est terminé ce premier tome, je trépigne de lire le second.

Pour info, sous le pseudo Erin Watt se cachent les talentueuses Elle Kennedy et Jen Frederick.






http://amzn.to/2CxzN7i