vendredi 23 février 2018

Les écorchés T3 : Ravage de Tillie Cole

Milady, 21 février 2018 - Grand Format 480 pages
Disponible en eBook



Trouver son âme soeur vaut-il la peine de faire le sacrifice ultime ?
Dans son enfance, Zoya Kostava a échappé de peu à l'assaut qui a tué toute sa famille. Désormais âgée de vingt-cinq ans, elle vit dans le secret jusqu'au jour où elle apprend que son frère a survécu lui aussi... et qu'il vit désormais avec leur pire ennemi, le parrain de la Bratva russe.
Zoya risque sa sécurité et son anonymat pour retrouver ce frère qu'elle croyait mort, mais elle se fait capturer par un homme aussi beau que brutal. Un homme qui la captive et la terrorise à la fois. En lui, elle devine une âme aussi perdue que la sienne. Parviendront-ils à se sauver mutuellement... et à survivre ?

Zoya Kostava est sur le point de retrouver son frère, Zaal, qu'elle pensait mort (et réciproquement) depuis des années. Mais alors qu'elle l'épie secrètement, prête à se dévoiler, elle se fait kidnapper. Enfermée dans une cage, au fond d'une cave obscure et entourée de divers objets de torture, Zoya se retrouve à la merci de 194, un esclave conditionné à tuer. Sa misson : torturer et éliminer Zaal Kostava. 
Sous l'emprise de cette bête à tuer, Zoya est prise au piège. Son tortionnaire n'a plus rien d'humain. Perpétuellement drogué, il n'a que quelques vagues moments de lucidité et de libre pensée. Zoya, pourtant, compte bien en profiter et tirer son épingle du jeu pour s'en sortir...

J'ai longtemps hésité sur ma note. J'adore de plus en plus cette saga qui, au fil des tomes, devient de plus en plus addictive. Si je ne jugeais que cet aspect, je lui mettrais facilement un cinq sur cinq ! Une fois commencé, nous sommes tellement pris dans le récit que plus rien ne compte autour de nous. C'est le genre d'histoire qui nous fait tout oublier et nous enferme dans notre bulle. Le temps de cette lecture, j'étais moi-même prisonnière de nos héros. Happée par leurs tourments et cette romance que j'ai trouvée magnifique. 
J'ai été tenue en haleine. J'ai prié, le cœur serré, pour nos héros. J'ai tremblé, frémi, tout en ayant cette étincelle d'espoir et d'amour que Tillie Cole nous transmet via ses personnages. 

La seule chose qui, encore une fois, me chagrine, c'est cette sensation de facilité. Plus ça va, et plus cette histoire de drogue me fait tiquer. Que ce soit Luka, Zaal ou Valentin, tous trois ont été drogués. Une drogue si puissante qu'elle inhale leur volonté. Une drogue si puissante qu'ils en deviennent d'implacables tueurs. Pourtant, aucun d'eux ne subit d'effet de manque et ils se remettent en quelques jours (voire heures) seulement des effets néfastes du produit. Produit qu'on leur a injecté pendant des années ! J'ai du mal à y croire et c'est ce qui me gêne. 
Cependant, c'est vraiment le seul point négatif ! Car ce serait mentir de dire que je n'ai pas kiffé. J'ai pris mon pied, surtout avec ce volet que j'ai trouvé encore plus prenant, encore plus addictif que les précédents. Je suis au quasi coup de cœur et j'ai grand espoir avec le tome 4 !

En bref ? Une saga qui se bonifie au fil des tomes, qui devient plus sombre, plus riche en émotions et de plus en plus addictive. 



Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes