vendredi 5 janvier 2018

L'honneur de Preston de Mia Sheridan

L'honneur de Preston par [Sheridan, Mia]
Hugo Roman, 9 novembre 2017 - Grand Format 400 pages
Disponible en eBook


Ils étaient deux frères –des jumeaux– je les aimais tous les deux, mais mon âme n'appartenait qu'à l'un d'entre eux. 
Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer vosine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis. 
Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu' à ce que leurs mondes – comme leurs corps– sont entrés en collision par une chaude nuit d'été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours. 
Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l'honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l'objet de son désir de toujours, est de retour. 
Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L'irréparable ?

Dans cette nouvelle romance de Mia Sheridan, nous partons sous le soleil brûlant californien. Mais pas sur ses côtes, comme c'est souvent le cas. Ici, nous plongeons au cœur des terres, dans les champs de Limmoor, petite ville agricole nichée dans le Central Valley. 
La famille Sawyer y possède des terres qu'elle cultive. C'est un travail de labeur, rude et fatiguant. La main d'œuvre est généralement issue de l'immigration mexicaine. Les seuls à accepter ces conditions pénibles. 
Cole et Preston Swayer sont jumeaux. Ils n'ont toujours connu que la ferme. 
S'ils se ressemblent physiquement comme deux gouttes d'eau, leur caractère ne peut pas être plus opposé. L'un (Cole) est jovial, blagueur, m'en foutiste, irresponsable et ne rêve que de partir. L'autre (Preston) est sérieux, travailleur, réservé et ne se voit pas vivre ailleurs. 
Les deux jeunes garçons, aussi différents soient-ils, s'aiment de cette façon unique que seuls les jumeaux peuvent comprendre. 
De l'autre côté de la barrière, il y a Annalia (dit Lia). Une jeune mexicaine qui vit dans la misère avec sa mère, sans papiers. 
Entre Cole, Preston et Lia, une amitié va naître dès l'enfance. Amitié qui, au fil des années va se transformer pour les trois protagonistes.

Ce récit débute par la fin, ou la presque fin dirons-nous. Lia, âgée d'une vingtaine d'année, revient à Limmoor après six mois d'absence. Six mois de fuite. 
Nous découvrons avec effroi ce qu'elle a osé laisser derrière elle. 
Avant même de la connaître, nous la jugeons et la condamnons (tout comme Preston). 

Puis le récit nous retrace l'enfance de nos héros, nous explique doucement pourquoi ils en sont arrivés là et ce qu'il s'est passé ces dernières années. 
Nous faisons alors la connaissance d'une jeune femme incroyable. Courageuse, gentille, altruiste, généreuse et si brave. 
D'une romance simple, Mia Sheridan en dégage des émotions brutes, vives. Ses personnages possèdent des blessures, des fêlures, qui rendent cette histoire hautement émouvante, mais aussi réelle et tangible. 

Pour celui qui sait lire entre les lignes, il verrait par delà la romance, les messages que lance l'auteure : sur les conditions parfois précaires des agriculteurs, tributaires des rudesses climatiques. Leurs difficultés à trouver de la main d'œuvre, la rudesse de leur travail etc... J'ai également apprécié de voir en toile de fond un sujet tabou, que je trouve bien trop peu exploité. Elle aborde avec beaucoup d'intelligence et de tact le thème de l'immigration clandestine, le racisme qui en découle, les a priori non fondés, la pauvreté,  la difficulté d'insertion, etc... L'air de rien, elle fait passer plusieurs messages et ces messages qu'elle véhicule justement m'ont beaucoup touchée.

En bref ? Une nouvelle fois Mia Sheridan nous alpague avec des héros hors du commun et une romance poignante, qui, si l'on y regarde bien, est bien plus qu'une simple romance.